Accueil Article 4698-chapitre-1463

4698-chapitre-1463

Chapitre 1463 – Plus Ils En Voulaient

 

Traducteur/Checker : Gray

Team : World Novel

 

Sunny étudia la surface tranquille du lac cramoisi, troublé. Il était déjà mort dans ses eaux plusieurs fois, et chacune de ces morts avait été à la fois torturante et atroce. Mais maintenant qu’il savait ce qui avait causé sa mort, il se méfiait encore plus de l’eau rouge qu’auparavant.

En effet… le lac de sang était, en un sens, une Créature du Cauchemar. Cependant, il n’y avait pas un seul être vivant.

Au lieu de cela, il y avait des créatures sans esprit, microscopiques et insatiables qui vivaient dans l’eau sanglante, trop minuscules pour être vues et trop nombreuses pour être comptées. Chaque goutte d’eau sanglante en contenait des millions. Sunny avait combattu et tué de nombreuses abominations, qu’il s’agisse de mastodontes titanesques ou de vermines insectoïdes chassant en essaims géants. Cependant, il n’avait jamais été confronté à des Créatures du Cauchemar qui n’étaient pas différentes de bactéries mangeuses de chair.

Le lac était devenu une colonie pour ces minuscules horreurs. Sunny ne savait pas si elles venaient de l’intérieur du cadavre géant, ou si l’être ailé était simplement l’une de leurs victimes. Peut-être était-ce les deux. Ce qu’il savait, c’est que le sang de l’abomination nourrissait presque à l’infini les petits dévoreurs, leur permettant de se propager à une vitesse stupéfiante et d’infecter le lac tout entier.

C’est ainsi qu’il devint le lac.

…Pas étonnant qu’il soit mort en hurlant dans ses eaux cramoisies.

Sunny prit une grande inspiration, descendit de sa monture et jeta un regard sinistre à Effie.

“Ne t’approche pas de l’eau.”

La chasseresse descendit du Coffre de la Convoitise et soupira.

“Ouais, j’ai compris ça… mais, Sunny. Comment vas-tu tuer un lac ? À moins de tout faire s’évaporer, je ne vois pas comment.”

Il hésita.

En effet, comment pouvait-on tuer un lac ?

Sunny secoua la tête, et se dirigea vers la rive.

“Je ne pense pas pouvoir le tuer. Par contre, sortir vivant de ce lac… Je pense que j’y arriverai.”

Il manipula la brume pour couvrir leur approche et resta dans l’ombre. Effie resta en retrait, mais Sunny marcha jusqu’au bord de l’eau cramoisie.

La puanteur écrasante du sang lui assaillit ses narines.

Se sentant incroyablement mal à l’aise, Sunny prit une profonde inspiration et invoqua une Mémoire. Des étincelles blanches tourbillonnèrent autour de sa main, et rapidement, un magnifique calice de jade blanc apparut dans sa main, débordant d’un sinistre liquide noir.

Le Calice Amaro… une coupe de poison que la Reine de Jade avait autrefois servie à ses invités rapaces. Bien que Sunny ait commencé sa carrière d’Éveillé en tant qu’empoisonneur, il n’utilisait pas souvent cette Mémoire. La dernière fois qu’il l’avait fait, c’était pour enduire de Venin Noir les flèches et les balles des soldats de la Première Armée d’Évacuation. Cela les avait beaucoup aidés dans leur course effrénée vers Falcon Scott…

Mais qui pouvait croire que cela leur serait utile aujourd’hui ?

En envoyant ses cinq ombres s’enrouler autour du Calice Amaro, Sunny l’inclina et observa un flot de liquide noir tomber dans l’eau cramoisie. Le poison coulait à flots.

La maîtresse du palais leur offrit elle-même une coupe du nectar le plus doux. Quelle que soit la quantité de ce doux nectar qu’ils buvaient, la coupe restait pleine. Plus ils en consommaient, plus ils en désiraient…

Les mots de la description de la sinistre Mémoire refirent surface dans son esprit.

En effet, quelle que soit la quantité de liquide noir brillant qu’il versait dans le lac, celui-ci continuait à couler. Il ne faisait aucun doute qu’une quantité plus importante que celle que le calice de jade était censé contenir s’était écoulée du Calice Amaro. Il n’y avait aucune explication sur l’origine du poison, mais il n’en avait pas besoin.

Le Printemps Sans Fin était ainsi, comme beaucoup de Mémoires d’ailleurs. La logique ordinaire ne s’appliquait presque jamais à leur fonctionnement.

Sunny n’avait pas besoin d’explication. Tout ce dont il avait besoin, c’était que le lac de sang boive autant de poison qu’il y en avait.

Au bout d’un moment, les eaux cramoisies semblèrent s’agiter. De subtiles ondulations se répandirent à la surface du lac, et des vagues peu profondes vinrent lécher ses rives. Se forçant à rester immobile, Sunny jeta un coup d’œil par-dessus son épaule :

“Recule.”

Effie se dandina docilement à quelques pas de lui et s’immobilisa. Il ne bougea pas d’un centimètre, même s’il en avait envie, et continua à verser le poison noir dans l’eau.

Plus le temps passait, plus le lac de sang prenait une allure inquiétante. Ses eaux cramoisies semblaient être teintées d’une nuance subtilement plus sombre, et ondulaient silencieusement. Bien qu’il n’y ait pas de vent, les vagues qui roulaient à la surface du lac devenaient de plus en plus perceptibles.

Sunny prit une grande inspiration.

Il savait qu’il ne s’était écoulé qu’une demi-heure, mais cela lui paraissait une éternité. Finalement, le flot de poison s’amincit jusqu’à épuisement. Après quoi, il cessa de couler, et seules quelques gouttes éparses du liquide noir tombèrent.

Le Calice Amaro était vide.

“Et voilà. C’est fait.”

Se tenant à une certaine distance, Effie demanda :

“Maintenant que tu as si bien empoisonné ce lac… que vas-tu faire après ?”

Sunny écarta le Manteau d’Ananke et lui jeta un regard noir.

Après quelques instants de silence, il reprit :

“Qu’en penses-tu ? Maintenant, je vais aller me baigner.”

Les yeux d’Effie prirent une forme arrondie.

“Quoi ? Nager dans un lac infâme n’était pas suffisant, alors tu as décidé d’ajouter du poison mortel à la soupe ?”

Il ne put réprimer un petit rire.

“Je suis immunisé contre la plupart des poisons. Ça va piquer un peu, c’est sûr, mais avec un peu de chance… ça ira.”

Il soupira, rejeta le Calice Amaro et rappela les cinq ombres. Évaluant la quantité d’essence qu’il lui restait, Sunny ouvrit la porte de la Lanterne Fantôme et manifesta la Carapace de la Créature de l’Ombre autour de son corps. Il invoqua le Manteau pour le recouvrir d’une couche d’armure d’onyx, renforça cette armure avec cinq couches d’augmentation, puis fit un clin d’œil à Effie.

Elle sembla pâlir un peu à cette vue.

“J’y vais. Il y a de la nourriture dans le Coffre… Je lui ai dit de ne pas t’arracher les mains, alors n’hésite pas à explorer.”

Après quoi, Sunny poussa un juron intérieur…

Et plongea dans le lac affamé et mangeur d’hommes.

error: Contenue protégé - World-Novel