Accueil Article 4210-chapitre-1236

4210-chapitre-1236

Chapitre 1236 – Grand Fleuve

 

Traducteur/Checker : Gray

Team : World Novel

 

Attention à ce que tu souhaites.

Sunny considéra ces mots, tout en pensant qu’il n’était peut-être pas très sage d’y réfléchir trop longuement. L’aura de folie qui émanait des gravures était trop intense pour être ignorée.

La vue des milliers de runes gravées sous son radeau de fortune était plus qu’inquiétante. Pourtant, l’urgence et la démence de ces runes ne l’inquiétaient pas vraiment.

Ce qui le rendait vraiment méfiant, c’était les symboles eux-mêmes.

Il y avait des runes familières, mais aussi des symboles inconnus… bien que Sunny ait étudié en profondeur les différentes langues connues du Royaume des Rêves, il pouvait facilement admettre qu’il y avait peut-être des systèmes d’écriture qu’il n’avait jamais vus.

Même s’il était un peu étrange qu’ils lui soient non seulement totalement inconnus, mais qu’ils ne ressemblent en rien à ceux qu’il avait déjà frôlés.

Toutefois, comment pouvait-il y avoir des lettres de langage humain ici ?

C’est ce qui le perturbait vraiment.

…Quelqu’un de l’Armée d’Évacuation est-il déjà entré dans ce Cauchemar ?

Non, cela n’avait aucun sens. Les chances qu’un Éveillé de son monde entre dans le même Cauchemar, trouve exactement le même morceau de bois, et grave des mots d’une douzaine de langues différentes — certaines desquelles même un chercheur comme Sunny n’avait jamais trouvé, et encore moins maîtrisé — dans le bois avant de disparaître sans laisser de trace étaient infiniment faibles.

Sans compter que les marques ne semblaient pas fraîches. Elles semblaient avoir été faites il y a très longtemps.

Alors… qu’est-ce que cela pouvait bien signifier ?

En fait, quelle était la signification de ce Cauchemar ?

Il n’y avait pas eu de vision du temps inversé lorsque Sunny y était entré. Il y avait apparemment des millions de braves qui y étaient entrés avant lui. Il n’y avait ni désert, ni pyramide. Au lieu de cela, il y avait les sept soleils et une étendue d’eau apparemment illimitée qui scintillait sous leur lumière.

Tout cela n’avait aucun sens. Même ses ombres semblaient perplexes.

Avec un gémissement silencieux, Sunny se frotta les tempes et jeta un coup d’œil au Péché de Réconfort.

“Que penses-tu de tout cela ?”

La pâle apparition le regarda en souriant.

“Je suis une partie de toi, donc tu devrais déjà être au courant. Non ?”

Reconnaissant ses propres mots, Sunny soupira et se détourna.

“…Bâtard.”

Le Péché de Réconfort se mit à rire.

Sunny resta immobile un moment, essayant de ne pas regarder les runes. Il étudia ensuite les sept soleils pendant un certain temps.

Il y a beaucoup de choses bizarres qui se passent, et beaucoup de choses que je ne sais pas. Alors, réfléchissons à ce que je sais.

Il flottait sur un morceau de bois au milieu d’une vaste étendue d’eau. Celle-ci était étrange — elle semblait aussi grande qu’un océan, sans aucune terre en vue, mais composée d’eau douce limpide. Toute cette eau semblait également se déplacer, s’écouler dans une certaine direction.

De l’eau douce et un courant uniforme… si Sunny ne tenait pas compte de l’étendue inimaginable, cela ne ferait-il pas de cet endroit un fleuve ?

Un fleuve plus grand que la plus vaste des mers, mais un fleuve quand même.

Alors… connaissait-il des fleuves de ce genre ?

Sunny se déplaça légèrement.

En fait… je connais un fleuve qui a été décrit comme grand.

Un fleuve qui existait en dehors du temps et qui coulait sans fin du futur vers le passé… le Grand Fleuve. Il fut mentionné dans la description du Cri Étouffé. Il était également question d’un terrible secret caché dans son estuaire.

Par coïncidence — ou peut-être pas — une sorte d’estuaire fut également mentionné dans la description du Linceul de la Pénombre. Selon cette description, les sybilles avaient atteint le Tombeau d’Ariel et embrassé l’estuaire après que les voix des dieux se soient tues. C’est ainsi qu’elles étaient tombées.

Si l’estuaire que les sybilles avaient embrassé était l’estuaire du Grand Fleuve, où se cachait un terrible secret, alors…

Le Grand Fleuve et le Tombeau d’Ariel étaient manifestement liés.

Mais comment ?

Pourquoi le Sortilège envoyait-il Sunny dans les eaux du Grand Fleuve après avoir touché l’un des blocs de la pyramide noire ?

Et s’il s’agissait bien du Grand Fleuve… alors était-il en train de flotter dans le passé en ce moment même ?

Sunny resta immobile pendant un moment, fixant l’eau scintillante et les sept soleils rayonnants.

Ah. J’ai mal à la tête.

Il était presque certain d’avoir raison, et qu’il s’agissait bien du Grand Fleuve qui existait en dehors du temps. Cela expliquerait pourquoi la vision du Tombeau d’Ariel avait été interrompue et pourquoi il n’avait pas vu l’inversion habituelle du temps au début du Cauchemar.

Probablement ?

Cependant, il n’avait toujours aucune idée de ce que signifiait le fait d’être sur le Grand Fleuve, et de ce que le Cauchemar avait à voir avec cela.

Une pensée inconfortable apparut soudain dans son esprit.

…Je ne pourrai pas quitter le Cauchemar dans le passé si je mets trop de temps à le conquérir, pas vrai ?

La situation serait vraiment gênante si le courant du Grand Fleuve l’entraînait si loin dans le passé au point qu’il apparaisse à l’époque préhistorique du monde réel, là où il n’y avait pas de Créatures du Cauchemar, mais une pléthore de dinosaures.

Mais cette rivière était censée exister en dehors du temps. Il était donc tout aussi probable que, s’il survivait au Cauchemar, il reviendrait dans le monde réel au même moment où il l’avait quitté.

En y réfléchissant bien…

Si ce Cauchemar avait une relation étrange avec le temps, alors cela pourrait expliquer comment treize millions de braves — bien plus qu’il n’y avait d’Éveillés dans le monde réel — s’étaient retrouvés à l’intérieur du Cauchemar.

Peut-être étaient-ils entrés et entreraient encore dans le Cauchemar à différents moments avant que Sunny ne soit vivant, pendant sa vie, et longtemps après sa mort.

C’était une idée très déroutante et incroyablement gênante…

Car cela signifiait que pendant tout ce temps, aucun d’entre eux n’avait réussi à vaincre le Cauchemar.

Sunny frissonna.

Je ne fais que supposer. Il se peut que je me trompe complètement. En fait, il est très probable que ce soit le cas.

Il avait encore besoin de plus d’informations.

Bien que Sunny ait une très bonne mémoire et qu’il se souvienne facilement des descriptions du Grand Fleuve, il décida tout de même d’invoquer les runes et d’y jeter un nouveau coup d’œil.

Les symboles scintillants apparurent dans l’air devant lui.

Nom : Sunless.

Vrai Nom : Perdu de la Lumière.

Rang : Ascendant.

Classe : Tyran.

Noyaux d’Ombre : [5/7].

Fragments d’Ombre : [1236/5000].

Mémoires : [Cloche d’Argent], [Linceul du Marionnettiste], [Éclat de Minuit]…

Il chercha les runes du Cri Étouffé, mais se figea.

Une expression étrange apparut sur le visage de Sunny.

…Quoi ?

Au bout de la longue liste de ses Mémoires…

Il y avait une série de runes qui n’existaient pas auparavant.

error: Contenue protégé - World-Novel