Accueil Article 5513-chapitre-1677

5513-chapitre-1677

Chapitre 1677 – Étincelle de Désir

 

Traducteur/Checker : Gray

Team : World Novel

 

Un gigantesque golem de pierre, dont le corps fissuré était envahi par la mousse rouge, leva la main. Un cadavre y était enfermé. Le soldat d’une civilisation anéantie avait péri il y a des milliers d’années, mais son armure enchantée vivait encore, infectée par une corruption odieuse.

La créature, un Asura de Condamnation, tenait dans sa main un couperet de diamant. Lorsque le couperet s’élevait, le monde semblait trembler de peur. Lorsque le couperet s’abattait, la réalité elle-même semblait se disloquer.

Un arbre géant, dont l’écorce adamantine était assez dure pour résister à la fin des temps, fut abattu d’un seul coup et s’écroula lentement. Le vent soulevé par sa chute attisa les flammes qui se propageaient dans la jungle, et une fumée âpre envahit l’air.

L’arbre était mort depuis d’innombrables années et son cœur avait pourri depuis longtemps. Entre ses racines, il y avait un creux semblable à une grotte, qui était maintenant révélé.

Deux Dormeurs terrifiés s’y étaient cachés et se serraient à présent l’un contre l’autre en regardant les sinistres abominations avec horreur.

Le couperet de diamant s’éleva à nouveau, les condamnant à mort.

…Mais avant qu’il ne s’effondre pour faucher leurs vies, un monstre tout aussi menaçant surgit des ténèbres et s’abattit sur le grand golem en poussant un grognement féroce. Il avait des griffes acérées, des cornes torsadées et une longue queue, son corps bestial étant enveloppé d’une redoutable carapace d’onyx. Les ténèbres elles-mêmes se déplacèrent, l’enveloppant comme un manteau.

Et un instant plus tard…

Les yeux des deux Dormeurs s’écarquillèrent.

Une belle jeune femme vêtue d’une tunique blanche flottante tomba du ciel, entourée de lumière pure. Sa peau était claire et sans défaut, comme de l’albâtre poli, et ses cheveux argentés brillaient dans la pénombre de la jungle. Sa silhouette était svelte et gracieuse, et sa beauté… était à couper le souffle.

Elle tenait une épée incandescente dans ses mains.

Atterrissant sur l’épaule de l’effroyable golem, elle lui asséna un coup terrible et lui trancha le cou déjà endommagé.

L’abomination sans tête continuait de résister furieusement même après avoir été décapitée, mais l’étrange duo — le redoutable démon des ténèbres et le magnifique esprit de lumière — coopérait sans faille, l’abattant rapidement.

Le couperet de diamant se brisa et tomba en morceaux. La carapace en pierre s’effrita. Le cadavre momifié qu’elle renfermait se transforma en cendres.

La créature était morte avant que l’arbre ne s’effondre sur le sol, faisant trembler l’ancienne ruine.

Nephis sauta de son cadavre et inspira lentement.

Le Seigneur des Ombres avait été blessé lors de ce dernier affrontement, mais son corps imposant se réparait déjà. Elle était indemne… pour l’instant.

Le plus important, c’est qu’ils aient pu atteindre les deux Dormeurs à temps.

Se retournant, elle se dirigea vers les restes de l’arbre géant et regarda dans l’espace creux entre ses racines, où deux adolescents au visage cendré la fixaient avec des yeux écarquillés.

Il s’agissait de deux filles, dont le visage était maculé de cendres et de saletés. L’une d’entre elles semblait garder un semblant de sang-froid, serrant l’autre contre elle. L’autre fille… n’avait pas l’air très bien, et semblait tomber lentement dans l’inconscience.

La première Dormeuse ouvrit la bouche et dit, en bégayant :

“Vous êtes… v-vous êtes… Étoile Changeante ?”

Nephis sourit pour tenter de calmer la jeune fille. Ce sourire n’était pas naturel pour elle, mais elle s’était entraînée à communiquer avec diligence. Après tout, elle était à la fois une cheffe et une personnalité publique maintenant… savoir faire bonne impression était l’une des compétences qu’elle devait acquérir, et qu’elle maîtrisait malgré le fait qu’elle n’avait pas de talent inné pour cela.

“Oui, je suis Sainte Nephis du clan de la Flamme Immortelle. Voici Saint Shadow… qui n’appartient à aucun clan. Nous sommes ici pour vous mettre en sécurité.”

La jeune fille s’attarda quelques instants, la regardant avec une expression compliquée.

Cette expression n’était pas celle à laquelle Nephis s’attendait.

Est-ce qu’elle se méfie de moi ?

La jeune fille finit par hocher la tête et dit d’un ton qui se voulait ferme, mais qui trahissait un léger tremblement :

“Je suis… Tamar du clan Sorrow.”

Ah…

Nephis s’attarda un instant.

Sorrow était un clan vassal de Song. Donc… cette fille était techniquement son ennemie.

C’était en effet un peu gênant.

Le Seigneur des Ombres la fixait, comme s’il était curieux de voir ce qu’elle allait faire. Sa carapace démoniaque s’était déjà pratiquement réparée.

Nephis sauta dans la fosse peu profonde, posa son épée et regarda la seconde adolescente. Après quoi, elle se retourna vers la jeune Tamar.

“Qu’est-ce qui ne va pas avec votre amie ?”

La jeune fille jeta un coup d’œil à son épée noire, avant de serrer plus fort l’autre Dormeuse.

“Une sorte d’infection. Elle s’est écorchée la main sur une vigne…”

Soudain, ses yeux se mirent à trembler.

“Attendez, est-ce que… est-ce que Ray vous a trouvée, ma dame ? Est-il vivant ?”

Nephis acquiesça et s’agenouilla près de la Dormeuse inconsciente, la regardant avec inquiétude.

“Il est sain et sauf. Vous n’avez pas à vous inquiéter.”

Ces trois-là avaient dû se lier au cours de la période éprouvante qu’ils avaient vécue à Godgrave. Avant cela, ils avaient probablement passé beaucoup de temps ensemble à l’Académie. Ce n’était pas étrange qu’ils se soucient tant les uns des autres… en fait, c’est Nephis qui était étrange, car elle n’avait noué aucun lien à l’Académie.

Il y avait une raison à cela, bien sûr. Elle ne savait pas lequel de ses compagnons Dormeurs avait été envoyé pour la tuer, à l’époque… Cassie avait eu ses propres raisons, elle aussi. Pourtant, ces filles lui faisaient penser à elles deux.

Certes, il n’y avait pas eu de troisième membre dans leur petite cohorte du Rivage Oublié… il n’y avait pas eu…

Peu après, Nephis secoua légèrement la tête, ayant perdu le fil de ses pensées.

Inquiète pour la jeune fille inconsciente, elle posa doucement une main sur son corps amaigri et fronça les sourcils. La peau de la jeune fille était aussi chaude qu’une fournaise, et son pouls était faible… elle n’était pas seulement infectée. Elle était en train de mourir.

Nephis s’attarda un instant, puis jeta un coup d’œil à Tamar. Elle se força à sourire à nouveau.

“…Vous êtes en sécurité maintenant. Le pire est presque passé. Ne craignez rien, car nous sommes là. Et nous vous sortirons de là, vous et votre ami, quoi qu’il arrive.”

La jeune fille fixa Nephis quelques instants, puis prit une respiration tremblante et acquiesça. Après quoi, elle s’affaissa brusquement, comme si elle laissait enfin son corps épuisé s’effondrer. Ses yeux brillaient, mais elle serra les dents et retint ses larmes.

“Merci… merci Dame Étoile Changeante.”

Nephis hocha la tête et se détourna, serrant secrètement les dents.

Elle activa ensuite sa Capacité Dormante et endura la douleur aveuglante, envoyant une vague de flammes curatives dans le corps de la seconde Dormeuse.

L’infection était tenace et s’était propagée jusqu’au cœur de la jeune fille. Néanmoins, elle fut brûlée par la pureté de la flamme de l’âme, ne laissant aucune trace derrière elle. Cela prit juste un peu plus de temps que ce à quoi Nephis s’attendait. Elle soigna également la plupart des dégâts infligés au corps de l’infortunée Dormeuse.

Les ombres autour d’elle s’agitèrent, trahissant l’agitation de son compagnon.

Le Seigneur des Ombres parla d’en haut :

“Ils se rapprochent.”

Au son de sa voix, Tamar tressaillit et regarda Nephis, essayant de cacher sa peur :

“C’est… c’est Godgrave, n’est-ce pas ? Pouvons-nous vraiment nous échapper ?”

Nephis écarta ses flammes et prit une grande inspiration.

“Bien sûr. Je l’ai promis, non ?”

La jeune fille la fixa quelques instants, puis hocha gravement la tête.

“J’ai… confiance en vous, Dame Étoile Changeante. Je m’efforcerai de survivre, quoi qu’il arrive.”

Sa voix semblait résolue.

Le sourire de Neph s’effaça un instant.

“…Bien. Efforcez-vous bien.”

En disant cela, elle pouvait déjà la sentir…

Une étincelle de désir s’allumait dans l’âme de la jeune Tamar, puis se transformait en une douce flamme.

Les reliant toutes les deux, et faisant d’elle une partie timide du Domaine naissant, non-réalisé, presque inexistant de Neph.

error: Contenue protégé - World-Novel