Accueil Article 4164-chapitre-1223

4164-chapitre-1223

Chapitre 1223 – Objectifs Divergents

 

Traducteur/Checker : Gray

Team : World Novel

 

Le soleil se noyait dans les sables blancs du désert, et la chaleur meurtrière qui les tourmentait auparavant se dissipait lentement, bientôt remplacée par un froid terrible.

Et la terreur glaciale de la nuit à venir.

Le groupe d’humains meurtris se dirigeait vers une ruine imposante. Les deux Saints tenaient le coup, mais les Ascendants étaient dans un état lamentable — tous portaient des blessures atroces, et chaque pas était une torture.

La seule guérisseuse parmi eux était inconsciente, et les Mémoires dotées d’enchantements curatifs que certains d’entre eux possédaient n’étaient pas assez puissantes pour traiter la multitude de blessures graves, du moins pas dans l’immédiat.

Jet avait l’air d’aller un peu mieux que lors de la bataille contre les réceptacles du Gardien — elle avait réussi à tuer une Créature du Cauchemar qui leur avait tendu une embuscade alors qu’ils traversaient le désert, et avait absorbé un peu d’essence d’âme. Pourtant, le simple fait de regarder son corps mutilé faisait froid dans le dos.

Les bras de Seishan étaient enveloppés de tissu, et même si ses blessures avaient été soignées, elle ne pouvait marcher qu’en s’appuyant sur Maîtresse des Bêtes. Kai planait au-dessus du sable, le visage pâle — le coup de l’abomination avait endommagé sa colonne vertébrale, et même s’il n’était pas paralysé, l’archer était en proie à une vive douleur.

Effie était visiblement en train de boiter, tandis que Morgan semblait complètement épuisée et faible.

Quant à Sunny… les gens disaient parfois qu’il ressemblait à une poupée, bien que ce soit vrai, il ressemblait actuellement à une poupée de chiffon qui avait été négligée pendant des décennies et qui avait ensuite été mordillée par un ou deux animaux.

Ah… ça fait mal.

Il avait mal, mais la douleur était supportable. Au moins, les cinq ombres le renforçaient à nouveau — avec leur aide, il pourrait faire ce voyage difficile sans trop de problèmes.

Sainte portait Nephis, toujours inconsciente, dans ses bras. L’armure et les vêtements de Nephis ayant été détruits par les flammes incandescentes, elle était enveloppée dans la cape de Cassie.

La jeune aveugle marchait derrière la chevalière taciturne, côte à côte avec Sunny. Elle était la seule du groupe à avoir l’air épuisée et vidée par la chaleur, mais pas meurtrie.

Mais Cassie avait, elle aussi, été au cœur de la bataille entre les grands clans. De nombreux Éveillés, des abominations envoûtées et des Maîtres du Clan Song avaient tenté de la tuer, avant de mourir de sa main. Son armure était criblée de bosses et couverte de sang séché, et son apparence n’avait rien de frais ou de glamour.

Sunny lui jeta un coup d’œil, puis dit doucement :

“Au fait… tu es arrivée juste à temps. Merci.”

Cassie resta silencieuse un moment, puis secoua la tête.

“Il n’y a pas lieu de me remercier. Ce n’était qu’une heureuse coïncidence.”

Il sourit.

Ouais, non. Il n’y a aucune chance que ce soit le cas.

Sunny étudia son visage délicat, puis demanda :

“Tu le savais, n’est-ce pas ?”

Cassie haussa les sourcils.

“Quoi donc ?”

Son expression s’assombrit.

“À propos des Portes. C’est pour ça que tu m’as dit d’écrire un message à Rain… tu savais qu’on allait rester coincés dans ce foutu désert pendant très, très longtemps. Tu savais aussi que l’Antarctique allait être détruit.”

La jeune aveugle tourna la tête, et il vit ses beaux yeux bleus. Son expression était calme.

“Je n’en savais rien.”

Sunny se moqua.

“C’est vrai… bien sûr. Alors, tu ne sais pas non plus ce qui va se passer ensuite ?”

Cassie se détourna et haussa les épaules.

“Oh, non. Ça, je le sais.”

Elle s’attarda quelques instants, puis fit un signe de tête en direction de Maîtresse des Bêtes et de Seigneur Gilead.

“Ils vont nous abandonner.”

Sunny la dévisagea un moment, puis gloussa et détourna le regard.

“Tu n’as pas besoin de le dire.”

Il ne fallait pas être un oracle pour savoir que les deux Saints que Cassie avait amenés allaient laisser les membres de la cohorte derrière eux. Ils avaient déjà aidé Sunny et les autres en leur permettant de survivre…

Mais Maîtresse des Bêtes et Chevalier de l’Été avaient chacun leurs priorités.

Pour Maîtresse des Bêtes, c’était Seishan. Pour Seigneur Gilead, c’était Morgan… et peut-être Nephis. C’était la raison pour laquelle ils n’avaient pas quitté le désert immédiatement après s’être échappés du champ de bataille.

Les deux Saints pouvaient retourner dans le monde réel à tout moment — ils avaient juste besoin d’un endroit sûr et d’un peu de temps pour activer leurs ancres. Cependant, une fois qu’ils l’auraient fait, ils ne pourraient pas revenir dans ce coin particulier du Désert du Cauchemar sans avoir auparavant approché les trois Portes gargantuesques.

Le problème était qu’ils ne pouvaient pas emmener trop de monde avec eux. Sunny savait que la limite de Maîtresse des Bêtes était de deux personnes — elle avait transporté Seishan et l’Ascendant Bast dans l’Antarctique de l’Est.

Mais la plupart des Saints ne pouvaient transporter qu’une seule personne à la fois entre les mondes.

Dans tous les cas, la plupart d’entre eux allaient être laissés sur place.

Que faire, que faire…

Sunny avait désespérément besoin de trouver une solution, mais il était trop fatigué pour formuler des pensées compliquées. Après avoir gardé le silence pendant un moment, il demanda :

“Et Sainte Tyris ? Sais-tu où elle se trouve ?”

Cassie secoua lentement la tête.

“Nous n’avons vu aucun signe d’elle après être entrés dans le Royaume des Rêves. De même pour Traqueuse Silencieuse. Le désert est vaste… il y a de fortes chances qu’ils aient été envoyés loin de nous. Marée Céleste aurait pu échapper au Gardien de la Porte, mais elle était déjà épuisée à la fin de la bataille. Elle a peut-être dû s’enfuir dans le monde réel.”

Sunny était légèrement déçu de voir qu’il y avait peu d’espoir de recevoir de l’aide de la part de Sainte Tyris. Mais, en même temps, il était heureux de savoir qu’elle s’était peut-être éloignée du Désert du Cauchemar.

Cela signifiait au moins qu’elle était encore en vie. Tout son clan se trouvait également en Antarctique — étant donné que des abominations se promenaient dans le Quadrant Sud, Marée Céleste était la seule à pouvoir assurer leur sécurité. Elle portait une lourde responsabilité, car c’était elle qui avait exilé le clan de la Plume Blanche sur ce continent glacial.

Et elle avait fait cela pour sauver Sunny et Cassie.

Il soupira.

J’espère que Sainte Tyris et Maître Roan sortiront vivants de l’Antarctique.

Et Kim… et les millions de civils qui n’avaient pas encore été évacués, ainsi que les soldats de l’Armée d’Évacuation.

Sunny et les autres ne pouvaient cependant rien faire pour les aider, plus maintenant.

Leur objectif était désormais de fuir le Désert du Cauchemar.

…Il ne savait pas quelle tâche était la plus dangereuse.

error: Contenue protégé - World-Novel