Accueil Article 3401-chapitre-998

3401-chapitre-998

Chapitre 998 – La Chute de Falcon Scott (16)

 

Traducteur/Checker : Gray

Team : World Novel

 

Le mur trembla violemment, manquant de faire tomber Sunny de ses pieds. Il se rattrapa et tournoya, le Péché de Réconfort se mettant en position défensive.

“Qu’est-ce que c’était que ça ?!”

Maître Jet utilisa son glaive pour se maintenir debout et regarda autour d’elle. Pour la première fois depuis le début de la bataille, son expression devint sombre. Elle ne répondit pas pendant quelques secondes. Puis, ses yeux glacés s’écarquillèrent légèrement. La Faucheuse d’Âmes se tourna vers Sunny, essayant de dire quelque chose, mais il l’avait déjà senti lui-même.

Un frisson glacial lui parcourut l’échine.

“L’Appel…”

L’Appel du Cauchemar s’était soudainement intensifié, assaillant son esprit d’un assaut de chuchotements hurlants.

L’instant d’après… le monde se défit, et le son perçant d’un alliage qui se déchirait emplit les oreilles de Sunny. Le rempart sous lui s’écroulait, et une forte réplique de ce qui l’avait détruit traversa l’air, le projetant au loin.

Non !

Sunny ne le voyait pas encore, mais il comprenait déjà ce qui s’était passé.

Une Porte du Cauchemar venait de s’ouvrir juste en dessous de l’endroit où Jet et lui s’étaient battus, anéantissant une grande partie du mur.

Une horrible faille dans la réalité a déchiré l’alliage blindé, le réduisant à néant. Le schisme vertical de pur néant jouait d’étranges tours à la lumière et à l’obscurité, le faisant apparaître à la fois parfaitement plat et inconcevablement profond. Une litanie de cris inaudibles en sortit dans un silence assourdissant, balayant le monde comme un appel dément.

Le mur était percé de fond en comble — une partie dévorée par la Porte, le reste s’effondrant simplement lorsque la structure de soutien disparut brutalement.

Sunny dégringola dans une pluie de débris.

Avant qu’il ne puisse vraiment comprendre ce qui se passait, son corps frôla la limite de la Porte. Instantanément, une explosion de douleur aveuglante enveloppa son corps et son âme, et une étrange force de répulsion le repoussa.

Une Porte du Cauchemar était un chemin à sens unique — les créatures du Royaume des Rêves pouvaient y pénétrer pour entrer dans le monde réel, mais rien du monde réel ne pouvait la franchir pour entrer dans le pays des cauchemars. Seuls les Éveillés pouvaient répondre à son Appel en envoyant leur âme dans un périlleux voyage. Il leur suffisait de s’endormir à proximité de la faille.

Les Maîtres et les Saints pouvaient également y répondre en exerçant une pression sur leurs propres ancres, mais pas en franchissant physiquement le Portail. Peut-être que les Souverains étaient différents, mais Sunny n’avait pas le temps d’y réfléchir.

Ou plutôt, il ne pouvait pas y réfléchir. Pendant quelques instants, après avoir subi le choc de l’effleurement de la faille sans lumière, son esprit devint totalement vide.

Et lorsqu’il reprit ses esprits, il se retrouva en train de tomber d’une hauteur de soixante-dix mètres, le sol se rapprochant de lui à une vitesse effrayante.

Encore désorienté, Sunny tenta d’invoquer l’Aile Sombre, mais se figea en une fraction de seconde.

Il n’y avait pas assez de temps pour que la Mémoire translucide se manifeste et que son enchantement s’active. Il lui restait peut-être trois secondes…

Une chute de cette hauteur le tuerait-il ?

Sunny ne le savait pas, et il ne voulait pas le savoir. Même s’il survivait d’une manière ou d’une autre, un flot de Créatures du Cauchemar sortirait bientôt de la Porte pour finir le travail.

P-putain !

Quelque chose de lourd et de tranchant frappa soudain la tête de Sunny. Un morceau de mur déchiré… suivant son instinct, Sunny tendit la main vers l’avant et invoqua les ombres des débris qui tombaient. Elles bougèrent, glissant vers son corps.

Sunny se rendit aussi léger qu’il le pouvait, puis manifesta les ombres. L’instant d’après, un vaste manteau de ténèbres l’entoura comme une cape noire, captant le vent et ralentissant sa chute.

Ce fut presque suffisant.

Il heurta le sol assez violemment pour rebondir et s’évanouir un instant. Le manteau d’ombres se déchira et se dissipa. Sunny roula, le corps en proie à la douleur, reconnaissant vaguement le paysage de la zone de transit autour de lui. Il s’arrêta après avoir violemment heurté les pieds d’un robot transporteur, puis rampa faiblement sous celui-ci dans l’espoir de se cacher de la pluie de débris.

C’était une bonne idée — moins d’une seconde plus tard, un morceau d’alliage qui devait peser plusieurs tonnes s’écrasa sur le sol à l’endroit où Sunny se trouvait il y a quelques instants.

…C’est tout ce que Sunny pouvait faire. Après s’être réfugié entre les jambes du transporteur, toutes ses forces semblaient l’abandonner. Il ne lui restait plus que la douleur.

A-argh…

Au moins, il était en vie. Le Tissu Osseux et la Coquille de Marbre, ainsi que son physique d’Ascendant, avaient protégé le corps de Sunny de tout dégât sévère. Il était un peu choqué, c’est tout…

Le fait d’avoir touché la Porte avait sans doute causé bien plus de dégâts.

Sunny ne savait pas quel genre de blessures il avait reçues, mais elles semblaient sérieuses. Il savait qu’il pouvait encore se battre… peut-être… mais pas maintenant.

Pour l’instant, il pouvait à peine bouger.

Pas terrible…

Depuis son abri temporaire, Sunny avait une vue dégagée sur le mur brisé et sur la vaste faille de néant qui pulsait sombrement dans la brèche. Quelques soldats et logisticiens s’enfuyaient, pris de panique.

D’autres gisaient, tués par les débris.

Une marée de Créatures du Cauchemar était sur le point d’émerger de la Porte, d’inonder la zone de transit et de dévorer tout le monde avant de s’enfuir dans la ville.

Sunny était sans défense.

Une voix froide résonna soudain à son oreille :

“Tu vois, je t’avais dit que tu étais inutile.”

Sunny serra les dents.

Tais-toi.

Son propre rire était la réponse.

“Je t’ai aussi dit que Maître Jet allait mourir, n’est-ce pas ?”

Il grogna.

“Je t’ai dit de la fermer !”

Luttant contre la douleur et la faiblesse, Sunny se força à commencer à ramper. Il voulait s’éloigner, mais il se retrouva en train de ramper vers la Porte. Le désir de fuir avait été subtilement vaincu par le désir d’accomplir son devoir et de défendre la ville, sans même qu’il s’en aperçoive.

Je dois vraiment avoir perdu la tête… que vais-je faire dans cet état ?

Il lui restait peut-être un peu de stratégie… non, sûrement. Il était juste trop secoué et commotionné pour y réfléchir.

Il y avait le Vœu de Mort… hein… il y avait aussi Cauchemar…

Alors qu’une forme massive se révélait lentement dans l’obscurité palpitante de la Porte, un ton familier lui chuchota à l’oreille.

Sunny sentit un éclair de rage envahir son esprit.

“Ferme ta gueule !”

Mais il se figea.

Cette voix… n’était pas la sienne.

Ignorant l’impolitesse, le Sortilège parla :

[…Votre Ombre a évolué.]

error: Contenue protégé - World-Novel