Accueil Article 3761-chapitre-1153

3761-chapitre-1153

Chapitre 1153 – La Voie des Souvenirs

 

Traducteur/Checker : Gray

Team : World Novel

 

Le Colisée Rouge était en ruines. Ses murs anciens s’étaient effondrés et étaient maintenant envahis par des vignes verdoyantes. Les gens qui s’y trouvaient autrefois étaient tous morts depuis longtemps. Et pourtant… même le passage d’innombrables années n’avait pas réussi à effacer la tache de sang qui ornait la surface des pierres autrefois d’un blanc immaculé.

Sunny savait par Cassie que le Colisée était en piteux état. Il savait également que l’île avait été infestée par toutes sortes de Créatures du Cauchemar — probablement les restes de la ménagerie de monstres de Solvane — avant que les Gardiens du Feu ne les éliminent.

Les Gardiens du Feu avaient également nettoyé le sol de l’arène afin de révéler les runes enfouies, et maintenant, Cassie marchait lentement le long des sillons, traçant leurs formes avec ses pas.

Sunny, lui, était d’humeur sombre. Il étudiait les ruines, se souvenant des innombrables batailles sanglantes qui s’y étaient déroulées. C’est ici qu’il avait tué les gargouilles de pierre… c’est ici qu’il avait tué le squelette d’émeraude… et c’est ici qu’il avait failli perdre la vie sous la lame d’un des zélotes rouges.

Des milliers d’années s’étaient écoulées depuis son évasion du Colisée… non, pas tout à fait. En réalité, il n’était jamais venu ici. L’arène sanglante qu’il connaissait n’était qu’un mirage créé par le Sortilège, tandis que celle-ci… était la vraie.

Cela ne changeait rien à sa nature infâme.

“Gloire…”

Nephis se retourna au son de son murmure.

Ses yeux gris étaient sombres.

“Est-ce l’arène où tu as été emprisonné ?”

Sunny acquiesça.

“Oui… la cage dans laquelle ils m’ont enfermée se trouvait juste là, sous cet amas de décombres. À l’époque, je savais à peine comment bouger le corps que le Sortilège m’avait donné. Mon Dieu. Reprendre mes esprits à l’intérieur de cette chose a été un véritable choc.”

Il la regarda, se demandant quel corps Neph avait reçu dans son propre Cauchemar. Elle avait dû être surprise de se retrouver propulsée dans un réceptacle non-humain. Après tout, aucun utilisateur d’Aspect Divin ne les avait précédés.

Et les Aspects Divins, malgré tous leurs avantages, n’étaient pas accompagnés d’un mode d’emploi.

Étoile Changeante hocha lentement la tête.

“Je peux l’imaginer.”

Elle ne dit rien d’autre, gardant pour elle les détails de son Cauchemar.

Sunny soupira.

“Enfin, bref. Les premiers jours ont été difficiles… et chaque jour qui suivait l’était aussi. J’ai dû me frayer un chemin jusqu’au centre de l’arène et y affronter à chaque fois les fanatiques de la Secte Rouge. Et pendant ce temps, des foules de personnes m’encourageaient depuis les gradins… des horribles salauds. Ils étaient tout aussi heureux de nous voir tuer, nous les esclaves, que de nous voir mourir. Tout ça pour la gloire du Dieu de la Guerre.”

Kai, qui se trouvait à proximité, acquiesça.

“J’ai aussi été confronté à ces fanatiques sur le champ de bataille. Tout le monde dans le Royaume de Hope était fou, à ce moment-là, mais les Bellicistes étaient particulièrement méchants. Et ils étaient effectivement comme Sunny les a décrits, aussi heureux de tuer que de mourir. Leur foi avait été pervertie au-delà de toute croyance.”

Il jeta un coup d’œil aux pierres tachées de sang et ajouta après une courte pause :

“Maintenant que j’y pense… ce n’est peut-être pas une coïncidence que les adeptes du Dieu de la Guerre soient ainsi. Le Dieu de la Guerre est aussi la divinité de l’humanité, après tout.”

Sunny gloussa.

“Oui… enfin, bref. Je me suis amélioré au fil du temps, suffisamment pour survivre jusqu’au moment où je pourrais m’échapper. Et c’est ce que j’ai fait.”

Nephis regarda autour de lui en silence.

“Ça a dû être difficile. Survivre seul.”

Il haussa les épaules.

“Ça l’aurait été. Mais je n’étais pas seul. Il y avait ce type avec moi, un Éveillé local. Un guérisseur. Sans lui, je n’aurais jamais tenu aussi longtemps.”

Il étudia les ruines quelques instants, puis fit un geste dans une certaine direction.

“C’est là que Solvane l’a tué, à la fin. Au bord de l’île. Cet imbécile a décidé de trouver du courage au pire moment.”

Sunny resta silencieux un moment, puis soupira.

“Tout de même… il vaut mieux mourir avec du courage que sans courage. Non pas que j’en sache quelque chose.”

Il regarda Nephis et sourit.

“J’ai dû massacrer un millier d’ennemis dans cette arène, des abominations comme des humains. Mais, te connaissant, je parie qu’il y en a encore plus qui sont morts par ton épée dans le Cauchemar.”

Elle jeta un coup d’œil vers le nord, en direction des Montagnes Creuses, et secoua la tête.

“Non… en fait, je n’en ai pas tué autant.”

Sunny haussa les sourcils.

“Attends… quoi, vraiment ? Avec ta personnalité ?”

Nephis sourit.

“Je n’étais que Dormante, dans mon Cauchemar. J’étais la créature la plus faible, et de loin. Résoudre des problèmes avec une épée est… est un privilège pour les forts.”

Il la regarda avec une expression étrange.

“Eh bien… tu as dû beaucoup apprendre, alors. La faiblesse est un grand professeur.”

Dès que les mots sortirent de sa bouche, Sunny regretta de les avoir prononcés. Nephis avait toujours été un symbole de force, dans son esprit. Une présence dominatrice qui balayait tous les obstacles pour atteindre ses objectifs… mais en vérité, elle avait passé la majeure partie de sa vie comme une proie poursuivie par de terrifiants prédateurs. Sunny se souvenait encore du rêve qu’il avait visité, un fragment d’un souvenir qu’elle avait gardé de l’une des tentatives d’assassinat dont elle avait été victime.

Elle connaissait la faiblesse tout autant que lui.

Le sourire de Neph s’effaça lentement.

Elle resta silencieuse un moment, puis hocha la tête.

“Oui, j’ai beaucoup appris.”

Très bien. Réfléchis-y à deux fois avant d’ouvrir la bouche la prochaine fois, imbécile.

Sunny hésita, réfléchissant à ce qu’il devait dire.

L’atmosphère solennelle fut détruite quelques instants plus tard par un grand bruit de froissement. Sunny, Nephis et Kai se retournèrent et regardèrent Effie, qui était complètement concentrée sur l’ouverture d’un paquet de chips.

Les couleurs vives de l’emballage moderne ne semblaient pas du tout à leur place dans l’ancienne ruine.

Sentant leur attention, la chasseresse leva les yeux, baissa ses lunettes de soleil sur le bout de son nez et haussa les sourcils.

“…Quoi ?”

Elle envoya ensuite une poignée de chips dans sa bouche et regarda autour d’elle en mâchant. Au bout d’un moment, elle reprit :

“Je dois admettre que je suis un peu contrariée. Cette Solvane était de la même secte que moi, n’est-ce pas ? Comment se fait-il que le temple dans lequel j’ai atterri n’était pas aussi grandiose et majestueux ? Je veux dire… savez-vous à quel point ma chambre était petite et humide ?”

Elle secoua la tête d’un air dépité.

“Quel est l’intérêt d’appartenir à une secte de fanatiques de la guerre si on ne dispose pas d’une arène aussi impressionnante que celle-ci ?”

error: Contenue protégé - World-Novel