Accueil Article 4653-chapitre-1451

4653-chapitre-1451

Chapitre 1451 – Nom Oublié

 

Traducteur/Checker : Gray

Team : World Novel

 

Sunny ne s’était pas encore remis de la révélation choquante sur la nature de son monde, mais le temps n’attendait pas. La révolution allait bientôt prendre fin, il devait donc tirer le meilleur parti possible de sa première rencontre avec Anémone.

Mais tout de même…

“Si mon monde est l’un des six royaumes divins… alors à quel dieu appartenait-il ?”

Le candidat le plus approprié était le Dieu de la Guerre, la Déesse de la Vie — ainsi que du progrès, de la technologie, de l’artisanat et de l’intellect… la divinité protectrice de l’humanité. Le Dieu du Cœur était également une possibilité. Cependant, il ne pouvait pas imaginer que la Terre ait quoi que ce soit à voir avec les dieux déchus du Royaume des Rêves. Ces deux concepts étaient tout simplement trop incompatibles.

De plus, le monde réel ne se limitait pas à la Terre. Il y avait la lune, le soleil… toutes les planètes du système solaire, et d’innombrables étoiles au-delà. Tout un univers, vieux de plusieurs milliards d’années ! Comment tout cela pourrait-il n’être qu’un des royaumes divins ?

Mais là encore… les dieux n’avaient jamais été limités par la logique terrestre. C’étaient eux qui avaient créé les lois universelles de l’existence. Le temps lui-même n’était qu’une de leurs armes — qui pouvait dire qu’un dieu ne pouvait que vouloir l’existence d’une chose, et non pas vouloir qu’une chose ait toujours existé ?

“Ah… j’ai mal au crâne.”

L’esprit mortel de Sunny semblait incapable de comprendre de telles choses.

Anémone devait être dans le même cas. Elle en savait certainement plus que Sunny, mais il était impossible de savoir à quel point sa compréhension était exacte. Quoi qu’il en soit, pour l’instant, cela n’avait pas d’importance. Il était ravi d’apprendre des mystères aussi profonds, mais son objectif immédiat n’était pas l’illumination. Il s’agissait de quitter l’Île d’Aletheia.

Et Anémone lui offrait commodément son aide à cet égard.

Sunny prit une profonde inspiration.

“Savez-vous… comment nous pouvons nous échapper de cet endroit horrible ?”

Il s’arrêta un instant, puis secoua la tête.

“Non, je devrais d’abord décrire notre situation. Nous sommes cinq ici. Trois, dont moi, commencent la boucle dans la baie cachée à l’extrémité sud de l’île — enfin, ce que j’appelle l’extrémité sud, en tout cas. Le quatrième membre de la cohorte se trouve dans la forêt, pas très loin de la baie. C’est le cinquième qui pose problème… elle est au nord de l’île.”

Son regard s’assombrit.

“Il y a toutes sortes d’abominations terrifiantes cachées dans la brume, alors nous ne pouvons pas voyager librement. J’ai eu beau essayer, je n’ai pas réussi à récupérer le cinquième membre et à retourner à notre navire avant la fin de la boucle. Cette tour… et vous, Dame Anémone… sont plus ou moins mon dernier espoir.”

Anémone regarda la fenêtre, puis poussa un soupir silencieux et posa sa tasse sur la table. Ce faisant, elle se leva.

“Viens avec moi.”

Avant que Sunny ne s’en rende compte, ils étaient ailleurs. Les murs de la Tour d’Aletheia disparurent, et il se retrouva au bord d’une haute falaise, contemplant les eaux qui s’écoulaient en contrebas.

Le colossal tourbillon avait disparu, remplacé par le magnifique panorama du Grand Fleuve scintillant sous la lumière des sept soleils. Cependant, pas très loin, le monde était obscurci par une brume familière… c’était probablement la limite du rêve d’Anémone.

La Sainte enchanteresse regarda au loin.

“Avant ça… laisse-moi te raconter comment je me suis retrouvée emprisonnée ici, Sunless.”

Elle le regarda et sourit.

“Comme tu l’as peut-être déjà deviné, c’est mon père qui m’a amenée ici et qui m’a endormie au sommet de la Tour d’Aletheia. Il y a une graine de Corruption dans mon âme, et donc… rester dans cette boucle temporelle est le seul moyen pour moi de continuer à vivre.”

Son sourire s’estompa un peu. Anémone s’attarda un moment, et regarda à nouveau le Grand Fleuve.

“À l’époque, nous avons assiégé Verge, espérant détruire la source de la Souillure et conquérir ce Cauchemar. Cependant… même après avoir franchi les murs de la ville et combattu jusqu’à la Citadelle de la Vérité, nous n’avons pas réussi à vaincre le Premier Chercheur.”

Étudiant les lignes exquises de son charmant visage, Sunny se renfrogna.

“Le Premier Chercheur… doit donc être extrêmement puissant.”

Si même un Souverain à la tête d’une vaste armée d’Éveillés n’avait pas réussi à mettre fin à la Souillure, alors comment leur cohorte pouvait-elle espérer réussir ?

Ses pensées devinrent sombres et amères. Cependant…

Anémone secoua légèrement la tête.

“Le Premier Chercheur n’a aucun pouvoir. Cette chose ne pourrait même plus être qualifiée d’être vivant… ce n’est qu’une masse grotesque et tentaculaire de chair en décomposition contenue dans la Citadelle, dont les vrilles s’étendent lentement à travers tout Verge. Le problème, c’est que quiconque la touche est infecté par la Corruption. C’est ainsi que j’ai été infecté à mon tour. Finalement, nous n’avons pas eu d’autre choix que de laisser nos morts derrière nous et de battre en retraite. C’est ainsi que notre glorieux assaut s’est terminé, dans la mort et la misère.”

Elle regarda Sunny d’un air sombre.

“Alors, Sunless, dis-moi… penses-tu encore que toi et tes compagnons pouvez conquérir ce Cauchemar ?”

Il resta silencieux quelques instants, essayant tant bien que mal de ne pas imaginer l’image révoltante de la ville maudite de Verge. L’image qu’Anémone avait peinte en quelques mots était trop vivante…

Finalement, Sunny acquiesça.

“Bien sûr. Un de mes compagnons… est immunisé contre la Corruption, en fait. J’ai une Mémoire qui me permet de lui emprunter cette Capacité. Il n’y a probablement personne au monde qui soit mieux placé que nous deux pour accomplir cette tâche.”

Il sourit faiblement et s’attarda un instant, puis ajouta d’un ton étrangement sombre :

“…Ce doit être le destin.”

Anémone ne semblait pas trop surprise par le fait qu’il existait quelqu’un dont l’âme ne pouvait pas être corrompue. Elle regarda l’eau couler un moment, puis soupira.

“C’est une bonne chose. Tu as peut-être une chance de réussir là où nous avons échoué. Quoi qu’il en soit, après notre retraite de Verge, mon père m’a amené ici, sur l’Île d’Aletheia. Le seul endroit qui pouvait retarder ma chute dans la Corruption. C’est assez ironique, tu ne trouves pas ?”

Sunny hésita.

“Je ne suis pas sûr de comprendre ce que vous voulez dire, ma dame.”

Elle le regarda avec surprise.

“Quoi, tu ne sais pas qui était Aletheia ?”

Il fronça les sourcils, puis secoua la tête.

“Je sais seulement qu’elle s’appelait Aletheia des Neufs, et qu’elle était l’une des Chercheurs.”

Anémone gloussa.

“Oui… tu n’as pas tort. En effet, elle était l’une des Chercheurs. Une mystérieuse sorcière qui a construit cette île et créé le tourbillon temporel tordu qui l’entoure, dans un but inconnu. Elle a vécu ici pendant un certain temps, mais a fini par partir à la recherche de l’Estuaire… comme la plupart des Chercheurs. Aletheia ne revint jamais, et son nom disparut peu à peu de la mémoire du Peuple du Fleuve.”

La belle Sainte regarda le Grand Fleuve d’un air sombre.

“Bien sûr, il y a quelque chose de différent chez Aletheia. Parce que, contrairement à tous les autres Chercheurs qui ont voyagé en aval à la recherche de l’Estuaire… elle l’a vraiment trouvé.”

Les yeux de Sunny s’écarquillèrent légèrement.

“Attendez. Voulez-vous dire…”

Anémone hocha la tête.

“Oui. Bien que son nom original soit oublié, tout le monde dans le Tombeau d’Ariel la connaît maintenant sous un autre nom. Le cœur de ce Cauchemar, la source de la Souillure… le Premier Chercheur… est Aletheia des Neufs. Cette île est le fief qu’elle a abandonné avant de partir pour son funeste voyage vers l’Estuaire.”

Sunny frissonna et se retourna instinctivement pour regarder la silhouette lointaine de la Tour d’Aletheia.

Anémone, quant à elle, sourit.

“Tu vois, c’est vraiment ironique… la graine de Corruption a été plantée dans mon âme par le Premier Chercheur, mais mon père a empêché mon âme d’être consumée en m’amenant dans la forteresse du Premier Chercheur. Si ce n’est pas ironique, alors je ne sais pas ce que c’est.”

Elle se détourna du Grand Fleuve et se mit à rire.

“Ah… Quoi qu’il en soit, après m’avoir endormie dans la Tour d’Aletheia, mon père avait l’intention de retourner à Crépuscule et de chercher un moyen de détruire le Premier Chercheur. Il voulait aussi trouver un moyen de me sauver… ou, à défaut, au moins me rendre visite de temps en temps. Mais il n’est jamais venu. Je sais maintenant que c’est parce que Crépuscule a été perdu et qu’il a lui-même succombé à la Corruption.”

Anémone soupira.

“Eh bien, peu importe. C’est le passé… ce qui est important maintenant, c’est que mon père n’est pas seulement venu sur l’Île d’Aletheia, il en est également parti. Et je peux t’apprendre à la quitter aussi.”

 

***

NDT : Je considère les Chercheurs comme un groupe et non comme un titre donné à chacun. Du coup, quand on parlera d’Aletheia, je mettrai “le Premier Chercheur” (comme dans le chapitre).

Dites-moi ce que vous en pensez dans les commentaires.

error: Contenue protégé - World-Novel