Accueil Article 3410-chapitre-1005

3410-chapitre-1005

Chapitre 1005 – La Chute de Falcon Scott (23)

 

Traducteur/Checker : Gray

Team : World Novel

 

Sunny ne se souvenait pas s’être endormi, mais il fut réveillé par quelqu’un qui frappait sur l’écoutille du Rhino. Se redressant, il regarda autour de lui et réalisa qu’il avait dû s’évanouir en étudiant la structure de l’Éclat de Minuit. Le tachi austère était toujours posé sur la table holographique, scintillant comme pour se moquer de lui.

Il avait presque résolu le problème. L’élément insaisissable de la structure était presque isolé, mais…

Lorsque quelqu’un frappa à nouveau sur l’écoutille, faisant légèrement trembler l’énorme APC, Sunny tressaillit, se frotta le visage et se dirigea vers cette dernière.

“J’arrive ! Qui diable…”

Il ouvrit l’écoutille et se figea, ravalant le reste de son cri irrité.

“Oh, ah… Maître Jet. Bonjour ?”

Elle lui jeta un regard amusé.

“Techniquement, c’est le soir. Va essuyer la bave que tu as sur le visage et sors, Sunny. Nous avons été convoqués pour une réunion.”

Il fronça les sourcils, puis jeta un regard furieux à l’ombre lugubre qui se cachait dans l’obscurité, pas très loin. Cette vermine était censée l’avertir si quelque chose approchait, protégeant Sunny d’une attaque soudaine… ou d’un embarras, en théorie.

L’ombre haussa innocemment les épaules et détourna le regard.

Secouant la tête, Sunny retourna à l’intérieur et se lava rapidement le visage. Quelques minutes plus tard, il quitta l’APC et referma la trappe derrière lui. Puisque la Faucheuse d’Âmes avait mentionné qu’il devait sortir, ils se dirigeaient probablement vers le complexe que la branche locale du Commandement de la Première Armée utilisait comme quartier général. Il n’était qu’à une courte distance de la caserne.

Jet se dirigea donc dans cette direction, suivi par Sunny qui regardait autour de lui avec des yeux endormis. Quelques instants plus tard, il demanda :

“…Quel est l’objet de la réunion ?”

Elle haussa les épaules.

“La réponse viendra d’elle-même. Tout ce que je sais, c’est que la Plume Blanche veut nous voir.”

La Plume Blanche, hein…

Ils se dirigèrent tous les deux vers le quartier général de l’armée, mais le dépassèrent pour s’approcher d’une enceinte lourdement fortifiée. Winter et Dale les attendaient déjà près des portes, l’air aussi dépenaillé et fatigué que Sunny.

Il les salua.

“J’ai entendu dire que vous aviez repris la brèche C hier ? Ça a dû être un combat difficile.”

Dale haussa simplement les épaules.

“Pas vraiment. Nous tenons toujours les deux sections du mur au-dessus de la brèche, alors tout ce que j’ai eu à faire, c’est de persuader les abominations de rester sur place jusqu’à ce que les forces de la garnison les déchiquettent avec des armes à distance.”

Il resta silencieux un moment, puis ajouta :

“Les choses auraient été bien pires s’ils avaient été de meilleurs grimpeurs.”

Sunny hocha la tête d’un air sombre.

Ensemble, ils entrèrent dans l’enceinte et furent conduits dans une pièce spacieuse située à l’un des niveaux souterrains. Là, deux personnes les attendaient.

Maître Roan se tenait devant une fausse fenêtre, étudiant l’image projetée du ciel nocturne. Son visage était peint d’un vert fantomatique par la tapisserie éthérée des aurores tourbillonnantes. Sainte Tyris était immobile, assise dans un imposant fauteuil, le dos bien droit.

Sunny n’avait pas vu Marée Céleste depuis longtemps — du moins sous sa forme humaine. Elle avait l’air… malmenée.

Son élégante armure était tordue et brisée, l’acier blanc taché de sang séché. Ses cheveux, qui étaient tombés comme une cascade d’or pâle, semblaient maintenant sans vie et mornes. Son visage, d’une beauté éblouissante, était pâle, noirci par d’affreuses ecchymoses.

Le fait de retenir la Bête Hivernale semblait faire payer un lourd tribut à la Transcendante du clan de la Plume Blanche.

…Cependant, son expression était toujours aussi distante et sévère, et ses yeux ambrés brûlaient de la même résolution féroce et froide.

Maître Roan se retourna au son des pas.

“Ah. Ascendante Jet, Ascendante Winter, Ascendant Dale, Sunless… bienvenue. Désolé pour cette invitation soudaine.”

Sunny remarqua des cernes sous les yeux du bel homme. Roan se comportait de façon inhabituellement calme, son charisme traditionnel s’était envolé. Cela ne présageait rien de bon.

Maître Jet fit un signe de la main.

“La guerre n’attend personne. De quoi vouliez-vous parler ?”

Roan sourit légèrement.

“Directement aux affaires… eh bien, c’est mieux ainsi. Nous n’avons pas beaucoup de temps pour nous préparer.”

Il s’éloigna de la fausse fenêtre et s’arrêta à côté de Marée Céleste, puis fit un geste vers la projection holographique devant eux. Sur celle-ci, la carte des environs disparut, remplacée par l’image floue d’une créature grotesque.

Des ailes en cuir, un corps maigre avec six pattes segmentées, une queue qui se terminait par un long dard dentelé… et trois longs cous, chacun se terminant par une déchirante gueule circulaire. L’abomination ressemblait à un mélange de wyvern, de ver et de scorpion. Elle était grande, redoutable et tout à fait hideuse.

“Nos éclaireurs ont confirmé que le Nuage Dévorant a donné naissance à un nouveau Tyran. Un Déchu, mais qui représente toujours une menace pour la survie de la cité. La créature se cache principalement dans l’essaim, le contrôlant depuis le fond.”

Winter poussa un juron.

“Ouais. C’est ce que nous pensions, après la dernière fois.”

Maître Roan acquiesça lentement.

“Notre priorité est d’éliminer le Tyran. Le Nuage Dévorant s’abattra sur Falcon Scott aujourd’hui. Vous serez la lame qui abattra son marionnettiste.”

Les Irréguliers se regardèrent mutuellement. Après une courte pause, Jet demanda :

“Comment savez-vous que l’essaim va venir ?”

Roan se renfrogna légèrement, mais avant qu’il ne puisse répondre, Sainte Tyris prit soudainement la parole :

“Parce que notre clan va l’attirer ici.”

Les quatre Ascendants se turent, la regardant avec incrédulité. Marée Céleste croisa leurs regards avec une expression calme, son visage toujours aussi immobile. Quelque peu abasourdie par cet aveu, Sunny demanda :

“Pourquoi diable feriez-vous cela ?”

Marée Céleste inspira profondément, puis se détourna.

“Goliath se rapproche. Nous devons éradiquer les autres menaces avant qu’il n’arrive. S’ils attaquent ensemble… tu peux imaginer la dévastation. La fenêtre d’opportunité se rétrécit de jour en jour, nous ne pouvons plus attendre passivement le retour du Nuage Dévorant. Roan et les autres guerriers Éveillés de mon clan vont donc l’attirer ici. Aujourd’hui.”

Elle jeta un coup d’œil aux Irréguliers, les étudia quelques instants, puis ajouta :

“L’Ascendante Winter contiendra l’essaim. Roan fera tomber le Tyran. Tous les trois, vous ferez en sorte que la créature ne prenne plus jamais son envol. Voilà le plan de bataille.”

Sunny eut un sourire sombre.

“Et si Winter ne parvient pas à retenir l’essaim ? Si Roan ne parvient pas à isoler le Tyran ? Et si nous trois ne parvenons pas à le tuer à temps ?”

Sainte Tyris le regarda un moment, ses yeux ambrés à la fois beaux et froids. Puis elle dit simplement :

“N’échouez pas.”

Maître Jet rit. Secouant la tête, elle tapota l’épaule de Sunny et se dirigea vers la projection du Tyran Déchu.

“Très bien. Ce plan me plaît. Discutons des détails…”

***

La discussion ne dura pas longtemps. Rapidement, les Irréguliers firent leurs adieux à Marée Céleste et se dirigèrent vers la sortie, chacun se hâtant en vue de se préparer à la bataille à venir. Sunny, cependant, resta en arrière après quelques hésitations.

Lorsqu’il ne resta plus que trois personnes dans la pièce — Marée Céleste, Roan et lui — Sunny jeta un coup d’œil à la Transcendante meurtrie avec une expression compliquée.

Après quelques instants, il dit :

“Vous avez dû entendre qu’un autre Saint de Valor a été tué.”

Sainte Tyris le regarda en silence, sans rien dire.

Sunny pencha légèrement la tête.

“Vous et moi avons aidé ce monstre à s’échapper du Temple de la Nuit. Sans vous, je serais mort, et Mordret serait toujours enfermé. Regrettez-vous de m’avoir sauvé maintenant qu’il est dehors, en train de massacrer des gens ?”

Marée Céleste resta immobile un moment, puis secoua la tête.

“Non.”

Un pâle sourire apparut sur le visage de Sunny.

“Pourquoi ?”

Elle soupira.

“Il y a des années, lorsque le jeune Prince de la Guerre est venu sur les Îles Enchaînées, je lui ai offert mon hospitalité. Comme tous les autres Éveillés, il était sous ma protection… errant dans le Royaume des Rêves à la recherche de quelque chose, un peu comme toi. Lorsque Valor a comploté pour lui tendre une embuscade et l’éliminer, j’ai suivi les ordres et n’ai rien fait pour l’en empêcher. Depuis, je porte la honte de cette faute.”

Il réfléchit quelques instants à ses paroles.

“Ils avaient une très bonne raison de se débarrasser de lui. Ce type est comme une Créature du Cauchemar. Il n’y a plus grand-chose d’humain en lui.”

Sainte Tyris le regarda dans les yeux, son beau visage sans expression.

“Cela vaut-il la peine de faire la mauvaise chose pour la bonne raison ? Non. La vie est imprévisible et l’avenir n’est pas clair. Tout ce que nous pouvons faire, c’est agir selon nos principes et faire ce que nous considérons comme juste. Le reste n’a pas d’importance.”

Sunny regarda autour de lui, son regard s’attardant sur les traces de sang séché sur l’armure de Marée Céleste. Ses yeux s’assombrirent.

“Faire ce qu’il faut, c’est ce qui vous a fait bannir, vous et votre clan, dans cet enfer.”

Elle regarda la fausse fenêtre où était projetée l’image du ciel nocturne. Une pleine lune brillait sur son étendue de velours, entourée des lumières d’une aurore fantomatique.

Un soupçon d’émotion profonde et cachée apparut sur le beau visage de Marée Céleste. Au bout d’un moment, elle dit :

“Le ciel est étouffant ici. Mais à part ça… c’est exactement l’endroit où je voulais être.”

Sunny s’attarda quelques instants, puis s’inclina légèrement devant Maître Roan et s’éloigna silencieusement.

Il devait se préparer au combat.

error: Contenue protégé - World-Novel