Accueil Article 5303-chapitre-1580

5303-chapitre-1580

Chapitre 1580 – Ce Que Tu Souhaites

 

Traducteur/Checker : Gray

Team : World Novel

 

Mon Dieu… oh mon Dieu…

La douleur… était exquise.

Elle était inconcevable.

C’était le genre de douleur qui pouvait tuer une personne, ou au moins la faire s’évanouir en un instant. Malheureusement, ce n’était pas le cas, car la douleur n’était pas physique.

Elle provenait de l’âme de Sunny, qui était en train d’être altérée et transformée.

Non pas comme à chaque fois qu’un nouveau noyau était formé, mais plutôt comme son sang et ses os avaient été altérés par le passé.

“Aaargh !”

Sunny heurta le couvercle du sarcophage avec suffisamment de force pour se lacérer la peau et tomba au sol, le tapis de feuilles amortissant sa chute.

Qu’est-ce que… qu’est-ce que c’est que ce bordel ? Comment… est-ce… possible ?!

Il savait ce qui lui arrivait. Cependant, il n’avait aucune idée de la raison pour laquelle cela lui arrivait, et comment le fait d’avoir mangé le fruit doré de l’arbre qui poussait au-dessus de la tombe de l’Oubli en était la cause.

Quoi qu’il en soit, Sunny n’avait pas d’autre choix que d’endurer.

Il n’hésitait pas à crier et à hurler de douleur, d’autant plus qu’il n’y avait personne pour être témoin de son état.

“Merde ! Merde ! Q…que tout soit maudit !”

Après une éternité — cette fois-ci, une éternité littérale, puisque le temps n’existait pas dans l’Estuaire — Sunny se retrouva allongé, fixant aveuglément la belle couronne de l’arbre mystique. Son corps se sentait faible, et son visage était mouillé de larmes.

…Bordel.

Ce moment-là allait définitivement entrer dans la collection des agonies les plus horribles qu’il avait vécues. À quel endroit ? Probablement pas le premier, qui était encore tenu par l’activation de l’enchantement [Où est mon œil ?] du Masque de Weaver. Mais c’était une deuxième place en toute certitude.

Sunny gémit, puis se leva en tremblant. Il fit alors l’inventaire de son âme.

Elle se sentait… différente, d’une certaine manière. Et beaucoup, beaucoup plus puissante.

Sachant déjà ce qu’il allait voir, Sunny invoqua les runes.

Ce n’est pas possible… pas vrai ?

Mais c’était possible.

Là, dans le champ chatoyant des runes, une nouvelle ligne apparut dans la liste de ses Attributs.

Pâle comme un fantôme, Sunny lut :

Attributs : [Destin], [Flamme de la Divinité], [Maître des Ombres], [Tissage du Sang], [Tissage Osseux]*, [Coquille de Marbre]…

Et à la toute fin, une nouvelle :

[… Tissage de l’Âme.]

Il aspira une bouffée d’air, abasourdi.

Comment diable…

Il se concentra sur la nouvelle ligne et lut la description :

Description de l’Attribut : [Vous avez hérité d’une partie de la lignée prohibée de Weaver. Votre âme a été altérée et imprégnée d’une grande puissance.

Un démon solitaire versa des larmes au-dessus d’une tombe oubliée. Un arbre poussa du sol où les larmes du démon étaient tombées, et il en sortit un fruit merveilleux.]

Sunny fixa les runes un moment, puis les écarta et se concentra sur son âme.

Elle se sentait… renforcée, pour ainsi dire.

Son essence semblait beaucoup plus puissante, et la vitesse à laquelle elle se reconstituait était beaucoup plus rapide. L’âme elle-même semblait plus robuste et durable, capable de résister à une quantité terrible de dégâts et de maintenir son intégrité même si de grandes parties étaient entièrement détruites.

Plongeant brièvement dans sa Mer de l’Âme, Sunny jeta un coup d’œil à ses six noyaux dépourvu de lumière. À première vue, ils ne semblaient pas très différents, si ce n’est que les flammes sombres qui brûlaient en leur sein semblaient encore plus sombres et plus féroces.

Cependant, une fois qu’il eut regardé dans les profondeurs de ses noyaux… voyait-il des choses, ou avait-il aperçu un tissage de fils d’or éthérés créant un motif gracieux à l’intérieur des six soleils noirs ?

Sunny quitta sa Mer de l’Âme, à la fois ravi et perplexe.

Alors… j’ai hérité d’une autre partie de la lignée de Weaver. Le Tissage de l’Âme. C’est formidable.

C’était en effet une aubaine remarquable.

…Mais que diable faisait-elle ici ?

La découverte de la tombe de l’Oubli était déjà assez choquante. Mais pourquoi y avait-il un fragment de la lignée de Weaver ? En fait, il aurait dû s’agir de la lignée de l’Oubli… si ce n’est qu’aucun daemon, à l’exception du Démon du Destin, n’en avait créé.

C’était comme si Weaver avait perdu une partie de son âme sur la tombe de l’Oubli, pour une raison ou une autre. Mais pourquoi ?

Comment ces deux-là avaient-ils été liés ?

Et cela avait-il quelque chose à voir avec l’étrange incongruité du nombre de daemons ayant participé à la Guerre du Chaos ?

Sunny ne le savait pas.

Mais tout cela… était très suspect.

Et ce n’était même pas la question la plus urgente.

Oui, c’est formidable que mon âme soit devenue plus forte…

Mais où était la liberté promise ? Comment le Tissage de l’Âme était-il censé briser les chaînes du destin ?

Sunny se pinça les lèvres, incertain de ce qui se passait exactement. Cassie s’était-elle trompée ? Avait-elle…

Mais quelque chose le détourna de ses pensées.

Du coin de l’œil, Sunny remarqua un détail inquiétant. En baissant les yeux, il fixa le Guide-Lumière, qui avait roulé loin de lui lorsqu’il était tombé, et qui était maintenant posée sur le côté du sarcophage de pierre.

Le cristal au sommet du bâton sacré brillait toujours.

Cependant, il ne pointait pas vers le sarcophage.

Il pointait plutôt vers les ténèbres qui se trouvaient derrière lui.

Sunny leva lentement les yeux… à cet instant, il eut l’impression qu’une onde se propageait à travers le monde. Son environnement lui parut soudain moins substantiel, comme si la réalité elle-même se dissipait lentement.

Ses yeux s’écarquillèrent.

Le Cauchemar… il commence à s’effondrer !

Quelque part, Nephis avait dû porter un coup fatal au Premier Chercheur.

Mais Sunny ne put se concentrer sur cette pensée trop longtemps. Car à ce moment précis, il remarqua quelque chose qui bougeait dans l’obscurité.

Une forme courbée et imposante qui le remplit d’une horreur indescriptible.

Comment ne l’ai-je pas remarqué… avant…

Une créature géante s’était cachée dans l’obscurité de la vaste caverne, échappant complètement à sa vue, à son nez et même à son sens de l’ombre, bien qu’elle soit de la taille d’une colline. Elle avait le dos voûté, un manteau ébouriffé de plumes noires en désordre, un bec terrifiant et des ailes puissantes qui, même repliées, cachaient son corps décharné.

Et une âme infâme remplie de plus de Corruption qu’il n’en avait jamais vu, se propageant à partir de six nœuds grotesquement géants.

Une… une Terreur Maudite…

Horrifié, Sunny recula involontairement d’un pas.

Au même moment, une paire d’yeux ronds et complètement fous le transperça d’un regard dément.

Une terrible pression s’abattit sur lui, l’empêchant de respirer.

La Terreur Maudite qui s’était cachée derrière la tombe de l’Oubli… était un oiseau géant, fou et indubitablement vil.

D-damnation !

Sunny recula d’un pas, mais au même moment, le vil oiseau s’élança vers lui, ses yeux déments s’enflammant d’avarice et de cupidité.

Avant même qu’il ne puisse réagir, il fut noyé par son ombre répugnante. Ses serres s’enfoncèrent alors dans sa poitrine.

Sunny sursauta.

Cependant, les serres ne déchirèrent pas sa chair. Au contraire, elles s’enfoncèrent bien plus profondément, se frayant un chemin jusqu’à son âme.

S’il avait eu le temps d’entrer dans sa Mer de l’Âme à ce moment-là, il aurait vu la forme informe de la Descendance du Vil Oiseau Voleur se faire happer par les serres crochues.

Et pourtant, ils ne s’arrêtèrent pas là.

Traversant l’âme de Sunny, les serres s’enfoncèrent encore plus profondément, dans les profondeurs de son être dont il ne soupçonnait même pas l’existence.

Et là, elles s’accrochèrent à quelque chose d’autre.

D’innombrables fils qui s’enroulaient autour de lui, l’entourant comme une chrysalide.

Ou comme les fils d’une marionnette.

Le vil oiseau se débattit quelques instants… et s’empara également de ces fils, les arrachant d’une certaine manière à son existence.

Sunny ouvrit la bouche, essayant de crier, mais aucun son ne sortit de sa bouche.

Il y avait pourtant un autre son.

La voix du Sortilège, chuchotant à son oreille alors que le Cauchemar s’effondrait autour de lui :

[Votre cauchemar est… votre… votr cauchemar est… est…]

La voix ne cessa jamais de parler. Au lieu de cela, la voix familière se brisa et devint brusquement silencieuse, le laissant dans un silence total, solitaire et terrifiant.

Que… diable… se passe-t-il ?!

C’est alors que tout disparut.

Le cœur de l’Estuaire avait disparu. Le bel arbre et le sarcophage reposant sous ses branches avaient, eux aussi, disparu.

L’oiseau terrifiant qui plongeait ses serres dans sa poitrine n’était plus là.

Sunny se retrouva dans l’obscurité la plus totale.

…Après quoi, il fut expulsé de ces ténèbres.

 

***

NDT: le Tissu Osseux devient le Tissage Osseux.

error: Contenue protégé - World-Novel