Accueil Article 5485-chapitre-1664

5485-chapitre-1664

Chapitre 1664 – Recherche et Sauvetage

 

Traducteur/Checker : Gray

Team : World Novel

 

Sunny se maudissait intérieurement d’avoir décidé de ne pas porter le Masque de Weaver aujourd’hui.

D’autres personnes le maudissaient également.

Les Gardiens du Feu ne parlaient pas fort, mais ils sous-estimaient l’ouïe d’un Saint.

“Ce type… pour qui se prend-il, à critiquer l’apparence de notre dame ?”

“C’est ce que dit l’homme qui cache son visage derrière un masque !”

“Il doit être aussi laid qu’un crapaud ! Frivole ! Et superficiel !”

Il serra les dents derrière la visière du casque d’onyx.

Quel crapaud ? Qu’est-ce qu’un crapaud ? Mon visage est si beau qu’il peut financer toute une entreprise, bande de bons à rien !

Qu’est-ce qu’ils en savaient, ces imbéciles !

Extérieurement, cependant, il restait froid et détaché.

Même si cela lui demandait quelques efforts.

“Avoir une base sécurisée dans une région autrement mortelle est déjà une aubaine suffisante. Si Valor veut s’approprier mon temple, il n’a qu’à venir le conquérir. Ou plutôt… ils peuvent essayer.”

Les derniers mots semblaient particulièrement sinistres. Son ton ne changeait pas, mais il paraissait soudain extrêmement menaçant.

Nephis resta silencieuse un moment, et haussa les épaules.

“Je vois. Connaissez-vous d’autres Citadelles à Godgrave ? Connaître leur emplacement à l’avance peut être tout aussi important.”

Sunny jeta un coup d’œil au squelette noir.

“…Il n’y en a pas à la surface. Mais il y en a quelques-unes dans les Creux. J’en ai vu quelques-unes de loin. Quant à la mer de cendres, je ne suis pas assez courageux pour y descendre.”

Elle sembla intéressée par ce qu’il venait de dire.

“Vous avez exploré les Creux ?”

Sunny acquiesça.

“Un peu… mais pas beaucoup. C’est un endroit mortel.”

Les Gardiens du Feu pâlirent. Si même un Saint qui vivait littéralement dans une Zone de Mort qualifiait un endroit de mortel, alors ce devait être pire que l’enfer.

Nephis s’attarda un moment.

Elle finit par hocher la tête.

“Je pense en savoir assez pour faire un rapport aux aînés. Il est temps pour nous de rentrer…”

Avant qu’elle ne puisse terminer sa phrase, il y eut un grand bruit. Fiélon se déplaça légèrement, les flammes infernales s’allumant plus intensément dans ses yeux. Au même moment, une grande et gracieuse silhouette apparut à l’entrée du temple.

C’était Sainte.

Cependant… en ce moment, son élégance sombre n’était pas visible.

C’était parce qu’elle portait quelque chose sur son épaule. Ce “quelque chose” résistait et jurait désespérément, impuissant face à la poigne de pierre de l’Ombre.

“L-laisse-moi partir, abomination ! Si tu veux me tuer, fais-le vite ! P-pourquoi me tourmentes-tu ?!”

Sunny cligna des yeux.

…Langage humain ?

Pourquoi quelqu’un jurait-il en langage humain ici, à Godgrave ?

Nephis et les Gardiens du Feu étaient également stupéfaits.

Sainte se dirigea vers eux et jeta sans cérémonie son fardeau sur le sol. La personne roula sur les dalles en marbre et se mit à genoux, rampant de peur.

“R-recule, démon !”

C’était un jeune homme très sale, au visage maculé de boue et de sang séché. Il portait une armure déchirée qui semblait être une Mémoire Dormante, son corps étant criblé de profondes lacérations.

Un instant plus tard, l’arrière de sa tête s’écrasa sur les genoux de Neph.

Il se figea un instant, puis releva lentement la tête, ses yeux s’écarquillant de terreur.

Une expression de choc total apparut alors sur son visage enfantin. C’était comme si le cerveau du jeune homme avait temporairement cessé de fonctionner.

“Euh…”

Il cligna des yeux.

“S… s… Sainte Nephis ?”

Elle le fixa en silence. Le jeune homme la regarda, se tourna vers les Gardiens du Feu, puis vers Sunny. Finalement, son regard se reporta sur le beau visage de Neph.

Ses joues rougirent de façon incontrôlable.

“Qu’est-ce que vous… suis-je mort ? Est-ce le paradis ?”

Elle pencha légèrement la tête, et dit d’un ton neutre :

“C’est le Royaume des Rêves. Êtes-vous un Dormeur ?”

Sunny avait déjà deviné que le sale adolescent était un Dormeur. L’année dernière, il en avait découvert une poignée après le solstice d’hiver et les avait envoyés à Song. Cette année, cependant, il n’avait trouvé personne dans les environs de son territoire. Il avait supposé que soit ils avaient tous péri dans d’autres parties de Godgrave, soit le Sortilège n’avait envoyé personne ici cette fois-ci.

Sunny ne comprenait pas très bien pourquoi le Sortilège envoyait des Dormeurs à Godgrave. Ils n’avaient absolument aucune chance de survivre ici… le dernier groupe n’avait survécu que grâce à lui.

Mais d’un autre côté, c’était peut-être justement à cause de sa présence que le Sortilège les avait jetés ici. C’était un peu étrange, d’imaginer qu’il était assez puissant pour peser dans les décisions prises par le Sortilège.

Quoi qu’il en soit…

Le jeune homme déglutit.

“Un Dormeur ? Oui, je suis… attendez, vous êtes Sainte Nephis ! Étoile Changeante de la Flamme Immortelle ! Dame Nephis ! Que… que faites-vous ici ?!”

Il s’arrêta un instant, puis ajouta timidement :

“…Et où sommes-nous ? Sommes-nous proches de Bastion ?”

Elle s’agenouilla devant lui et posa délicatement ses mains sur ses épaules. Une douce radiance les enveloppa, se répandant dans le corps du Dormeur. Les blessures qui le recouvraient commencèrent à guérir, et une expression de profond soulagement apparut instantanément sur son visage.

Le Dormeur regarda Nephis avec de grands yeux.

Ses yeux étaient emplis d’étoiles.

Sunny se déplaça légèrement.

Qu’est-ce que ce bâtard regarde avec cette expression ?

Mais il dut se gifler mentalement. Était-il vraiment jaloux d’un pauvre Dormeur ?

Nephis parla d’un ton qui était considéré comme doux, pour elle :

“Nous sommes dans une région lointaine et extrêmement dangereuse du Royaume des Rêves. Mes guerriers et moi sommes ici pour une mission importante. Vous avez de la chance de nous avoir rencontrés, jeune homme… sinon, je crains que votre destin n’ait été scellé.”

Le jeune Dormeur resta silencieux, la regardant avec une expression étrange.

Sunny soupira.

“Je ne pensais pas que les Dormeurs avaient survécu à cette année. Au solstice dernier, j’en ai rencontré quelques-uns et je les ai aidés à s’échapper. Il semble qu’il n’y ait qu’un seul survivant cette fois-ci.”

Sa voix était froide et insensible.

Nephis lui jeta un coup d’œil, puis revint vers le jeune homme.

“Ne vous inquiétez pas. Le pire est derrière vous. Vous êtes en sécurité maintenant… nous allons vous ramener dans le monde réel.”

Le jeune homme prit une courte inspiration, ferma les yeux un instant… et secoua désespérément la tête.

“N-non ! Non, il ne faut pas ! Je ne suis… je ne suis pas le seul ! Il y en a d’autres aussi… nous nous sommes cachés et nous nous sommes accrochés à la vie pendant de nombreux jours, mais ensuite, il n’y a plus eu d’eau. Il fallait que quelqu’un aille chercher de l’aide, et je me suis porté volontaire…”

Sunny soupira derrière son casque, sachant déjà ce qui allait se passer.

Le Dormeur saisit le bras de Neph et dit d’une voix rauque :

“S’il vous plaît, Dame Nephis ! Vous… vous êtes Étoile Changeante. S’il vous plaît, sauvez les autres !”

Sunny était indigné.

Le Sortilège… il a un sacré culot !

D’abord, il l’avait abandonné. Maintenant, il l’utilisait comme baby-sitter pour de malheureux Dormeurs.

Il secoua légèrement la tête, et demanda, la voix sombre :

“Les autres dont vous avez parlé. Où sont-ils ?”

error: Contenue protégé - World-Novel