Accueil Article 3478-chapitre-1044

3478-chapitre-1044

Chapitre 1044 – La Chute de Falcon Scott (62)

 

Traducteur/Checker : Gray

Team : World Novel

 

Meurs, meurs, meurs…

Sunny continuait d’essayer d’étrangler le Charognard, dans un étrange retournement de situation par rapport à leur précédente rencontre. Son visage était déformé en un grognement bestial, et ses yeux brûlaient d’une soif de sang indescriptible.

Le Charognard, cependant, ne se laissa pas facilement tuer. Au début, il parut paniquer et tenter de se débarrasser de Sunny, mais après avoir réalisé qu’il était pratiquement impossible de se débarrasser du petit humain, l’abomination se calma, le fixa avec une haine bouillonnante et tenta de le poignarder dans le dos avec la défense noire.

La pointe du sabre rudimentaire mordit la soie de la Pénombre Sans Grâce, mais ne parvint pas à la percer.

Sunny se mit à rire avec une joie sauvage.

“Essaie plus fort, bâtard !”

Le Charognard s’exécuta.

Laissant tomber la défense, il attrapa Sunny par le col… et, au lieu d’essayer de le repousser, le tira vers le bas. Ils se retrouvèrent subitement face à face.

Merde…

La ligne dentelée fendant le casque de l’abomination s’ouvrit, et d’innombrables crocs acérés s’enfoncèrent instantanément dans la joue de Sunny.

“Aaaaaargh !”

Réalisant qu’il était à deux doigts de se faire arracher le visage, Sunny lâcha le cou de la créature et lui donna un coup de poing vicieux dans le plexus. Il attrapa ensuite la mâchoire de la créature, l’ouvrit de quelques millimètres et recula en titubant.

Le Charognard lâcha à nouveau un rire rauque et haineux, les dents peintes par le sang de Sunny.

Sunny atterrit maladroitement sur le dos et se saisit la joue. Le côté droit de son visage était entièrement déchiré, mais au moins il n’avait pas perdu son œil. Malheureusement, il savait déjà que les dents du Charognard étaient empoisonnées…

Misérable scélérat !

Saisissant le Péché de Réconfort, Sunny s’élança vers l’avant pour frapper le monstre avant qu’il ne se relève. Au lieu de cela, la créature se transforma en ombre, tentant de s’enfuir et de lancer une attaque surprise depuis une direction aléatoire.

“Pas si vite !”

Sans jamais ralentir, Sunny plongea également dans les ombres.

Dans le sombre royaume des ombres, la silhouette informe du Charognard s’envolait rapidement, et la silhouette informe de Sunny la poursuivait. Toute la zone abandonnée était plongée dans l’obscurité, de sorte qu’ils pouvaient voyager aussi loin qu’ils le voulaient, sans entrave.

Le Charognard… en tant que créature de l’ombre de Rang Corrompu, était ici vaste et redoutable, bien plus que Sunny.

Et pourtant, Sunny avait un avantage absolu.

Il s’était déjà battu en tant qu’ombre à plusieurs reprises, et avait été à chaque fois pratiquement impuissant. Mais à cette époque, Sunny n’était rien d’autre que l’Enfant de l’Ombre. Maintenant, il était leur Maître.

Il avait acquis de nombreuses connaissances sur le façonnage des ombres grâce au Contrôle de l’Ombre, à la Manifestation de l’Ombre… et surtout à sa récente découverte, qu’il avait décidé de nommer Carapace de l’Ombre.

Et comme il était, lui aussi, une ombre à l’heure actuelle…

S’approchant du Charognard en fuite, Sunny voulut que son corps informe se transforme. Instantanément, il se mit à posséder quatre bras longs et puissants. Puis des griffes acérées sortirent de ses doigts.

Sachant qu’il ne lui restait plus beaucoup d’essence et qu’il ne pourrait donc pas rester une ombre bien longtemps, Sunny ne perdit pas de temps et déchira l’abomination informe. Instantanément, c’était comme si un gémissement de douleur silencieux se répandait dans l’espace sombre.

Le Charognard semblait à la fois surpris et vexé par le fait que Sunny ait pu le blesser dans ce royaume, qu’il devait considérer comme absolument sûr auparavant. Effrayé, il tenta de riposter en lançant des attaques puissantes mais maladroites.

Une douleur familière et nauséabonde, comme si son âme avait été endommagée, envahit les sens de Sunny. Il avait, lui aussi, subi des dégâts… mais pas autant que ce maudit gobelin. En partie parce que les coups de la créature étaient rudimentaires et grossiers, et en partie parce que son âme était protégée par la Coquille de Marbre.

Le Charognard se rendit compte que sa lutte n’avait aucun effet non plus. Échappant aux griffes cruelles de Sunny, il sortit instantanément des ombres et émergea dans le monde du dessus.

Ils parcoururent les ruines, s’échangeant une série de coups. Sunny reçut plusieurs blessures, mais l’odieux diablotin… son armure était toujours impénétrable !

Bordel ! Que dois-je faire pour que tu meurs, bon sang !

Furieux, Sunny attrapa l’ogre imposant et défonça le mur d’un bâtiment, utilisant le corps de la créature comme bélier. Bien sûr, cela n’allait pas servir à grand-chose… un Fléau Corrompu pouvait s’écraser contre une montagne, et s’en sortir sans rien de plus que quelques contusions.

Derrière le mur, il y avait une pente de gravats calcinés. Ils tombèrent et se retrouvèrent dans une fosse peu profonde.

À un moment donné, Sunny avait perdu ses épées, et la créature avait perdu son sabre noir. Tous deux se regardèrent un moment, animés d’une rage meurtrière.

…Puis, le regard du Charognard changea légèrement.

Le visage de Sunny changea également.

En effet, il sentit un léger tremblement se propager dans le sol sous eux. Ses yeux s’écarquillèrent.

Oh merde…

Devant lui, le diablotin battu recula brusquement, tentant de s’enfuir dans les ombres une fois de plus — cette fois, il allait simplement disparaître en clignant des yeux au lieu de voyager à travers le royaume des ténèbres.

Mais Sunny avait d’autres projets.

“Où crois-tu aller ?!”

Attrapant l’abomination par le tibia, il le traîna en arrière, puis l’enfonça dans le sol. Une série de coups douloureux pleuvaient sur le corps déjà meurtri et blessé de Sunny, mais il se contenta de serrer l’ogre plus fort.

“Quoi, tu as peur de mourir ?! Mourons… ensemble !”

Le Charognard, malgré toute sa vive intelligence, était vraiment trop naïf. L’explosion n’allait pas blesser un Démon Corrompu… mais la créature ne le savait pas. Après tout, il n’avait acquis sa pleine sensibilité que depuis quelques mois à peine.

Sunny rit, puis utilisa toutes les gouttes d’essence qui lui restaient pour invoquer les ombres. Celles-ci surgirent, les enfermant tous les deux dans une sphère. Puis d’autres ombres s’élevèrent, créant une deuxième couche autour de l’œuf noir, puis une troisième.

Sunny aurait pu tenter d’échapper à l’explosion en devenant incorporel… mais il fallait qu’il y ait une ombre pour qu’il reste dans cet état. Une fois que toute cette zone aurait été réduite en miettes, tout serait inondé de lumière. Les ombres seraient bannies, et il serait renvoyé dans le monde matériel.

Il créa donc cet œuf et les enferma tous les deux à l’intérieur.

Peut-être était-il même assez solide pour résister.

“Misérable… d’une manière ou d’une autre… tu vas mourir aujourd’hui !”

Il continua à tenir le Charognard et à le frapper de sa main libre, sentant la peau de ses phalanges se fendre malgré le renfort de la Coquille de Marbre. L’armure d’os de l’abomination refusait néanmoins de se fissurer.

Le Charognard se défendit lui aussi de manière désespérée.

Ils étaient entourés de ténèbres, le monde extérieur étant caché par les parois de la sphère noire.

C’est pourquoi Sunny ne vit pas le Protocole Rempart entrer en vigueur et anéantir une grande partie de la ville, les restes du mur et le champ de bataille au-delà.

…Cependant, il le sentit.

error: Contenue protégé - World-Novel