Accueil Article 4638-chapitre-196

4638-chapitre-196

Chapitre 196 – Le Début d’un Plan (5)

“Enchanté de te rencontrer. Tu te souviens que j’avais dit qu’on se reverrait bientôt ?”

Essenblanc n’était nulle part lorsque Desir sortit après la rencontre, et à la place, quelqu’un que Desir avait rencontré hier l’attendait.

C’était Swan Katarina.

Elle lui offrit une poignée de main décontractée.

“Je m’appelle Swan Katarina. Je suis l’archère de la Garde royale.”

Desir lui répondit en lui tendant la main.

“Enchanté de vous rencontrer. Je suis Desir Arman qui fera office de mage.”

À sa réponse, Swan regarda Desir avec surprise.

“J’apprécie ton assurance. Je vais te guider à la salle de combat où se déroulera la bataille, alors suis-moi.”

Ils marchèrent côte à côte dans le couloir du palais.

“Tu sais, parfois, je ne comprends pas ce que pense Sa Majesté. Même dans mes rêves, je n’aurais jamais imaginé qu’il puisse recruter un étudiant roturier pour la Garde Royale.”

Swan se retourna.

“Oh, ne le prends pas mal. Ce n’est pas que je doute de tes capacités. C’est parce qu’un étudiant rejoignant la Garde Royale n’est jamais arrivé auparavant.”

Desir comprenait ce qu’elle voulait dire.

Le titre de Garde Royal était tout aussi lourd et significatif que les privilèges qu’il offrait. Le fait qu’un jeune étudiant, roturier de surcroît, rejoigne la Garde Royale, était quelque chose qui pouvait causer beaucoup de conflits.

“C’est pourquoi il y a eu un débat interne au sein de la Garde royale sur la question de savoir s’il fallait t’accepter. Nous nous sommes mis d’accord puisque Sa Majesté était si têtue à ce sujet, mais Raphaello… a toujours son propre avis sur la question.”

En repassant le portail de sécurité, le garde rendit un objet à Desir. Celui-ci l’inspecta rapidement et le glissa à nouveau dans sa poche, où il se logea parfaitement.

“Il doit vouloir me tester complètement. C’est quelqu’un de très minutieux, après tout.”

Swan regarda Desir avec une paire d’yeux aiguisés et demanda.

“…connais-tu Raphaello personnellement ?”

Desir joua les idiots.

“Il n’y a personne qui ne connaisse pas le Grand Maître de l’Épée Raphaello, après tout. Il est également bien connu des médias.”

“C’est vrai. Ce type est certainement aussi célèbre que toi.”

Swan poursuivit.

“Eh bien, ne crois pas qu’il s’agisse d’un simple match superficiel organisé pour ce genre de raison. Si tu n’obtiens pas son approbation, il vaut mieux penser que même si Son Altesse le veut, rejoindre le groupe sera impossible.”

Peu après, ils arrivèrent dans une gigantesque salle d’exercice.

Le Desir eut une idée approximative de l’ampleur des privilèges de la Garde royale en voyant qu’elle pouvait utiliser un endroit aussi grand à l’intérieur du palais royal.

“C’est ici que le capitaine et toi allez vous affronter.”

Desir pouvait sentir une grande poussée de mana entourer la salle d’exercice. Il s’agissait d’un sort défensif incroyablement puissant.

Il y a un Système Aurora installé ici.

Desir avait entendu dire par Zod que l’Empire Hebrion mettait également en place un Système Aurora, mais il n’avait pas imaginé qu’il serait installé dans un endroit comme celui-ci.

Le Système Aurora était un dispositif défensif conçu pour se protéger contre les sorts supérieurs au 6ème cercle.

De plus, lorsqu’il était utilisé dans une installation fixe comme celle-ci, il démontrait des capacités défensives supérieures à celles de la version portable.

Alors qu’il pensait qu’implanter un tel système défensif dans une simple salle d’entraînement était exagéré, Desir découvrit de nombreuses cicatrices de combat.

“On dirait que vous, les Gardes Royaux, vous vous entraînez très intensément…”

Swan haussa les épaules.

“On est tellement compétent qu’il y a une vraie compétition.”

*Thump*

*Thump*

Dans le sillage des pas d’une personne arrivant dans la salle d’exercice, une voix se fit entendre.

“Tu es arrivé en première, Swan.”

Desir se retourna.

Un homme aux cheveux d’or aussi brillants que le soleil entra dans la salle d’entraînement.

Ses yeux de jade rencontrèrent ceux de Desir.

Raphaello Cheringer.

L’actuel Grand Maître de l’Épée et capitaine de la Garde Royale.

Il paraissait beaucoup plus jeune que dans les souvenirs de Desir. Sa coiffure était différente et son visage était propre et sans cicatrice.

Les souvenirs qu’il avait partagés avec lui défilèrent brièvement tandis que Desir restait là, le regard vide.

“Et toi, tu es Desir Arman ?”

“C’est un honneur pour moi de vous rencontrer, Raphaello Cheringer.”

Mais ces souvenirs n’appartenaient plus qu’à Desir. Ils avaient été créés dans une ligne temporelle qui ne s’était jamais produite ici. Quoi qu’il arrive maintenant, ces souvenirs ne se manifesteraient jamais, même si les actions de Desir avaient changé le monde. Cette pensée rendit Desir un peu triste.

Comme il l’avait fait avec toutes les personnes qu’il avait rencontrées jusqu’à présent, il salua Raphaello, faisant comme s’ils ne s’étaient jamais vus.

Raphaello sourit et serra la main que lui tendait Desir.

“Moi de même. C’est un honneur de rencontrer le Héros Timide.”

Desir pensa que malgré la différence d’apparence, sa personnalité humoristique était restée la même.

“Je suppose que tu as reçu des informations de la part de Sa Majesté ?”

“J’ai entendu dire que j’avais besoin de votre approbation pour rejoindre la Garde Royale.”

“Alors, as-tu la confiance nécessaire pour obtenir mon approbation ?”

Desir secoua la tête.

“En vérité, non. Si nous devions nous battre ici, cela se solderait par ma défaite.”

Même parmi ceux qui atteignaient la Classe Roi et se tenaient fermement en dehors du domaine de l’humanité, Raphaello était loué comme le Grand Maître de l’Épée pour sa maîtrise surnaturelle de la lame. Dans une salle d’exercice, sans aucun endroit où se cacher, il était évident que Desir serait tranché sans même avoir la possibilité de lancer sa magie.

C’était raisonnable, mais Raphaello fit remarquer quelque chose.

“Si nous nous battions ‘ici’ ? Tu veux dire que tu pourrais gagner si on se battait ailleurs ?”

“…”

Comme Desir restait silencieux, Raphaello sourit d’un air amusé.

“Eh bien, c’est très bien. Je ne serais pas si injuste d’exiger un combat en tête à tête avec toi. Allons-y doucement, d’accord ?”

Raphaello ramassa l’une des barres d’acier empilées dans un coin de la salle d’exercice, et la planta au centre de la pièce.

“Essaye de briser cette barre, et je la protégerai. Si la barre se brise en moins de dix minutes, c’est toi qui gagnes. Qu’en penses-tu, c’est assez simple ?”

Raphaello servait de bouclier à la Garde Royale. Cela signifiait qu’il était approuvé par l’Empereur comme le meilleur défenseur de tout l’Empire.

“Ça vaut le coup d’essayer.”

En protégeant la barre d’acier, les mouvements de Raphaello seraient considérablement limités. Il pourrait jouer son rôle de bouclier, mais aurait du mal à passer à l’offensive.

Desir acquiesça avant de reprendre la parole.

“J’ai compris.”

“Bien. Commençons alors.”

Raphaello sortit son épée et son bouclier et se plaça devant le bâton de métal. Desir se tenait légèrement à l’écart.

Alors que l’atmosphère du combat s’installait, Swan tapota le dos de Desir et lui chuchota à l’oreille.

“Fais de ton mieux pour bien le divertir. Je te traiterai bien si tu parviens à froisser son visage suffisant.”

Ils sont donc en rivalité.

Alors que Swan sortait de la salle d’entraînement, Raphaello prit la parole en s’étirant.

“Il n’y a pas de problème à utiliser tous les moyens dont tu disposes. Après tout, être Garde

Royal, c’est faire n’importe quoi pour l’Empereur, quel qu’en soit le prix.”

“Alors je ne me retiendrai pas.”

Desir fouilla dans sa poche et en sortit à nouveau un objet.

Runel.

Un artefact de rang A fait du métal le plus solide, le Blankšum.

Le bouclier et l’arme de Desir qui détectait tout danger pour lui et se déplaçait sans qu’il en soit conscient.

La sphère argentée planait autour de lui.

Spontanément, Desir commença à calculer un sort. Celui-ci se déploya immédiatement devant lui.

[Giga Foudre]

Desir s’était complètement adapté à son nouveau 4ème cercle, en grande partie grâce à l’entraînement avec Radoria et Kelt.

L’électricité statique jaillit de partout et la foudre s’abattit sur la salle d’entraînement.

*Pzzzzzt*

Giga Foudre, l’un des sorts les plus puissants du 4ème Cercle, avait le pouvoir de faire fondre l’acier.

Mais Raphaello ne sembla pas esquiver l’attaque. En levant simplement son bouclier et en plantant fermement ses pieds, il se défendit facilement contre le sort de Desir.

Il s’en est fallu de peu, hein ?

Le calcul de Desir se poursuivit.

Des combinaisons de différents types de magie élémentaire pleuvaient sur la barre d’acier.

Mais aucune magie ne parvenait à percer le bouclier de Raphaello, dont la défense était on ne peut plus solide. Chaque attaque était annulée par un simple repositionnement du bouclier.

Au moment où Desir s’apprêtait à continuer à lancer sa magie.

*Claaang*

Un bruit sec se répandit dans la salle d’entraînement. C’était le son de l’onde de choc provoquée par la collision des auras de Runel et de Raphaello. Concentré sur la défense jusqu’à présent, il passa à la vitesse supérieure et commença à attaquer.

“Ce ne serait pas juste que je reste là à prendre des coups, tu ne crois pas ?”

L’attaque de Raphaello se poursuivit.

Son épée dégageait une puissante aura qui ne cessait de frapper Desir.

C’était la seule attaque qu’il pouvait utiliser lorsqu’il était immobilisé, mais elle avait le pouvoir de dépasser les limites de Runel.

[Liant de Terre]

Un sort qui avait la meilleure capacité défensive parmi les sorts du 4ème cercle. Le sol se tordit et forma un mur autour de Desir.

Mais le mur ne put bloquer l’attaque et fut instantanément découpé.

*Swish*

*Clang*

*C-C-Clang*

Un sort défensif du 4ème cercle ne pouvait que réduire la puissance de l’aura de l’épée que brandissait Raphaello. Runel était à peine capable de bloquer une telle attaque, même si sa puissance était considérablement réduite.

Dès que Raphaello passa à l’offensive, Desir fut incapable de lancer le moindre sort offensif. Raphaello prit la parole d’une voix immensément déçue.

“C’est tout ? Trois minutes entières passées à défendre ?”

À ce rythme, la mise en échec complète par Raphaello était garantie.

Au moment où Raphaello prenait confiance en sa victoire et baissait légèrement sa garde, quelque chose entra dans sa vision.

“…?”

La silhouette de quelque chose se formait de l’autre côté, uniquement visible grâce aux fissures du mur.

“Un sort… … magique ?”

Ce sort était différent de tous ceux que Desir avait lancés jusqu’à présent. Il avait une forme incomparablement sophistiquée et était à la fois élégant et beau.

Alors qu’il s’évanouissait en regardant la magie se déployer sous ses yeux, le sort était à peu près à moitié achevé.

Le visage de Raphaello se raidit.

“Il est encore trop tôt pour être déçu, monsieur Raphaello.”

Celui-ci est dangereux.

Ayant déterminé cela, Raphaello concentra toute son aura pour couvrir tout son corps afin de se préparer à l’impact.

Non, c’était loin d’être suffisant. Il leva son bouclier. Toute son aura afflua vers le bouclier, formant une sphère turbulente autour de lui. Peu après, l’aura se comprima et prit la forme de trois runes.

*Chiiing*

Il s’agissait d’une compétence défensive unique que seul l’actuel Grand Maître de l’Épée, Raphaello Cheringer, possédait.

Lui qui n’avait pas donné le meilleur de lui-même jusqu’à présent commença enfin à utiliser toute sa puissance pour se concentrer sérieusement sur la défense.

[Tempête de Feu]

Une intense vague de flammes s’éleva autour de Raphaello, et une chaleur insoutenable se répandit dans la salle d’entraînement, menaçant de se répandre dans le reste du Palais Leonhardt.

*Smash*

Après de très longues secondes, la tempête se calma et Raphaello apparut au milieu d’un nuage de poussière.

“…”

Le bâton de métal était encore en bon état, mais il n’y avait plus aucun sang-froid sur le visage de Raphaello.

Au contraire, Desir semblait détendu.

“Ce n’est que le début.”

error: Contenue protégé - World-Novel