Accueil Article 4898-chapitre-1493

4898-chapitre-1493

Chapitre 1493 – Péchés du Passé

 

Traducteur/Checker : Gray

Team : World Novel

 

Le plan d’action était clair. Dans les… prochains jours, quel que soit le temps qu’il faudra, le Briseur de Chaînes traverserait les ténèbres vides et retournerait au Grand Fleuve. Ils chercheraient à atterrir aussi près que possible de Crépuscule.

Personne ne savait exactement où se trouvait la cité perdue. Tout ce qu’ils savaient, c’est qu’elle se trouvait dans la partie du Grand Fleuve où le ciel était peint en lilas par la lumière de l’aube, ainsi que l’époque générale à laquelle elle avait été établie — cette dernière était inscrite sur les ardoises récupérées dans le temple noyé.

Cassie allait donc guider le Briseur de Chaînes jusqu’à la portion du Fleuve correspondant à cette époque, et ils exploreraient ses courants à partir de là.

Sunny eut un mauvais pressentiment en pensant à Crépuscule, et la jeune aveugle semblait également troublée. Ni l’un ni l’autre ne savait ce qui attendait la cohorte à cet endroit… mais, quoi qu’il en soit, deux choses étaient certaines.

D’abord, qu’ils allaient être confrontés à une épreuve non moins dangereuse, et très probablement bien plus terrible, que tout ce qu’ils avaient vécu dans le Tombeau d’Ariel jusqu’à présent… ce qui n’était pas peu dire, quand on sait à quel point l’Île d’Aletheia avait été épouvantable.

Deuxièmement, le Prince Fou avait dû s’arranger pour qu’il se passe quelque chose à Crépuscule.

Il y avait quatre événements fixes dans chaque cycle, après tout — Nephis et Sunny entrant dans le Tombeau d’Ariel aux confins du futur, en amont de Weave, Cassie entrant dans le Cauchemar à Grâce Déchue, Effie et Jet entrant dans le Cauchemar parmi les Nomades du Fleuve… et Kai entrant dans le Cauchemar quelque part près de Crépuscule, accompagné de Mordret.

Si le Prince fou n’avait pas inclus la cité perdue dans ses plans, ce serait étrange.

Quelque chose d’innommable nous attend là-bas… Je le sens.

L’expression de Sunny était sombre.

Pourtant, il se sentait étrangement plein d’espoir. Précisément parce que le Prince Fou avait probablement déjà fait quelque chose pour leur donner une chance, aussi petite soit-elle. Était-ce de l’arrogance que d’avoir foi en la nature sournoise de son ancienne existence ? Il ne le savait pas, et il s’en fichait.

De plus, Sunny avait deux autres avantages cachés. La Couronne du Crépuscule qu’il portait allait lui permettre de disposer d’une réserve d’essence presque inépuisable dans les terres — enfin, les eaux — de l’aube constante. De surcroît, elle était la clé des systèmes défensifs de Crépuscule. Tout ce qu’il avait à faire pour les contrôler était d’atteindre la salle du trône de Daeron.

Nephis et lui étaient deux des Maîtres les plus puissants de l’histoire, et leur puissance ne faisait que croître lorsqu’ils étaient ensemble. Jet reçut son Héritage d’Aspect, tandis qu’Effie pouvait les inspirer au moyen de sa Capacité Ascendante et soutenir la cohorte depuis l’arrière à l’aide de javelots.

Il y avait aussi Cassie… la voyante discrète qui était en fait l’as caché de la cohorte. Son affinité pour les mystères et les révélations lui permettait de résoudre de nombreux problèmes autrement insolubles, et de les avertir à l’avance des menaces les plus graves.

Dans l’ensemble, il estimait donc que leurs chances d’affronter Crépuscule n’étaient pas mauvaises.

Mais pour l’instant…

Sunny se cacha le visage derrière une tasse de thé et étudia furtivement les visages de ses comparses.

Il y avait une autre conversation à avoir.

Il soupira.

C’est stupide…

Ils n’avaient pas encore parlé des révélations sur la nature du Grand Fleuve, de la véritable identité des Six Plaies et de son propre rôle dans tout ce qui s’était passé.

Il était en effet stupide de se sentir honteux des actions de sa version passée Souillée… mais il l’était. Comment annoncer à ses amis qu’il les avait tous transformés en Créatures du Cauchemar dans une vie antérieure ?

Ou peut-être même dans d’innombrables vies antérieures ?

C’est probablement… aussi embarrassant que de dire à la fille dont on est amoureux qu’on l’a tuée.

Sunny toussota.

Mais encore une fois, ajouter que sa version maléfique a trahi les autres Souillés et a brutalement massacré d’innombrables innocents juste pour créer un futur où elle reste en vie… devrait compter pour quelque chose, non ? Je veux dire… c’est un peu romantique. Pas vrai ?

Il réprima l’envie de gémir et détourna le regard.

Qu’est-ce que c’était que cette folie ? Qui d’autre avait une vie aussi détraquée que la sienne ?

Sunny finit par soupirer.

“Parlons maintenant du Grand Fleuve lui-même. Vous devriez avoir compris quelque chose après l’avoir vu de loin. Moi aussi, j’ai compris certaines choses… et elles pourraient bien affecter la fin de ce Cauchemar.”

S’efforçant de garder une voix neutre, Sunny partagea ce qu’il avait déduit. La nature cyclique du Grand Fleuve, l’existence de la Source et la façon dont le passé et le futur étaient connectés à travers elle, le fait que ce n’était pas la première fois qu’ils affrontaient le Cauchemar, les points communs entre la grande boucle du Fleuve et la boucle artificielle de l’Île d’Aletheia…

Parmi ces points communs, il y avait sa capacité à prendre lentement conscience de la nature répétitive du temps, ce qui mena finalement à sa Souillure — et, par conséquent, à la Souillure du reste de la cohorte et à la mort de Neph.

Enfin, Sunny expliqua pourquoi il pensait que le Prince Fou était parti, et comment l’influence de son prédécesseur dément affectait encore tout ce qui se passait sur le Grand Fleuve, et en particulier pour eux.

Il garda cependant certaines choses pour lui… par exemple, le fait que l’ignoble fou avait été réduit en esclavage par le Seigneur de l’Effroi.

Ainsi que la raison pour laquelle le Prince Fou était si obsédé par la réécriture du passé.

Finalement, Sunny prit une grande inspiration et dit, la voix un peu étouffée :

“Alors, euh… désolé, je suppose. Vous savez, pour avoir créé les Six Plaies.”

Les autres membres de la cohorte le fixèrent en silence pendant un moment. Il grimaça.

Vous pouvez au moins dire quelque chose, bon sang…

À ce moment-là, Jet s’esclaffa.

“Pourquoi t’excuser ? Ce n’est pas ta faute. Toi et moi avons tous les deux veillé sur des personnes qui ont échoué leur Premier Cauchemar et sont devenues des Créatures du Cauchemar… alors, tu devrais savoir mieux que quiconque que personne ne doit être blâmé pour ce que l’abomination fait. ”

Effie le regarda avec un sourire malicieux.

“C’est vrai. Mais puisque nous nous excusons pour ce que nos jumeaux maléfiques ont fait, je suis désolée de t’avoir écrasé comme un insecte. Un tout petit, minuscule… insecte mou. C’est ce qu’a fait la Bête Dévorante, non ? Dois-je aussi me sentir coupable ?”

Nephis secoua la tête.

“Nous ne savons pas ce qui s’est passé lors de notre premier cycle dans le Cauchemar, ni comment tu as fini par entrer dans la Source. Peut-être que les autres étaient déjà morts à ce moment-là… alors, tu nous as peut-être tous sauvés, à la base. La seule chose qui compte, c’est ce qui se passe dans ce cycle. Et de faire en sorte que ce soit le dernier.”

Cassie ne dit rien et se contenta d’acquiescer.

Sunny soupira.

Il ne se sentait pas vraiment responsable des actions du Prince Fou, mais c’était tout de même agréable de savoir que ses comparses le soutenaient… quoi qu’il arrive.

À ce moment-là, Effie se pencha en arrière et dit :

“À ce propos, crétin… peux-tu dire à ton coffre d’arrêter d’essayer de m’arracher le bras ? Je sais qu’il y a encore plein de choses savoureuses à l’intérieur ! Je n’en prendrai pas beaucoup… enfin, tout ce qui reste…”

Il rit.

“Va chercher tes propres choses savoureuses. Tu crois qu’on ne te voit pas engloutir les baies de ton médaillon sans les partager avec qui que ce soit ?”

Alors que les membres de la cohorte passaient outre l’identité du Prince Fou et commençaient à discuter des étranges secrets du Grand Fleuve, son regard effleura Cassie. La jeune aveugle écoutait tranquillement, une tasse de thé entre les mains.

L’espace d’un instant, une ombre passa sur le visage de Sunny.

Il avait pris conscience de la boucle sur l’Île d’Aletheia… mais Cassie n’en avait-elle pas pris conscience elle aussi ?

La même chose ne s’était-elle pas produite avec les cycles du Grand Fleuve ?

…Et, contrairement à lui, elle n’avait pas la Clé de l’Estuaire pour l’empêcher de se souvenir.

Sunny étudia la jeune aveugle un instant, puis secoua la tête.

Non, c’était impossible.

Sur l’Île d’Aletheia, Cassie avait dû retrouver ses souvenirs après avoir été exposée au Péché de Réconfort par son intermédiaire… même si elle ne l’avait jamais admis. Ainsi, la restriction imposée au spectre de l’épée la protégeait également.

Sinon, ce ne serait pas Cassie, mais la Tourmenteuse qui serait assise en face de lui.

Regardant la jeune aveugle boire une gorgée de son thé, puis sourire à la plaisanterie d’Effie, il se laissa enfin aller à la détente.

Il leur restait peu de temps pour se reposer et récupérer.

Une fois que le Briseur de Chaînes aurait atteint Crépuscule… Sunny avait le sentiment qu’aucun d’entre eux n’aurait l’occasion de se reposer avant un long moment.

error: Contenue protégé - World-Novel