Accueil Article 5522-chapitre-1685

5522-chapitre-1685

Chapitre 1685 – Activité en Plein Essor

 

Traducteur/Checker : Gray

Team : World Novel

 

“Patron… ça va ?”

La voix d’Aiko était un peu confuse et elle jeta un coup d’œil à Sunny avec une expression dubitative. La petite fille flottait près du plafond, faisant l’inventaire de leur rayon d’alcool. Lui, pendant ce temps, était occupé à cuisiner et à jurer sous son souffle.

Il y avait beaucoup de clients aujourd’hui, mais Sunny était incapable de manifester un avatar pour faire face à l’afflux de commandes.

Ce troisième type ! Salaud d’égoïste !

Il serra les dents.

Où est passée toute mon essence ?!

L’ombre lugubre, libre de ses mouvements pour une fois, le regardait d’un air moqueur. Sunny lui rendit son regard.

Quoi ? Je sais que nous sommes la même personne ! C’est une façon de parler, d’accord ?!

La phrase “tu ne peux t’en prendre qu’à toi-même” n’avait jamais été aussi poignante.

Les derniers jours ne furent pas faciles pour Sunny, et tout cela à cause de son troisième avatar. Tout d’abord, il y avait le problème du Masque de Weaver… il avait prévu que le Seigneur des Ombres le porte en permanence, mais en pratique, cela rendait impossible toute conversation sensée.

Enfin… pas impossible, peut-être, mais définitivement trop frustrant.

Sunny était donc occupé à créer une Mémoire spéciale pour le troisième avatar depuis son retour du labyrinthe de miroirs sous Bastion.

Il ne pouvait pas vraiment reproduire le [Manteau des Mensonges] — le Masque de Weaver était une Mémoire Divine, après tout, et faire une copie d’un seul enchantement était absolument hors de sa portée.

En revanche, il pouvait créer un équivalent du Masque de Weaver en modifiant les enchantements du Manteau Nébuleux. Il avait même ajouté un peu de [Feuille d’Automne] — l’une des Mémoires qu’il avait perdues — dans le mélange.

Par conséquent, le Seigneur des Ombres restait un mystère. Sa voix, sa taille, la couleur de ses cheveux et ses traits mystiques étaient soit cachés, soit déformés. Bien sûr, il n’était pas immunisé contre toute forme de divination, à moins que le véritable Masque de Weaver ne soit invoqué… mais comme Cassie connaissait déjà la vérité et avait accepté de la cacher, il n’y avait pas besoin d’un tel niveau de secret. Pour l’instant, du moins.

Jusqu’à ce que les forces des Grands Clans arrivent à Godgrave.

Quoi qu’il en soit, la création de cette Mémoire, que Sunny avait paresseusement nommée [Certainement Pas Moi], l’avait empêché de dormir pendant plusieurs nuits. Mais il fallait absolument qu’il la crée…

Les Éveillés ayant une affinité avec les ombres étaient déjà très rares, et si l’on découvrait que l’humble commerçant de Bastion partageait non seulement ce trait rare avec le mystérieux Seigneur des Ombres, mais qu’il avait aussi la même taille et la même corpulence que le mystérieux Saint… sa vie paisible prendrait fin.

Passer quelques nuits blanches n’était pas une mince affaire, mais il y parvenait.

De plus, il devait aller gaspiller un océan d’essence à Godgrave !

Traverser les Creux et combattre les Bêtes Supérieures était déjà assez pénible. Les ruines de la cité oubliée se trouvaient à proximité du Temple Sans Nom, mais seulement par rapport à la taille globale de la région. En réalité, près de deux cents kilomètres les séparaient.

Il était tout à fait possible de faire trois ou quatre sauts consécutifs en transportant deux humains Dormants, puis de revenir par le même chemin. Le coût en essence d’un tel voyage était cependant très élevé, épuisant dangereusement ses réserves.

Alors, maintenant…

Sunny se sentait plutôt impuissant. Il ne pouvait même pas se permettre de manifester un avatar supplémentaire, et encore moins de faire quelque chose de plus difficile. L’essence qui lui restait devait être préservée en cas d’urgence.

Heureusement que Nephis avait laissé Godgrave aux Gardiens du Feu. Les dieux le savaient, il n’aurait pas voulu qu’elle le voie dans un état aussi pathétique.

Sunny n’avait donc d’autre choix que de souffrir et de maudire en silence.

“Prêt, envoie-le à la septième table !”

Aiko utilisa sa télékinésie pour envoyer un magnifique plat dans la salle à manger, et il eut enfin une minute de répit. Sunny soupira, prit une gorgée du Printemps Sans Fin, et fronça légèrement les sourcils.

[Sunny.]

La voix de Cassie résonna soudain dans sa tête, lui donnant la chair de poule.

Il ne s’y était pas encore habitué.

…Mais en même temps, cela lui semblait étrangement familier.

[Oui, Sainte Cassia ?]

Un instant plus tard, sa voix douce retentit à nouveau :

[À propos de la commande de la Mémoire. J’enverrai quelqu’un à votre boutique aujourd’hui pour vous expliquer les détails.]

Il haussa les sourcils.

Elle lui chuchotait déjà à l’oreille… au sens figuré. Avait-elle vraiment besoin d’envoyer quelqu’un ? Ne pouvait-elle pas simplement lui expliquer ce qu’elle voulait ?

…Peut-être que Cassie conservait aussi son essence.

Il haussa les épaules.

[D’accord. Y a-t-il autre chose ? Désolé, je suis un peu occupé… beaucoup de clients aujourd’hui.]

Elle resta silencieuse un moment.

[Il n’y a rien d’autre. Eh bien… en fait, j’ai quelque chose à dire.]

L’expression de Sunny s’assombrit. Que se passait-il ? Avait-elle reçu une vision et voulait-elle faire allusion à quelque chose ? Cela ne pouvait pas être vrai… Cassie ne lui avait-elle pas dit que le futur ne pouvait plus être vu clairement ?

Il baissa les yeux.

[Je suis tout ouïe.]

Étrangement, elle s’attarda un peu cette fois-ci. Mais sa voix finit par s’insinuer à nouveau dans son esprit :

[Ce n’est rien d’important, vraiment. Juste un petit conseil… à l’avenir, vous devriez éviter d’utiliser des mots comme “lourd” et “fardeau” lorsque vous vous adressez à une femme. Vous savez, j’ai juste pensé à partager…]

Ses yeux se plissèrent.

Le ton de Cassie était poli et sérieux, mais il ne pouvait s’empêcher de penser qu’elle réprimait… un rire ?

Sunny se racla la gorge.

[…Oh. C’est très drôle. Presque aussi drôle que le fait que j’ai vécu paisiblement seul, mais que quelques jours après que la femme en question se soit présentée sur le pas de ma porte, un Tyran Maudit a soudainement essayé de m’engloutir. Une personne avec moins de décorum que moi pourrait dire que c’est un peu pénible, vous ne pensez pas ?]

Il n’y eut pas de réponse.

Il attendit un moment, puis prit une grande inspiration.

“Damnation.”

Sunny commençait lentement à réaliser que le plus terrible dans la Capacité de Cassie n’était pas qu’elle pouvait espionner presque tout le monde sans se faire repérer.

Au contraire, c’était elle qui décidait qui avait le dernier mot !

Marmonnant sous son souffle, il se remit à cuisiner.

***

La journée s’écoula dans le flou. Sunny était tellement occupé qu’il ne s’était pas assis une seule fois jusqu’au soir… ce qui, en théorie, était une bonne chose.

Pourquoi se plaindrait-il de la popularité de son restaurant ? La commission de Cassie devait également être très rentable pour le Brillant Emporium.

Mais travailler dur et travailler dur en même temps dans deux autres endroits étaient deux choses totalement différentes !

Alors que le soleil s’éloignait de l’horizon et que le croissant de lune apparaissait dans le ciel de velours, la salle à manger du Brillant Emporium devint déserte. Aiko était partie, laissant Sunny fermer seul.

Il transportait un plateau de vaisselle sale vers la cuisine lorsque quelqu’un s’approcha de la porte.

Ce doit être la personne que Cassie a envoyée…

Il se tourna vers la porte, attendant que la personne entre.

Mais lorsque la Cloche d’Argent retentit…

Sunny trébucha brusquement et tomba sur le visage. La vaisselle roula sur le sol.

Qu’est-ce qu’elle fait ici ?

Allongé sur le sol, il leva prudemment les yeux.

De longues jambes… une taille fine… une robe d’été légère… une peau d’albâtre…

Les cheveux soyeux étaient noirs, mais cela ne suffisait pas à la dissimuler.

Les yeux de Sunny s’écarquillèrent.

La “personne” que Cassie a promis d’envoyer… c’est Nephis !

En effet, il n’y avait pas d’erreur.

Nephis, qui avait quitté le Temple Sans Nom hier, se trouvait maintenant ici, dans le Brillant Emporium.

Elle le regardait d’un air confus.

Elle hésita un moment, puis demanda d’un ton poli :

“…Maître Sunless ? On m’a dit que vous pouviez créer de puissantes Mémoires.”

error: Contenue protégé - World-Novel