Accueil Article 4237-chapitre-1248

4237-chapitre-1248

Chapitre 1248 – Enterré

 

Traducteur/Checker : Gray

Team : World Novel

 

Tous deux sortirent de la fissure et contemplèrent les sept soleils qui se déplaçaient dans l’immensité du ciel. Ils restèrent silencieux pendant un moment. Finalement, Sunny prit la parole, avec une voix empreinte d’étonnement et de perplexité.

“Je sais que ça n’a pas de sens… mais c’est aussi très logique, tu sais ?”

Nephis fronça les sourcils, ses pensées reflétant les siennes. Elle avait lu les deux descriptions, et même si la théorie de Sunny semblait farfelue, elle était aussi convaincante d’une manière bizarre et irrationnelle.

Il prit une profonde inspiration et continua à dérouler sa théorie.

“Je veux dire, écoute… nous étions dans le Désert du Cauchemar, et nous sommes entrés dans le Troisième Cauchemar par une Graine qui était autrefois une partie du Tombeau d’Ariel. En toute logique, le Sortilège aurait dû nous envoyer dans le passé du désert, ou au moins dans le passé de la pyramide noire. Or, il nous a envoyés dans le Grand Fleuve. C’est une contradiction évidente.”

Sunny remit ses cheveux en place et se frotta les yeux, essayant de comprendre l’énigme.

“Mais tout s’explique si le Grand Fleuve se trouve à l’intérieur de la pyramide. Bien sûr, quelle que soit la taille de celle-ci, elle ne peut pas être assez grande pour contenir une région entière du Royaume des Rêves, un monde entier, même. C’est du moins ce que l’on peut penser du point de vue de la logique humaine. Cependant, Ariel n’était pas un humain. C’était un daemon — une véritable déité. Les êtres de ce genre ne sont pas liés à la logique terrestre. S’il a pu créer une pyramide qui ne se rapproche pas, quelle que soit la durée de la marche, qui dit qu’il ne pourrait pas créer une pyramide qui contiendrait un monde entier à l’intérieur ?”

Nephis réfléchit aux implications des paroles de Sunny. Ses yeux restaient fixés sur l’immense Grand Fleuve, et sur le serpent azur tapi sous sa surface, avec la folie et la faim dans le regard.

S’efforçant d’ignorer la présence troublante du serpent, elle soupira et exprima ses propres idées.

“Aurait-il créé ce monde aussi ? Eh bien… maintenant que j’y pense, c’est possible. Nous avons tous deux pensé que cet endroit ressemblait à une Mer de l’Âme, pas vrai ? Peut-être que ce n’est pas une Mer de l’âme, mais plutôt qu’elle a été créée à partir de cette dernière. Ariel a construit la pyramide noire avec la chair d’un Titan Impur. Il a créé le Grand Fleuve avec son sang. Puis, il a créé un monde à partir de son âme ? Si c’est le cas… alors ces sept soleils ont été créés à partir de sept éclats d’âme Divins que le Titan avait laissés derrière lui.”

Nephis s’arrêta un instant, puis ajouta, la voix teintée d’un sentiment de crainte.

“Si les humains du Rivage Oublié ont pu créer un soleil artificiel, il n’y a pas de raison qu’Ariel ne puisse pas en créer sept autres.”

Sunny acquiesça d’un signe de tête.

“Cela expliquerait aussi pourquoi il n’y a pas d’étoiles dans le ciel pendant la nuit, et pourquoi il est entièrement noir. Parce que ce n’est pas un vrai ciel… au lieu de cela, la pyramide noire est creuse, et ce que nous regardons est en fait la face interne de ses murs.”

Tous deux s’échangèrent un regard, de plus en plus convaincus de la justesse de leur étonnante théorie.

Troublée, Nephis regarda à nouveau les sept soleils et exprima ses inquiétudes.

“Ariel a donc créé cet endroit… ce tombeau… pour enterrer les vérités qu’il ne pouvait supporter. Et l’on dit qu’un terrible secret est caché dans son estuaire. Il est facile de conclure que la vérité qu’il a enterrée et le terrible secret sont une seule et même chose. Mais n’est-ce pas un peu trop compliqué de créer un monde à part entière, de le cacher dans une pyramide indestructible et de le soustraire à l’écoulement naturel du temps, tout cela pour cacher un secret ? Pourquoi voudrait-il se donner tout ce mal ?”

Sunny l’écoutait avec une expression sombre sur le visage.

Il resta silencieux un moment, puis se mit à spéculer sur les motivations d’Ariel.

“Peut-être que ce n’est pas qu’il le voulait, mais plutôt qu’il n’avait pas d’autre choix. La vérité est cachée dans l’estuaire du Grand Fleuve, et le Grand Fleuve coule du futur vers le passé. Mais… quel est son estuaire, en fait ? Quelle peut être la fin d’un fleuve qui coule à travers le temps, dans le passé ?”

Sunny marqua une pause, plongée dans ses pensées, puis arriva à une conclusion singulière.

“La seule fin qu’un tel fleuve puisse avoir est le point… où le temps n’existait pas encore. Tu ne crois pas ? Là où le passé s’arrête. L’estuaire du Grand Fleuve doit être le point où le passé disparaît dans le vide primordial, qui était éternel et changeant, et qui existait avant même que les concepts de mort et de temps ne soient créés. Par les dieux. En fait, l’estuaire a dû exister avant la naissance des dieux. Et donc… hors de leur contrôle. Si Ariel voulait cacher quelque chose aux dieux, n’aurait-il pas été obligé d’aller aussi loin ?”

Nephis soupira, puis se frotta le visage, aux prises avec la nature paradoxale de ces révélations.

“C’est… une idée un peu trop étrange pour y penser. Un temps avant que le temps n’existe ? C’est un paradoxe en soi, tu ne trouves pas ? De plus, le Grand Fleuve ne coule pas seulement du futur vers le passé, il le fait aussi à l’infini. Comment un fleuve sans fin peut-il atteindre un point de rupture ?”

Sunny sentit un mal de tête arriver, et il grimaça en détournant le regard.

“…Bon, de toute façon. Indépendamment de tout cela. Nous savons désormais que les sybilles ne se sont pas littéralement cachées dans une immense pyramide avec leur peuple. Elles sont en fait venues jusqu’au Grand Fleuve, qui existait en dehors de l’écoulement naturel du temps, et qui était donc très éloigné de la catastrophe qu’elles fuyaient. Ce désastre… ce devait être la guerre entre les daemons et les dieux, non ? C’est pour cela qu’elles ont fini par ne plus entendre la voix des dieux. Parce que les dieux ont péri.”

Nephis hocha lentement la tête, ce qui poussa Sunny à sourire avec un air de révélation.

“Tu comprends ce que ça veut dire ?”

Elle le regarda avec une pointe de curiosité.

“De quoi tu parles exactement ?”

Il sourit avec un sentiment d’anticipation.

“Cela signifie qu’il y a des tonnes de gens ici sur le Grand Fleuve. C’est juste que nous ne les avons pas encore trouvés… mais quand nous les trouverons, nous pourrons apprendre toutes sortes d’informations de leur part, y compris quel est le conflit central de ce Cauchemar, et comment le conquérir.”

Elle pencha légèrement la tête, intriguée par son optimisme.

“C’est vrai… il doit y avoir beaucoup d’humains ici, d’après les descriptions des Mémoires. C’est juste qu’ils sont entrés dans le Grand Fleuve beaucoup, beaucoup plus tôt que nous. Ils sont donc probablement plus loin en aval… plus loin dans le passé.”

Sans rien dire, tous deux se tournèrent vers le nord, dans la direction où s’écoulaient les eaux du Grand Fleuve.

La vue était plutôt belle, si ce n’est la silhouette terrifiante de l’ancien serpent, qui avait sorti son cou de l’eau et les dévorait des yeux.

Nephis s’attarda un moment, puis dit à voix basse, une pointe d’inquiétude dans le ton :

“Mais, Sunny… et si le but de ce Cauchemar était d’atteindre l’estuaire ? Qu’allons-nous faire alors ?”

Il frissonna, surpris par sa question. L’idée d’atteindre la fin du Grand Fleuve était à la fois intimidante et accablante. Un Troisième Cauchemar n’aurait certainement pas un objectif aussi insensé. Ce n’était pas une tâche pour de simples Ascendants.

Il devait y avoir quelque chose d’autre, quelque chose de plus accessible, quelque chose qu’ils pouvaient accomplir.

Mais il ne savait pas ce que c’était.

Sunny laissa échapper un rire étouffé.

“Espérons que ce ne soit pas le cas. Et si c’est le cas… eh bien. Je suppose que nous devrons faire de notre mieux.”

Le Péché de Réconfort en regardant l’eau, les mystères du Grand Fleuve et le Tombeau d’Ariel se dévoilant devant eux, alors qu’ils s’enfonçaient dans l’énigmatique Troisième Cauchemar.

error: Contenue protégé - World-Novel