Accueil Article 3447-chapitre-1022

3447-chapitre-1022

Chapitre 1022 – La Chute de Falcon Scott (40)

 

Traducteur/Checker : Gray

Team : World Novel

 

Sur le chemin du retour, Sunny ne put s’empêcher de se replier sur lui-même. Il ne savait pas ce qui se passait à la surface — si la forteresse portuaire était toujours debout, si le Nuage Dévorant avait franchi les murs de la ville. L’idée même d’un monde en dehors des abysses froides, sombres, sourdes et oppressantes de l’océan lui paraissait étrange et lointaine.

Il y avait fort à parier qu’il devrait se battre à nouveau dès que Flot Sanglant les aurait conduits sous les murs de Falcon Scott.

Cependant, Sunny était trop fatigué, physiquement et mentalement, pour s’en soucier. Il voulait juste tout oublier et se reposer, au moins pour un petit moment.

Heureusement, l’orque semblait se déplacer beaucoup plus lentement à mesure qu’ils remontaient des profondeurs. C’était probablement pour le bien de Sunny et de Naeve — même s’ils étaient des Maîtres, ils restaient fondamentalement des humains. Ni l’un ni l’autre ne serait mort de la décompression, mais cela pouvait causer beaucoup de dégâts à leurs corps déjà tendus et meurtris.

En fait, Sunny n’était même pas sûr d’être sensible au phénomène, compte tenu de l’étrangeté et de la ténacité de son sang. Cependant, il se réjouit de ce court moment de répit.

Sombre et immuable, l’océan sombre restait le même alors qu’ils s’éloignaient de ses froides profondeurs. La seule différence que Sunny pouvait ressentir était la diminution lente et progressive de la pression qui pesait sur lui comme une pierre. À chaque minute, son corps semblait devenir un peu plus léger, et sa respiration un peu plus facile.

Il ferma les yeux, se laissant porter par les courants froids.

…C’est vrai. Il y avait une Mémoire. Je devrais… probablement… l’étudier avant de retourner sur le champ de bataille.

Sunny n’était pas en état de se battre, mais il n’aurait peut-être pas d’autre choix que de rejoindre la bataille dans un futur proche. Il devait utiliser tous les avantages qui s’offraient à lui.

Il invoqua les runes et les regarda briller dans l’obscurité, se transformant lentement en formes cohérentes. Avant de porter son attention sur les Mémoires, il vérifia brièvement la liste de ses Ombres. Sainte et Cauchemar semblaient être en vie. Soulagé, Sunny poussa un soupir mental et leva les yeux.

Une nouvelle série de runes apparut à la fin de la liste de ses Mémoires.

Mémoire : [Linceul de la Pénombre Sans Grâce].

Il s’attarda un moment.

Huh.

C’était la deuxième Mémoire de son arsenal nommée d’après une tenue funéraire. Le Sortilège essayait-il d’insinuer quelque chose ?

Trop apathique pour s’en préoccuper, Sunny haussa les épaules et poursuivit sa lecture.

Rang de la Mémoire : Transcendant.

Niveau de la Mémoire : VI.

Type de Mémoire : Armure.

Il ferma à nouveau les yeux un instant.

Une Mémoire Transcendante de Niveau Six était la plus forte qu’il ait jamais reçue après avoir tué un ennemi… bien sûr, puisque Sybille de la Grâce Déchue était l’ennemie par excellence qu’il avait jamais tuée. Il y avait aussi le rejeton de l’Oiseau Voleur, mais Sunny ne considérait pas cette victoire comme un vrai meurtre, honnêtement mérité.

Quoi qu’il en soit, le Linceul de la Pénombre Sans Grâce devait être une Mémoire extrêmement puissante. De plus, il s’agissait d’une armure, ce qui lui faisait cruellement défaut en ce moment.

Quelle chance !

Quelque peu encouragé, il ouvrit les yeux et regarda à nouveau les runes.

Description de la Mémoire : [Les sybilles étaient les hérauts des dieux et les vecteurs de la grâce divine. Elles connaissaient de nombreux mystères, mais aussi de nombreuses vérités. Il y avait cependant un être qui en savait bien plus — le scélérat sans grâce, le Démon de l’Effroi. Il connaissait toutes les vérités, car il connaissait la peur de chacun, même celle des dieux.

C’est ainsi que, cherchant le salut de la fin, les sybilles abandonnèrent le royaume des mortels et guidèrent leur peuple dans un long et pénible voyage. Elles les conduisirent loin, à travers les terres dévastées par la guerre…

Jusqu’au Tombeau d’Ariel.

Là, ils trouvèrent réconfort, sécurité et abri. Avec le temps, les voix des dieux se sont tues l’une après l’autre, ne laissant derrière elles qu’un vaste et terrible silence. C’est ainsi que les sybilles embrassèrent l’estuaire, et c’est ainsi qu’elles tombèrent.]

Sunny fronça les sourcils.

Encore ce type…

À présent, il était presque certain que la région du Royaume des Rêves d’où provenait la Chaîne des Cauchemars — et la pyramide noire qui y était cachée — avait quelque chose à voir avec Ariel, le Démon de l’Effroi. La pyramide était-elle vraiment son tombeau ? Comment un daemon mourrait-il, et qui lui construirait une tombe somptueuse ?

Et quel était le rapport entre le grand fleuve qui remontait prétendument le temps et tout cela ? Son estuaire était mentionné dans la description du Cri Étouffé comme un lieu où un terrible secret avait été caché. S’agissait-il du même estuaire ?

Les sybilles étaient apparemment des sortes d’oracles qui recevaient des révélations des dieux. Une fois les dieux morts, ces révélations avaient évidemment cessé. La chronologie n’avait pas vraiment de sens, car la Tombe d’Ariel semblait avoir existé bien avant cela.

Étrange…

Avec un soupir fatigué, Sunny tenta d’ignorer la myriade de questions et reporta son attention sur les enchantements du Crépuscule Gracieux. Il n’y en avait pas moins de six :

Enchantements : [Bénédiction de la Raison], [Bénédiction de l’Âme], [Bénédiction de l’Esprit], [Bénédiction de la Chair], [Soie Sublime], [Bénédiction de Dusk].

Revigoré, il étudia les descriptions :

Description de l’Enchantement [Bénédiction de la Raison] : “Cette Mémoire améliore l’acuité mentale.”

Description de l’Enchantement [Bénédiction de l’Âme] : “Cette Mémoire améliore le taux de reconstitution passive de l’essence d’âme.”

Description de l’Enchantement [Bénédiction de l’Esprit] : “Cette Mémoire améliore la capacité d’endurer et de récupérer de la fatigue mentale.”

Description de l’Enchantement [Bénédiction de la Chair] : “Cette Mémoire améliore la capacité d’endurer et de récupérer de la fatigue physique.”

Description de l’Enchantement [Soie Sublime] : “Cette Mémoire est tissée dans une soie sublime et mystique. Elle est imperméable et possède une splendeur magnifique.”

Description de l’Enchantement [Bénédiction de Dusk] : “Cette Mémoire porte la bénédiction de Dusk, dernière sybille de l’Estuaire. Le porteur peut établir une connexion mentale avec un autre être pour entendre sa voix et ses pensées, ou faire entendre les siennes.”

Sunny cligna des yeux plusieurs fois, puis rejeta les runes avec apathie.

Eh bien… Je dirais que j’ai touché le jackpot.

Le Linceul de la Pénombre Sans Grâce était une Mémoire incroyable, en effet. Sa valeur était d’autant plus grande que tous ses enchantements, sauf le dernier, étaient passifs, ce qui était rare pour les Mémoires de haut Rang.

Le vêtement en soie améliorerait la capacité de réflexion de Sunny, la régénération passive de son essence, et lui permettrait de moins se fatiguer et de récupérer plus rapidement. Il serait également capable de communiquer avec d’autres personnes… ou peut-être même avec des créatures… par télépathie, ce qui était une capacité incroyablement précieuse.

S’il y avait une chose à propos du Linceul de la Pénombre qui faisait un peu regretter Sunny, c’était qu’il ne semblait pas être orienté vers le combat, et qu’il donnait plutôt à son porteur une grande utilité en dehors de celui-ci. Ce n’était pas si étrange, puisqu’il y avait beaucoup de Mémoires de type armure de ce genre. Mais… une armure Transcendante, même si elle était faite de tissu et non d’acier, n’était pas si mal.

Il réfléchissait déjà à la façon d’utiliser la [Bénédiction de Dusk] pour provoquer des chocs psychiques chez les gens. Sunny avait beaucoup d’expériences pénibles à partager par le biais d’un lien mental…

Alors qu’il pensait à cela, la température de l’océan qui l’entourait changea subtilement. En levant les yeux, Sunny put apercevoir de faibles lumières à travers la masse d’eau.

Ils approchaient de la surface.

error: Contenue protégé - World-Novel