Accueil Article 4350-chapitre-1302

4350-chapitre-1302

Chapitre 1302 – Loi Absolue

 

Traducteur/Checker : Gray

Team : World Novel

 

Sunny se figea, paralysée par le murmure du Sortilège.

…Quoi ?

Avait-il bien entendu ? Avait-il vraiment dit… un fragment du Domaine de l’Ombre ?

Du Domaine d’un dieu ?

Non, attends…

Que pouvait bien être un Domaine Divin, et comment pouvait-il y avoir un fragment de celui-ci ? Comment pourrait-il y avoir un fragment de n’importe quel Domaine, d’ailleurs ? Les Domaines n’étaient-ils pas plus des concepts que des choses ?

À quoi pourrait ressembler un fragment de concept ?!

Sunny inspira profondément, essayant de se calmer.

Doucement. Réfléchis… et surtout, ne tombe pas du ketch !

Il était tellement déstabilisé qu’il faillit basculer et passer par-dessus bord. Sunny en avait plus qu’assez de tomber soudainement dans l’eau, à cause du Sortilège, et il se dépêcha de faire un pas en arrière.

Un fragment du Domaine de l’Ombre…

En y réfléchissant bien… n’avait-il pas déjà entendu quelque chose de similaire ? Pendant le Second Cauchemar, lorsqu’ils avaient attaqué la Cité d’Ivoire, la lune avait été soudainement dévorée par une ombre gigantesque, et le monde avait été plongé dans l’obscurité.

Noctis avait alors déclaré… qu’il ne s’attendait pas à ce que Sevras possède une partie du domaine de l’Ombre.

Le Dragon d’Ivoire Sevirax était un descendant direct du Dieu du Soleil et un Saint immortel, et il était pourtant étrange qu’il possède une telle chose. Et maintenant, Sunny reçut également un morceau du Domaine d’un dieu ?

B-bon sang…

Sunny eut besoin de quelques minutes pour se calmer. Pendant ces minutes, son imagination se déchaîna. Il fantasmait sur toutes sortes de développements, depuis le fait de devenir immédiatement un Souverain jusqu’à l’ascension instantanée au Rang Divin.

Cependant, sa rationalité finit par l’emporter.

Ce n’est pas comme ça que ça marche.

En effet, posséder un fragment du Domaine de quelqu’un d’autre ne signifiait pas en posséder un qui lui est propre. De plus, le Seigneur d’Ivoire, qui avait utilisé son fragment du domaine de l’Ombre pour sceller la lune et priver Noctis de son pouvoir, n’avait pas montré de capacités supérieures à celles qu’un Saint issu d’une lignée divine aurait dû posséder.

Par conséquent, bien que la quatrième Relique d’Aspect de la Danse de l’Ombre ait une valeur immense, ce n’était certainement pas un objet de triche qui transformerait Sunny en un dieu parmi les hommes.

Oui, mais… qu’est-ce que c’est que ça, et qu’est-ce que ça peut faire ?

Il jeta un regard en coin à Nephis et Ananke, et se tourna à nouveau vers les runes scintillantes.

Où diable se trouve-t-il ?

Sunny lut les runes à partir de la première.

Nom : Sunless.

Vrai Nom : Perdu de la Lumière.

Rang : Ascendant.

Classe : Tyran.

Noyaux de l’Ombre : [5/7].

Fragments d’Ombre : [1448/5000].

Mémoires : [Cloche d’Argent]…

La Couronne du Crépuscule fut la dernière Mémoire de la liste. Le fragment du domaine de l’Ombre ne faisait pas partie de ses Mémoires.

Il ne figurait pas non plus parmi ses Échos, ses Ombres, ses Attributs ou ses Capacités. En fait, il n’y avait aucune indication à ce sujet…

Attends, non. Qu’est-ce que c’est ?

Une nouvelle rune apparut près de l’extrémité des symboles chatoyants. Sunny cligna des yeux en regardant dans cette direction.

Capacité d’Aspect : [Contrôle de l’Ombre], [Pas de l’Ombre], [Manifestation de l’Ombre].

Héritage d’Aspect : [Danse de l’Ombre].

Défaut : [Conscience Limpide].

??

Ancre : Tour du Désir.*

C’est quoi ces points d’interrogation ?

Il se concentra sur la rune qui n’avait d’autre signification en soi que l’absence de rune, et soudain il y en eut d’autres à côté d’elle.

Le cœur de Sunny fit un bond. Les nouvelles runes se lisaient comme suit :

[Fragment du Royaume de l’Ombre].

?? : ??

?? : ??

?? : ??

Description : [Quand l’Ombre créa la mort, il devint la mort. Tout ce que l’Ombre avala mourut, et tout ce qui mourut fut avalé par l’Ombre. La mort était une loi absolue, et ainsi, ce qui était changeant n’était plus changeant. Le temps était une loi absolue, et ainsi, ce qui était éternel n’était plus éternel. L’espace était une loi absolue, et ainsi, ce qui était sans fin n’était plus sans fin. En maniant le temps, l’espace et la mort, les dieux vainquirent et lièrent leurs ennemis.

Mais certains défiaient les lois absolues. L’un de ces êtres se libéra du Royaume de l’Ombre après avoir été englouti par celui-ci et, ce faisant, en éclata plusieurs petits fragments. Voici l’un de ces fragments.]

?? : [En invoquant le fragment du Royaume de l’Ombre, son propriétaire peut invoquer un morceau du domaine de l’Ombre pour qu’il se matérialise.]

Sunny regarda les runes, perplexe.

…Huh.

Il les fixa encore un peu plus.

Hein ?

Finalement, il les rejeta.

Huh…

Une minute entière s’écoula dans un silence complet.

Eh bien, que je sois damné.

Apparemment… il avait enfin rencontré quelque chose qui n’était pas du ressort du Sortilège du Cauchemar. C’est pourquoi le Sortilège avait du mal à intégrer le Fragment du Royaume de l’Ombre dans son vaste système.

Tous les points d’interrogation et l’emplacement maladroit du Fragment parmi les runes le montraient bien.

Pour une raison ou une autre, Sunny en éprouvait une sombre jubilation. Il se délectait de l’image d’un Sortilège pris au dépourvu et déstabilisé…

Mais en y réfléchissant bien, il étouffa rapidement ce sentiment. Sunny était plus que certain que le Sortilège pouvait lire dans ses pensées. Et même s’il n’était pas vraiment vivant… très probablement… il n’irait pas jusqu’à dire que le Sortilège ne pouvait pas être rancunier.

Non, non ! C’est tout à fait compréhensible. Je n’arrive pas non plus à comprendre cette chose… ouais…

Le fait était que la quatrième relique que lui avait accordée la Danse de l’Ombre pouvait faire apparaître un fragment du Royaume de l’Ombre dans le monde. Ce que cela impliquait, exactement… Sunny n’en était pas certain.

Il l’avait vu une fois, dans le Second Cauchemar, et la lune avait été obscurcie par une ombre géante. Considérant qu’il était un Maître des Ombres et qu’il en était lui-même une… quelque chose comme ça lui serait certainement très bénéfique.

La seule chose dont Sunny n’avait aucune idée, c’était ce que lui coûterait l’invocation, comment elle se déroulerait, ou quel serait le procédé réel. Il ne savait même pas s’il pouvait le faire une seule fois ou à plusieurs reprises… c’est pourquoi il hésitait à expérimenter et à le découvrir.

Que ferait-il si la première expérience s’avérait être la dernière fois qu’il pouvait utiliser le Fragment du Royaume de l’Ombre ?

Alors que les sept soleils se noyaient et que les eaux du Grand Fleuve commençaient à briller, Sunny soupira et secoua la tête.

Au moins… si je suis surpris par le fonctionnement de cette chose, mes ennemis le seront encore plus.

Puis il frissonna.

Si un fragment du Domaine de l’Ombre était la quatrième relique de la Danse de l’Ombre… alors quelle serait la cinquième ?

…Et la septième ?

 

 

*Je ne sais plus comment j’avais traduit la Citadelle, pour le moment, je laisse comme ça et je changerai quand je l’aurais retrouvé.

error: Contenue protégé - World-Novel