Accueil Article 5136-chapitre-1551

5136-chapitre-1551

Chapitre 1551 – Laissés Derrière

 

Traducteur/Checker : Gray

Team : World Novel

 

Les cinq membres de la cohorte étaient partis explorer les abords de Verge. Sunny se sentait mal à l’aise et inquiet pour leur sécurité, mais pas outre mesure. Chacun d’entre eux était une puissance à part entière, et possédait une grande expérience lorsqu’il s’agissait de se déplacer furtivement dans une région infestée de Créatures du Cauchemar.

Nephis, Kai et Effie étaient des vétérans du Rivage Oublié, où les humains se trouvaient tout en bas de la chaîne alimentaire. Effie, qui avait chassé seule dans la Cité Noire pendant de nombreuses années, était particulièrement douée pour naviguer en terrain dangereux sans alerter qui que ce soit ou quoi que ce soit de sa présence.

Jet était déjà une existence effrayante avant la Campagne du Sud, et elle était devenue encore plus tenace après avoir traversé les mois désastreux du Centre de l’Antarctique, suivis du service de reconnaissance militaire dans l’Antarctique de l’Est.

Mordret était de loin le plus insaisissable des cinq, même si Sunny était enclin à se soucier de son bien-être, ce salaud était la dernière personne de la Tombe d’Ariel dont il s’inquiéterait.

Les éclaireurs étaient donc tout à fait capables de remplir leur mission sans encombre.

En fait, Sunny s’inquiétait surtout pour lui et Cassie. L’inquiétude qu’il ressentait depuis quelques mois atteignait son paroxysme, lui indiquant que quelque chose était sur le point de se produire.

Le Péché de Réconfort ne se gênait pas non plus pour faire part de son opinion :

“Ça y est, tu l’as fait, imbécile. Par quelle folie as-tu pensé que rester seul ici avec elle était une bonne idée ? Certainement pas moi. Maintenant, tu es complètement sans défense face à n’importe quelle nouvelle trahison qu’elle a en tête, sans personne pour te couvrir.”

Sunny le regarda sombrement, puis se détourna.

Sainte, Fiélon et Cauchemar étaient toujours à bord du Briseur de Chaînes. Le détestable spectre avait donc tort — il y avait quelqu’un pour le couvrir. Il y en avait beaucoup.

Non, c’est faux…

Pourquoi en aurait-il besoin ? Cassie n’allait pas trahir la cohorte. C’était juste sa paranoïa qui parlait.

Sunny fronça les sourcils, réalisant que cet état était un peu inquiétant. Il s’était tellement habitué au Péché de Réconfort qu’écouter le poison de l’apparition relevait déjà de l’habitude. Cela n’avait pas réussi à le rendre fou grâce aux solides défenses mentales de Sunny… mais peut-être que les sinistres murmures de l’épée maudite avaient un certain effet sur lui, finalement.

Et encore, peut-être était-ce simplement le résultat de l’incroyable tension mentale à laquelle il avait été exposé dans le Tombeau d’Ariel.

Est-ce que c’est ainsi que le Prince Fou a commencé à déraper ?

L’air sombre, Sunny filtra les chuchotements incessants du spectre de l’épée et se remit au travail.

Cassie posa doucement le Briseur de Chaînes sur l’eau et le rapprocha du rivage de la terre gelée, le cachant dans l’ombre d’un imposant monticule de roches. Sunny amarra le navire, s’assurant que les cordes pouvaient être coupées à tout moment.

Il ne leur restait plus qu’à attendre et à rester sur leurs gardes.

Alors que Sunny était rongé par l’inquiétude et le doute, Cassie semblait parfaitement à l’aise. Si elle avait été surprise par sa décision soudaine de rester en retrait — ce qui, en toute honnêteté, allait à l’encontre de son comportement habituel — elle ne le montrait pas. La jeune aveugle resta à la poupe du navire, prête à activer le cercle runique et à envoyer le Briseur de Chaînes dans les airs dès qu’il y aurait un danger.

Sunny, quant à lui, était chargé de surveiller ce danger. L’une de ses ombres continuait à surveiller Cassie, tandis que les cinq autres se dispersaient pour avoir un meilleur point de vue sur l’environnement. Il ordonna à Sainte et Fiélon de rester sur le navire et envoya Cauchemar se cacher dans l’ombre au sommet du monticule auquel ils étaient amarrés.

Les heures passèrent dans un silence tendu, sans que rien ne se passe.

…C’était étrange, vraiment.

La Tourmenteuse était devenue un épouvantail dans l’esprit de Sunny. Il avait bénéficié de la présence de Cassie assez longtemps pour savoir à quel point ses pouvoirs étaient puissants et miraculeux, bien qu’inapplicables dans une confrontation directe la plupart du temps. Il se méfiait donc de la version Souillée de la voyante aveugle, sans parler du fait qu’il s’agissait d’une Sainte.

Quelle était la Capacité de Transformation de la Tourmenteuse ? Comment ses autres Capacités s’étaient-elles développées, et de quoi était-elle capable ?

Il n’y avait aucune réponse, ce qui ne faisait qu’accroître la nervosité de Sunny. S’il y avait bien une chose qu’il savait, c’était que la Dernière Plaie serait incroyablement à l’écoute du destin et des révélations. Ce qui signifiait qu’elle aurait des moyens de savoir si elle était en danger.

L’arrivée de la cohorte était un danger certain. Ils avaient déjà exterminé les autres Plaies, après tout. Sunny s’était donc préparé à se frayer un chemin jusqu’à Verge à travers une mer d’abominations.

Cependant, personne ne les attendait lorsqu’ils descendirent du vide noir. Personne non plus n’était en embuscade sur les rives de la terre gelée. Même maintenant, alors que les membres de la cohorte s’étaient séparés en trois équipes, rien ne semblait les attaquer pendant qu’ils étaient séparés les uns des autres.

Pourquoi en était-il ainsi ?

Peut-être que Tombeau d’Ariel était incapable de recevoir des visions du destin, tout comme Cassie était incapable de voir autre chose que les ténèbres dans le sien ?

Cela faciliterait certainement les choses.

Si Cassie était vraiment incapable de voir l’avenir…

L’étrange passivité de la Tourmenteuse était-elle le résultat des plans du Prince Fou ?

Sunny était alarmé et prêt à ce que quelque chose de périlleux se produise, mais rien ne se passait. Cela ne faisait que renforcer sa frustration.

Cassie resta à la poupe, faisant comme si rien d’extraordinaire ne se passait.

Les heures passèrent lentement, puis la nuit arriva. Les sept soleils se noyèrent dans l’eau et le Grand Fleuve s’illumina d’une douce lueur irisée. Même l’immense plaine de glace brillait faiblement, s’illuminant d’un éclat pâle et fantomatique. Les piliers de pierre noire baignaient dans cet éclat et ressemblaient à une forêt d’arbres colossaux et morts.

Sunny resta un moment sur le pont, regardant en direction de Verge et se demandant comment allaient les membres de la cohorte. Au bout d’un moment, il se rendit à la poupe et discuta avec Cassie de la possibilité de monter la garde à tour de rôle.

“Mes ombres me réveilleront instantanément s’il se passe quelque chose. Alors… s’il y a un danger, contente-toi de te maintenir en vie pendant quelques secondes. Je serai là avant que tu t’en rendes compte.”

La jeune aveugle acquiesça sérieusement.

“Bien sûr. Va, et essaie de bien te reposer. Nous n’aurons probablement pas l’occasion de le faire après le retour des éclaireurs.”

Sunny hésita un peu, puis descendit sous le pont et entra dans sa cabine. S’allongeant sur son lit de camp, il ferma les yeux et détendit son corps. Il contrôla également son rythme cardiaque et sa respiration, les rendant aussi calmes et naturels que possible.

Il fit semblant de dormir.

Mais, bien sûr, Sunny ne dormait pas.

Au contraire, il observait Cassie.

Si elle avait vraiment l’intention de faire quelque chose en secret, et que sa décision de rester en arrière mettait un frein à ses plans, c’était le moment idéal pour elle d’agir.

Et en effet, après un certain temps…

Cassie agit.

error: Contenue protégé - World-Novel