Accueil Article 5309-chapitre-1581

5309-chapitre-1581

Chapitre 1581 – Ombres et Poussière

 

Traducteur/Checker : Gray

Team : World Novel

 

Le Cauchemar était terminé.

Le monde illusoire que le Sortilège avait conjuré s’était effondré, expulsant les braves survivants.

Ils étaient censés se retrouver dans le vide entre le rêve et la réalité, où d’innombrables étoiles scintillaient dans l’obscurité, formant un vaste et inconcevable motif. Là, le Sortilège était censé évaluer leurs performances et les laisser passer en toute quiétude le processus d’accession à un nouveau Rang.

Cependant, ce n’est pas ce qui arriva à Sunny.

Il n’eut pas le temps de comprendre les conséquences de son existence transpercée par les griffes de la Terreur Maudite lorsque le Cauchemar s’effondra, l’envoyant dans un monde de ténèbres. Il n’y avait pas d’évaluation, ni d’étoiles scintillant dans le vide.

Au contraire, encore sous le choc de l’inconcevable et effrayante tournure des événements, il fut projeté hors du vide, pénétrant dans un autre espace, bien plus petit, mais tout aussi sombre. En fait, il fut violemment catapulté dans cet espace, s’écrasant contre un morceau déchiqueté de béton brûlé, le brisant, et entrant en collision avec un mur d’alliage déformé derrière lui.

La force de l’impact fut suffisamment terrible pour que l’alliage se fissure et que Sunny perde connaissance.

Et c’est ainsi…

C’est ainsi qu’il devint probablement le premier humain de l’histoire à se Transcender en perdant connaissance.

Les six ombres se rassemblèrent autour de son corps reforgé, perplexes et abasourdies.

Au bout d’un moment, l’une d’entre elles soupira, puis secoua la tête en signe d’abattement.

***

La première chose que Sunny ressentit fut la douleur.

Pas le genre de douleur terrible qu’il avait malheureusement l’habitude de ressentir de temps en temps, mais une douleur plus banale. Il était allongé sur une surface rugueuse, quelque chose de pointu lui mordant le dos à travers le tissu du Manteau d’Ananke.

L’air était plein de poussière. Le monde était silencieux.

Il avait froid.

Gémissant, il ouvrit les yeux et se redressa, se sentant étrangement rafraîchi et revitalisé. En regardant vers le bas, il vit des morceaux de béton ébréchés qui jonchaient le sol. Pas étonnant qu’il ait été mal à l’aise.

Il tendit la main, souhaitant en balayer quelques-uns.

Mais il eut du mal à évaluer sa force, car les morceaux de béton se transformèrent en poussière sous l’effet de son geste irrité. Plus que cela, le sol se fissura sous sa paume, et le monde trembla, la poussière s’échappant de quelque part au-dessus.

À bien y penser…

Où diable était-il ?

Sunny se protégea les yeux de la poussière et regarda autour de lui, essayant d’évaluer son environnement.

C’était plutôt étrange.

Au début, il pensa qu’il se trouvait dans une petite grotte. Elle faisait quelques mètres de diamètre, le plafond étant juste assez haut pour qu’il puisse s’y tenir debout. Il ne semblait pas y avoir d’entrée dans la grotte, et donc pas de sortie.

Mais après quelques instants de contemplation, Sunny réalisa que la cavité poussiéreuse dans laquelle il avait retrouvé ses esprits n’était pas une grotte naturelle. Elle ressemblait plutôt au résultat d’un effondrement.

Les murs et le plafond étaient un chaos de béton fissuré et d’alliage arraché, comme si un bâtiment s’était effondré sur lui-même, formant quelques cavités dans la ruine comprimée.

Attends… de l’alliage ?

Les yeux de Sunny s’écarquillèrent légèrement et il se concentra sur les détails de son environnement. De l’alliage et du béton, des pièces de machines cassées, un morceau de panneau arraché écrit en langage humain.

Son cœur battait la chamade.

Je suis de retour dans le monde réel ?

En effet, il l’était. Le Cauchemar s’était achevé alors que l’horrible oiseau déchiquetait son âme à coups de serres, et le Sortilège avait dû le renvoyer.

Non pas dans le Désert du Cauchemar, mais plutôt à l’endroit du monde réel où son attache avait été placée.

…Qui était censé être la forteresse de Valor dans l’une des capitales de siège de l’Antarctique de l’Est.

Sunny observa la scène de dévastation autour de lui pendant un moment, l’air sombre.

La capitale de siège a été détruite ?

Si c’était le cas, cela expliquerait pourquoi il se trouvait dans une cavité à l’intérieur d’une ruine au lieu de ses quartiers dans la forteresse confortablement meublée d’un grand clan.

Puis, il fut distrait par la sensation d’air froid frôlant sa poitrine. Regardant vers le bas, Sunny cligna des yeux plusieurs fois.

Qu’est-ce… qu’est-ce que c’est que ce bordel. Pourquoi je suis nu ?

Il était toujours couvert par les plis nébuleux du Manteau d’Ananke, mais le Linceul de la Pénombre avait disparu. Ici et là, sa peau pâle était révélée, couverte de poussière.

En fronçant les sourcils, Sunny invoqua le Linceul de la Pénombre.

Cependant, rien ne se produisit.

Quoi ?

Sunny fit de nouveau appel à sa Mémoire, mais il n’y eut aucune réponse. C’était comme si elle n’existait plus.

N’ai-je pas assez d’essence pour invoquer ne serait-ce qu’une seule Mémoire ?

Sunny tourna son attention vers son âme, prévoyant d’évaluer la quantité d’essence qu’il lui restait…

Et il se figea.

Quoi, qu’est-ce que c’est que ce bordel ?!

Ce n’est qu’à ce moment-là qu’il réalisa à quel point son âme, son corps et le monde lui-même étaient différents.

Son corps était imprégné de puissance… une puissance si terrifiante que Sunny lui-même en eut froid dans le dos. La situation était déjà assez effrayante, alors qu’il n’était pas entouré de ses six ombres.

Que se passerait-il lorsqu’il superposerait six augmentations consécutives ?

Son âme était remplie d’un océan d’essence froide, et cette essence… était déjà devenue plus puissante depuis qu’il avait acquis le Tissage de l’Âme. Mais à présent, elle était devenue qualitativement différente, d’une profondeur et d’une densité telles qu’elle semblait inépuisable. L’intensité de la puissance qu’elle contenait était effrayante.

Mais ce n’était pas le changement le plus choquant.

Le changement le plus choquant… était qu’il pouvait vaguement sentir un autre type d’énergie tout autour de lui, fraîche et fluide, qui était similaire, mais aussi différente de l’essence qu’il connaissait. Cette essence ambiante semblait appartenir au monde lui-même.

Ou plutôt aux ombres qui l’entouraient.

Et comme il était actuellement dans l’obscurité totale, elle était partout.

Mais ce qui l’étonnait le plus, c’était que l’essence spirituelle circulait librement à travers lui, remplissant par petites touches l’essence d’ombre manquante dans ses six noyaux. C’était comme s’il était capable de reconstituer ses réserves d’essence en empruntant la puissance du monde lui-même, tant qu’il était dans son élément.

Un corps plus fort, un changement qualitatif d’essence, et une relation entièrement nouvelle entre moi et le monde…

Sunny tressaillit.

“Attends. Est-ce que j’ai… Transcendé ? Sans aucun doute !”

Sa voix semblait rauque dans le silence total.

Bien sûr, il aurait dû le faire. Il avait vaincu un Troisième Cauchemar, après tout.

Était-il un Saint à présent ?

Sunny resta immobile quelques instants, puis invoqua fébrilement les runes.

Mais, tout comme le Linceul de la Pénombre…

Les runes n’apparurent pas.

Il n’y eut aucune réponse.

Le Sortilège… était silencieux.

error: Contenue protégé - World-Novel