Accueil Article 3259-chapitre-923

3259-chapitre-923

Chapitre 923 – Le Secret De L’Estuaire

 

Traducteur/Checker : Gray

Team : World Novel

 

Sunny se déplaça un peu, essayant de trouver une position qui lui ferait moins mal. Ses blessures étaient déjà en train de cicatriser, alors pour ajouter l’insulte à l’injure, il avait aussi des démangeaisons partout. Les Maîtres étaient bien plus résistants que les humains ordinaires, et leurs corps pouvaient naturellement récupérer après avoir été gravement endommagés — et c’était sans compter la puissance du Tissage du Sang.

…Cependant, le processus n’était pas agréable.

Essayant d’ignorer l’inconfort, Sunny décida d’abord de jeter un coup d’œil à le [Calice Amaro]. C’était l’une des Mémoires qu’il avait reçues après avoir décimé l’essaim de Langues Noires, même si les autres seraient utilisées pour nourrir Sainte, il avait envie de garder celle-là.

La raison en était très simple — contrairement aux autres Mémoires, [Calice Amaro] était de Rang Ascendant.

Se concentrant sur les runes, Sunny lut :

Mémoire : [Calice Amaro].

Rang de la Mémoire : Ascendant.

Niveau de la Mémoire : I.

Type de Mémoire : Outil.

Un outil, hein…

Quel genre d’outil les bêtes monstrueuses auraient-elles laissé derrière elles ? Sunny savait qu’il ne fallait pas sous-estimer la valeur des objets utilitaires, mais il ne pouvait s’empêcher d’être un peu déçu. Ce type de Mémoires était souvent utile en fonction de la situation. La [Feuille d’Automne] qu’il avait utilisée pour changer la couleur de ses cheveux était aussi un outil…

J’espère que cette chose sera plus pratique.

Il continua à étudier les runes.

Description de la Mémoire : [Ils pénétrèrent dans les magnifiques salles de la Cour de Jade en nourrissant des désirs venimeux dans leurs cœurs noirs, et en cachant des grognements rapaces derrière leurs sourires admiratifs.

La maîtresse du palais en personne leur offrit une coupe du nectar le plus doux. Quelle que soit la quantité de nectar qu’ils buvaient, la coupe restait pleine. Plus ils en consommaient, plus ils en désiraient. Bientôt, il ne resta plus qu’un besoin bestial, et il ne resta plus que l’amertume.]

Sunny se gratta l’arrière de la tête.

Eh bien… c’est une drôle de description. Je me demande si la Cour de Jade n’a pas quelque chose à voir avec le scarabée que j’ai combattu…

Il reporta son attention sur les enchantements. Il n’y en avait qu’un seul.

Enchantement : [Venin Noir].

Description de l’Enchantement : [Cette coupe déborde d’un venin amer. Ne la buvez pas.]

…Hein ?

Sunny hésita un peu, puis invoqua le Calice Amaro. Rapidement, un magnifique calice gravé de jade blanc apparut dans sa main. En effet, il était rempli d’un liquide parfaitement noir.

Ouais… je ne vais certainement pas boire ça…

Pour une raison ou une autre, Sunny eut une étrange envie de prendre une gorgée. Peut-être était-ce parce que le Sortilège lui avait clairement dit de ne pas le faire… toutefois, son intuition lui disait que le liquide noir était, en effet, un poison mortel. Et s’il le sentait mortel, c’est qu’il devait être très puissant.

Demander poliment à un ennemi de boire un verre ne semblait pas être une bonne idée, ce qui ne voulait pas dire que la toxine Ascendante n’avait pas d’utilité. Enduire une lame de venin noir en était une, par exemple.

Il ne serait pas non plus difficile d’en ajouter furtivement une ou deux gouttes dans la nourriture ou la boisson de quelqu’un… non pas qu’il ferait une telle chose, bien sûr…

Satisfait, Sunny laissa de côté le Calice Amaro et se concentra sur la seconde Mémoire qui avait attiré son attention. Il espérait beaucoup de celle-ci, étant donné qu’elle provenait d’un Démon Corrompu, le Prélat Sans Voix.

Les runes se lisaient comme suit :

Mémoire : [Cri Étouffé].

Rang de la Mémoire : Transcendant.

Niveau de la Mémoire : III.

Type de Mémoire : Charme.

Bingo.

Les charmes étaient rares et extrêmement utiles, et c’était particulièrement le cas pour Sunny, étant donné que Sainte et le Manteau du Monde Souterrain avaient tous deux la capacité d’en utiliser un.

Il possédait déjà un Charme Transcendant, mais un second était le bienvenu.

Il continua à étudier les runes.

Description de la Mémoire : […un grand fleuve y était contenu, coulant sans fin du futur vers le passé. Lorsque le malheur arrivait, nombreux étaient ceux qui entraient pour s’en abriter, et nombreux étaient ceux qui étaient venus pour chercher la vérité. En effet, le Grand Fleuve existait en dehors du temps, et l’on disait qu’un terrible secret était caché dans son estuaire. Rares étaient ceux qui osaient s’en approcher, et aucun de ceux qui l’avaient fait n’en revenait.]

…Étrange.

Cette description ne disait pas grand-chose à Sunny. Perplexe, il resta immobile quelques instants, puis secoua la tête et continua à lire les runes.

Enchantements : [Écho Furtif], [Mot de Pouvoir].

Description de l’Enchantement [Écho Furtif] : “Lorsqu’il porte ce charme, le pouvoir physique de son maître est augmenté… mais seulement tant qu’il reste silencieux. Plus son silence est long et ininterrompu, plus son pouvoir augmente.”

Sunny pencha la tête.

Intéressant…

Il s’agissait donc d’une augmentation physique globale. Au début, il était modeste, mais il augmentait lentement tant que la personne portant le charme ne parlait pas… ou n’utilisait pas sa voix, que ce soit pour crier, rire ou gémir. La période de silence devait également être ininterrompue, ce qui signifiait que l’augmentation était réinitialisée si la condition était rompue ou si le charme était annulé.

Bien sûr, il y avait un plafond à cette augmentation, mais étant donné le Rang Transcendant du Cri Étouffé, ce plafond devait être assez élevé.

Cela ne semblait pas très utile pour Sunny, pour le moment, puisqu’il devait constamment parler aux gens et donner des ordres. En revanche, c’était tout simplement parfait pour Sainte, qui était incapable de parler ou choisissait de ne pas le faire.

Même après tout ce temps, Sunny ne savait toujours pas si c’était le premier ou le second.

Pensif, il jeta un coup d’œil au second enchantement.

Description de l’enchantement [Mot de Pouvoir] : “Un mot prononcé par le maître de ce charme est un ordre. S’il naît dans un grand silence, le mot de pouvoir peut difficilement être ignoré. Sinon, elle n’a aucune valeur.”

Celui-ci était différent. L’enchantement était extrêmement puissant, car il ne comportait que peu de limitations. Ordonner aux ennemis de s’agenouiller ou de se retourner l’un contre l’autre… Sunny pouvait imaginer de nombreuses utilisations d’une telle capacité. Néanmoins, son pouvoir d’attraction dépendait également du temps que le porteur avait passé à garder le silence avant de prononcer l’ordre.

Ironiquement, cet enchantement était extrêmement utile à Sunny, mais totalement inutile à Sainte.

…Quelle Mémoire compliquée…

Avec un soupir, il rejeta les runes, puis se leva.

Il se dirigea vers la salle de communication du Rhino et appela le Sergent Gere par radio. Quelques secondes plus tard, Sunny entendit une réponse.

“Oui, Capitaine ?”

Sunny invoqua le Calice Amaro, le plaça sur la surface du terminal et le fixa d’un air pensif.

Il avait une idée géniale sur la façon de l’utiliser.

“…Ah, oui, Sergent Gere. Écoute. Quand nous arriverons à notre prochain arrêt, je te donnerai un très joli calice. Assure-toi que toutes nos munitions soient imprégnées du liquide noir contenu dans cette coupe.”

Un tout petit peu de poison Ascendant étalé sur la lame du Péché de Réconfort ou du Regard Cruel n’aurait que très peu d’effet sur ses performances au combat, étant donné que les seules Créatures du Cauchemar qui lui posaient suffisamment de problèmes pour nécessiter des solutions supplémentaires seraient pratiquement immunisées contre une dose négligente de Venin Noir.

Les seules abominations qu’une telle dose pourrait tuer étaient celles de Rang inférieur, et il pouvait déjà s’en débarrasser facilement.

…Ce n’était pas le cas des soldats ordinaires. Pour eux, même les Créatures du Cauchemar Dormantes représentaient un défi de taille, sans parler des Créatures Éveillées.

Le Calice Amaro pouvait potentiellement changer cette situation du tout au tout.

Affichant un sourire inquiétant, Sunny s’attarda un peu, puis ajouta :

“Oh, mais assure-toi aussi de ne pas toucher le liquide. Si une seule goutte entre en contact avec ta peau, tu mourras. Dans une terrible agonie. Par conséquent… porte des gants. Mieux encore, utilise un long bâton…”

error: Contenue protégé - World-Novel