Accueil Article 4264-chapitre-1259

4264-chapitre-1259

Chapitre 1259 – Âme Pure

 

Traducteur/Checker : Gray

Team : World Novel

 

Dans la matinée, l’île trembla à nouveau. Sunny ouvrit les yeux et passa à travers le sens de l’ombre pour prendre des nouvelles de Sainte. Comme la chevalière taciturne se tenait calmement au-dessus de la fissure, il se détendit et bailla avec une grande satisfaction.

Il se sentait incroyablement revigoré.

L’île sombre était en un seul morceau, et rien ne se précipitait pour les tuer. La vie était belle.

Il se redressa, s’appuya sur la pente de la fissure, puis se frotta les yeux et regarda autour de lui. Nephis était déjà debout, faisant de légers étirements à quelques mètres de là. Sunny l’observa quelques instants, puis se força à détourner le regard.

Le son de sa voix égale, mais fragile, émergeant des ténèbres, résonnait encore à ses oreilles.

Le Second Cauchemar de Neph… était différent du sien, tout comme l’avait été son Premier Cauchemar. Elle n’avait pas combattu des Saints immortels pour libérer un daemon emprisonné de ses chaînes divines. Au lieu de cela, elle avait tenté de sauver un petit groupe de créatures pitoyables et abandonnées, pour finalement les voir mourir.

Après avoir traversé seule le purgatoire du Désert du Cauchemar, elle avait construit une minuscule communauté au milieu des ténèbres froides, avant de la voir se faire anéantir.

Elle avait été si forte, mais le Cauchemar l’avait affaiblie. Elle avait été si fière, mais le Cauchemar l’avait forcée à implorer pitié à genoux. Il n’était pas sûr de pouvoir imaginer à quel point cela avait été douloureux pour elle, de sacrifier les deux choses qui étaient au cœur de son identité.

Oui, Neph n’avait pas tué des ennemis incroyablement puissants avec son épée rayonnante dans le Cauchemar… mais, pour elle, brandir une épée contre un ennemi écrasant n’était pas quelque chose à craindre.

C’était peut-être pour cela que le Sortilège essayait toujours de la briser d’une autre manière, plus cruelle.

Sunny baissa les yeux sur la surface altérée du rocher noir.

Le Sortilège… Je me demande…

Comment le Sortilège avait-il évalué la performance de Neph dans le Second Cauchemar ?

Sunny n’en était pas sûr, mais il avait l’impression que l’évaluation était extrêmement élevée. Si sa théorie était juste, c’est-à-dire si l’évaluation dépendait de la mesure dans laquelle le challenger avait changé le cours du destin. À cet égard…

Il soupçonnait que ce qu’avait fait Nephis était miraculeux. Elle avait voulu changer le destin des créatures abandonnées qui vivaient dans les ténèbres au fond du Monde Souterrain.

Elle avait échoué dans cette tâche.

…Cependant, elle avait réussi à changer quelque chose d’autre.

Elle avait changé l’effroyable créature venue des ténèbres.

La créature avait-elle été touchée par ses paroles ? Par ses supplications ?

Ou… avait-elle été infectée par le même désir que Neph avait enflammé dans le cœur des abandonnés ? La créature des ténèbres avait-elle été empoisonnée par un soupçon de désir indescriptible ? Avait-elle appris à désirer la lumière ?

Si le cœur d’un être abyssal suffisamment puissant pour faire régner l’horreur dans le Monde Souterrain avait été modifié, ne serait-ce qu’un tout petit peu, Sunny ne pouvait pas vraiment imaginer quelles ondulations ce changement pouvait provoquer dans la grande tapisserie du destin.

Le Sortilège aurait donc pu qualifier la performance de Neph de glorieuse.

Mais cela… n’était pas important.

Car Nephis elle-même ne voyait pas les choses de cette façon. Le Sortilège et ses porteurs avaient des critères de réussite différents, après tout. Le Sortilège pouvait être satisfait de la performance de Neph, mais il était évident qu’elle la considérait comme un échec cuisant et irrémédiable. Le ton de sa voix hier l’avait bien montré.

Continuant à fixer le sol, Sunny soupira.

Depuis son retour dans le monde réel, Nephis semblait beaucoup plus… apaisée qu’auparavant. Mais sa détermination à tuer les Souverains et à détruire le Sortilège semblait également beaucoup plus forte que précédemment.

Maintenant qu’il connaissait la vérité… beaucoup de choses concernant ses paroles et ses actions passées prenaient un sens.

Mon Dieu… que vais-je faire d’elle ?

Sunny jeta un coup d’œil à Nephis, qui n’avait pas conscience de ses pensées, avec une expression compliquée.

Il y avait encore une chose qu’il devait prendre en compte.

La description de l’Aspect de Neph, Porteur de Lumière…

[Vous êtes une créature de lumière qui a été bannie et condamnée à vivre dans les ténèbres. Vous apportez de l’éclat et de la chaleur partout où vous allez, mais cela s’accompagne d’un désir indescriptible.]

N’était-ce pas très similaire à l’épreuve que le Sortilège lui avait fait subir dans le Second Cauchemar ?

La Capacité Ascendante qu’elle avait débloquée à la suite de cette épreuve s’appelait, elle aussi, [Désir].

Désir, envie, volonté… souhait…

Le désir inépuisable de détruire le Sortilège qui brûlait comme un feu dans le cœur de Neph était-il si puissant qu’il rendait son âme incorruptible ?

Il avait déjà réfléchi à cette Capacité, mais maintenant, Sunny la voyait sous un nouveau jour. Ce pouvoir lui avait semblé plutôt inutile, sauf dans de très rares circonstances… comme face au Marcheur de Peau.

Mais…

Si cette Capacité immunisait Nephis contre la Corruption, n’était-ce pas en fait la Capacité la plus absurde et la plus ridicule qu’il ait jamais entendue ?

Après tout, même Weaver avait dû se couper le bras lorsqu’il avait été infecté par la Corruption. Non seulement le grand et terrible Démon du Destin n’était pas immunisé contre la Corruption, mais il était même impuissant face à elle.

…Que pouvait bien être Nephis, au juste ?

Et, plus important encore, qu’était-elle pour lui ?

Le sujet de ses pensées, quant à elle, termina ses étirements, ramena la bretelle de sa tunique blanche sur son épaule pâle et regarda autour d’elle.

Nephis sourit.

“Tu es debout ?”

Sunny lui rendit son sourire.

“Oui. Comment te sens-tu ?”

On aurait dit qu’elle s’était remise d’avoir ouvert de vieilles blessures en lui racontant son Second Cauchemar.

Cependant, un instant plus tard, le visage souriant de Neph s’assombrit un peu. Elle soupira.

“Je voulais préparer le petit déjeuner. Mais… nous n’avons plus rien à manger.”

Sunny pencha la tête, puis baissa les yeux.

Ils étaient littéralement assis sur une montagne de viande. Mais avec le Serpent Azur tournant autour de la carcasse de la Tortue Noire, plonger dans la rivière pour s’en procurer ne serait-ce qu’un peu était une tâche mortelle.

Il secoua la tête avec résignation.

“Nous résoudrons ce problème le moment venu.”

Nephis acquiesça, s’attarda un instant, puis désigna le sac de couchage.

“Tu vois ? Je ne l’ai pas déchiré.”

Sunny la regarda avec insistance, essayant de déterminer si elle était sérieuse ou si elle lui faisait une blague. Ces derniers temps, c’était difficile à dire…

Quel est l’enfoiré qui a une si mauvaise influence sur ma Neph, si directe et si maladroite ? Je vais lui casser les dents !

Il resta silencieux quelques instants, puis grimaça.

“C’est bien. Parce que, tu sais… tu me dois toujours ce projecteur…”

error: Contenue protégé - World-Novel