Accueil Article 5486-chapitre-1665

5486-chapitre-1665

Chapitre 1665 – Seul dans l’Obscurité

 

Traducteur/Checker : Gray

Team : World Novel

 

En réalité, il y avait deux autres Dormeurs quelque part, cachés sous les racines d’un arbre mort dans les Creux. Ils se trouvaient bien en dehors du Fragment du Royaume de l’Ombre et à l’intérieur des os du squelette colossal, ce qui rendait leur sauvetage potentiel… problématique.

En fait, leur survie était miraculeuse.

Trop miraculeux, peut-être.

Tandis que les Gardiens du Feu calmaient l’adolescent sale et lui donnaient à manger, Sunny le fixait froidement. Il avait déjà étudié l’âme du Dormeur, s’assurant qu’il s’agissait bien d’un humain Dormant. Mais pourquoi Nephis et sa cohorte étaient-ils si négligents ?

Il lui jeta un coup d’œil, puis demanda, la voix dénuée d’émotion :

“Comment savez-vous qu’il n’est pas l’un des réceptacles du Marcheur de Peau ?”

Nephis, qui se tenait à quelques pas du Dormeur, haussa les épaules :

“Si c’était une abomination, mes flammes l’auraient brûlé, pas guéri.”

Sunny haussa les sourcils. C’était logique… son âme était immunisée contre la Corruption, donc les flammes de son âme ne la toléraient pas. Cela étant, Nephis ne maîtrisait pas encore cet aspect de ses pouvoirs à un tel degré par le passé.

D’accord, ce n’est pas le Marcheur de Peau.

Cela ne signifiait pas pour autant que le Dormeur était inoffensif. Il pouvait encore s’agir d’un corps que Mordret avait décidé de porter… bien sûr, c’était très improbable. Il serait extrêmement difficile de trouver un Dormeur quelques jours après le solstice d’hiver, et encore plus d’en traîner un jusqu’à Godgrave. Et même si Mordret était puissant, il serait encore plus difficile de traverser Godgrave dans un corps Dormant, même pour lui.

Alors pourquoi ce Dormeur était-il si étrange ?

Sunny s’avança, et bien qu’il ne dise rien, les Gardiens du Feu se séparèrent instinctivement devant lui. Le Dormeur leva la tête, ses yeux s’écarquillant soudain de peur.

“Euh… m-mon seigneur…”

S’arrêtant devant l’adolescent, Sunny baissa les yeux sans rien dire.

C’est étrange.

Même s’il voyait le jeune homme sale, il ne le sentait pas. C’était comme s’il n’y avait personne — aucune odeur, aucune présence, aucune once d’ombre qu’il aurait pu percevoir.

Était-ce pour cela qu’il n’avait pas senti ce que Sainte portait avant qu’elle ne soit dans le temple ?

Le coin de sa bouche se tordit vers le haut.

“Est-ce ton Aspect ?”

Le Dormeur tressaillit, puis baissa les yeux.

“Oui, mon seigneur… je ne suis bon qu’à me cacher. Mais me cacher… je suis vraiment doué pour ça.”

Sunny pencha la tête.

Quel formidable Aspect !

Ce n’était pas facile pour une Capacité Dormante de tromper les sens d’un Saint. Peut-être que ce n’était pas complètement déraisonnable de la part du Sortilège d’envoyer ce pauvre enfant ici…

En tout cas, cet Aspect pourrait expliquer comment le Dormeur était parvenu à survivre à un court voyage à travers Godgrave.

“Quel est ton nom ?”

Le jeune homme frissonna.

“C’est… c’est Ray, mon seigneur.”

Sunny s’attarda un peu, puis acquiesça.

“Très bien. J’ai décidé de ne pas te tuer, Rêveur Ray.”

Laissant le jeune homme bouche bée, Sunny s’éloigna. Ce faisant, les Gardiens du Feu lui jetèrent des regards mauvais et se remirent à essayer de calmer l’adolescent.

Leurs efforts précédents avaient été complètement anéantis par les quelques mots du Seigneur des Ombres.

Nephis lui jeta un coup d’œil et haussa les sourcils.

“Vous tuez souvent des Dormeurs, Seigneur Shadow ?”

Sunny réfléchit quelques instants, essayant de se souvenir du nombre de Dormeurs qu’il avait tués :

“Rarement.”

Après quoi, il se tourna vers elle et lui demanda sur le même ton dépourvu d’émotion :

“Et vous, Dame Nephis ?”

Elle ne répondit pas, préférant changer de sujet pour évoquer le sort des amis du jeune Ray.

“Vous connaissez mieux Godgrave. Nous deux et mes guerriers… pouvons-nous sauver les deux autres Dormeurs des Creux ? Ce n’est pas la mission que m’a confiée le Clan Valor, mais tout de même. Si c’est possible, j’aimerais les sauver.”

Sunny hésita une seconde.

“Pouvons-nous ? Bien sûr, c’est possible. Mais les vôtres… aussi compétents soient-ils, rien ne garantit qu’ils survivront tous — ou n’importe lequel d’entre eux — dans les Creux. Vous et moi pouvons essayer seuls, cependant.”

Elle acquiesça simplement.

“Alors c’est ce que nous ferons. Si vous êtes d’accord.”

Il la dévisagea en silence, faisant mine d’être surpris.

“Vous aimez risquer votre vie pour des étrangers, Dame Nephis ? Braver une Zone de Mort pour deux insignifiants Dormeurs… ne serait-il pas dommage que quelqu’un d’aussi illustre que vous périsse sans raison ? Pourquoi le faire ?”

Elle sourit faiblement.

“Tout d’abord… je n’ai pas l’intention de mourir ici. Traitez-moi d’arrogante, si vous voulez. Deuxièmement, n’êtes-vous pas un peu hypocrite, Seigneur Shadow ? Personne ne vous a forcé à sauver les Dormeurs l’année dernière, et pourtant vous l’avez fait. En plus, vous les avez escortés jusqu’au territoire du Clan Song. Alors, pardonnez-moi… mais je sais que vous n’êtes pas aussi insensible que vous voulez bien le laisser paraître derrière ce masque.”

Le suis-je vraiment ?

Sunny fronça les sourcils, décidant d’agir de manière plus tyrannique à l’avenir.

Elle se retourna et le regarda, son sourire s’élargissant un peu.

“Et surtout… parce que je le veux. C’est la seule raison dont j’ai besoin.”

Sunny laissa échapper un petit rire.

Ah, voilà. Elle ne change pas.

Il secoua la tête :

“Et si tout ceci n’était qu’un ingénieux complot pour vous attirer dans les Creux, seule, où il me sera plus facile de me débarrasser de vous ? Et si j’avais déjà conclu un accord avec le Clan Song ? N’avez-vous pas peur de me suivre dans les ténèbres, sans personne pour vous couvrir ?”

Nephis resta silencieuse un moment, avant de hausser les épaules avec nonchalance.

“Ne devriez-vous pas plutôt avoir peur de me suivre dans les ténèbres ? Votre Citadelle est très précieuse. Et si j’avais déjà reçu l’ordre du Clan Valor de vous éliminer et de me l’approprier ?”

Sunny la fixa un peu, et laissa échapper un rire froid.

“Maintenant que vous en parlez, je devrais probablement avoir peur. Mais, quel dommage, j’ai été bêtement intrépide ces derniers temps.”

Il y avait une note sinistre dans son ton, comme s’il l’invitait à tenter quelque chose.

Nephis sourit.

“Être esclave de la peur est encore plus stupide.”

Ce disant, elle jeta un dernier coup d’œil au Dormeur. Son expression changea subtilement, passant d’une langueur posée à un état de concentration froide.

“C’est peut-être mieux ainsi… je vais demander à mes compagnons de s’occuper de votre arbre pendant notre absence. Cela dit, le temps est compté. Je soupçonne que ces trois Dormeurs n’ont tenu aussi longtemps que grâce à l’Aspect de ce jeune homme. Il s’est porté volontaire pour sortir de leur cachette en pensant qu’il était le mieux placé pour le faire, mais les deux autres pourraient être en danger sans lui. S’ils sont encore en vie, nous devons les retrouver au plus vite.”

Sunny acquiesça.

“Je suis d’accord. Allez leur parler et découvrez ce qu’ils ont appris du garçon. Nous partirons dès que ce sera fait.”

Pendant que Nephis parlait aux Gardiens du Feu, il s’attarda un moment à l’observer.

Il était d’une humeur massacrante.

Bon sang… je ne voulais pas lui révéler ce qui se cache dans les Creux, pas aussi tôt…

error: Contenue protégé - World-Novel