Accueil Article 3771-chapitre-1155

3771-chapitre-1155

Chapitre 1155 – Ce Que l’Avenir Nous Réserve

 

Traducteur/Checker : Gray

Team : World Novel

 

Le navire volant poursuivit sa route vers le sud-est. Les membres de la cohorte restèrent à l’arrière, tenant compagnie à Cassie. Ils passèrent un certain temps à discuter de choses et d’autres, puis profitèrent en silence du magnifique spectacle qu’offrait le ciel nocturne.

Bien dissimulés derrière l’Écrasement, ils étaient temporairement à l’abri de toute menace. Ce sentiment était étrange… la seule chose plus étrange était le fait qu’Effie semblait avoir perdu l’appétit, d’une manière ou d’une autre. Voilà une anomalie dont Sunny n’avait jamais été témoin auparavant. Il voulut taquiner la chasseresse, mais se ravisa au dernier moment.

La nuit calme l’avait mis d’humeur contemplative. La chose à laquelle Sunny pensait était… à quel point il était devenu difficile de maintenir une conversation en compagnie de ses amis. Ou de n’importe qui d’autre, en fait.

Il n’avait jamais été un grand bavard — en réalité, en grandissant, Sunny avait toujours trouvé qu’il était très difficile de s’intégrer aux autres. Mais depuis qu’il était devenu un Éveillé, il semblait avoir développé cette capacité. Aujourd’hui, cependant, cela devenait de plus en plus difficile.

Sunny avait pensé que ces problèmes disparaîtraient miraculeusement après qu’il ait choisi de faire confiance aux gens qu’il aimait. Mais il s’était trompé.

C’est étrange…

Mais était-ce vraiment le cas ? En réalité, ce n’était pas sa capacité à tenir une conversation qui posait problème, mais sa vie entière.

La plupart des choses qu’il pensait et faisait étaient trop sensibles pour être abordées, non pas parce qu’il ne faisait pas confiance à ses amis, mais parce qu’il ne voulait pas les impliquer dans ses problèmes.

De plus, Sunny n’avait fait que deux choses depuis son arrivée en Antarctique — combattre les Créatures du Cauchemar et essayer de remplir son devoir en tant que membre de l’Armée d’Évacuation. Il n’avait pas vraiment de passe-temps ou de choses passionnantes à partager…

Ses amis étaient plus ou moins les mêmes.

C’est tout ce qu’il y a dans la vie ? Le sang et la guerre ?

Alors qu’il étudiait le ciel nocturne d’un air mélancolique, Kai le regarda et lui dit :

“À quoi penses-tu ?”

Un pâle sourire apparut sur le visage de Sunny.

“Oh… ce n’est rien. Je, euh… Je pensais juste à la façon dont nos vies sont devenues désordonnées. Ces jours-ci, il semble qu’il n’y ait rien à dire à part ce que nous avons tué, comment nous l’avons tué, et comment mieux le tuer. Alors je me demande si c’est ça, l’âge adulte ? Du travail, du travail, et encore du travail. Je pensais que devenir un Maître serait libérateur, mais honnêtement, je m’amusais tellement plus en tant qu’Éveillé.”

Kai soupira.

“C’est ce qu’on dirait, pas vrai ?”

Effie, qui s’accrochait à la rambarde en bois du navire volant comme si elle luttait contre le mal des transports, les regarda d’un air malheureux.

“Je ne sais pas de quoi vous parlez. Je m’amuse comme une folle tous les jours !”

Sunny la regarda d’un air dubitatif.

“Oui… vérifie la date de péremption la prochaine fois que tu introduiras un tas d’en-cas dans le Royaume des Rêves. Ces chips synthétiques doivent dater des Temps Sombres, vu ton état actuel.”

Elle serra les dents, puis fit un geste grossier dans sa direction. Sunny sourit.

À ce moment-là, Cassie prit soudain la parole :

“Je comprends ce que dit Sunny. Mais… y a-t-il quelque chose de mal à être concentré sur le “travail” ? Moi aussi, je suis souvent très occupée, et je n’ai le temps de rien faire d’autre que de m’acquitter de mes tâches. Mais ce n’est pas si mal. Je trouve ça très gratifiant, en fait.”

Sunny se moqua.

“Je suppose qu’il n’y a rien de mal, tant que tu as choisi la bonne profession. Mais être exterminateur d’abominations n’est pas vraiment à mon goût… et je ne l’ai même pas choisi, d’ailleurs. C’est arrivé comme ça, c’est tout.”

Nephis le regarda longuement, puis se détourna et dit d’un ton égal :

“Il est vrai qu’aucun d’entre nous n’a choisi d’être infecté par le Sortilège. Mais nous sommes des Éveillés maintenant, alors… exterminer des abominations va de soi. En échange, nous bénéficions de nombreux privilèges. Il ne sert à rien de penser au passé avec regret.”

Sunny la regarda avec une expression sombre. Eh bien, ce n’était pas comme si elle avait tort… peu importe à quel point il se sentait déprimé par la situation actuelle, c’était infiniment mieux que sa vie banale dans les faubourgs.

Qu’est-ce qui aurait attendu Sunny s’il n’avait pas été infecté par le Sortilège ? Une vie amère et une tombe précoce, très probablement.

…Non, en fait, une tombe aurait été un luxe impossible.

Kai s’attarda quelques instants avant de dire calmement :

“Ce n’est pas le passé qui m’inquiète. C’est l’avenir.”

Effie resta silencieuse, mais son visage devint sombre. Sunny regarda son ami avec curiosité.

“Qu’est-ce que tu veux dire ?”

Kai haussa les épaules.

“La campagne en Antarctique semble être un monde à part entière, mais elle se terminera dans quelques mois. Que se passera-t-il ensuite ? L’afflux de réfugiés et la perte du Quadrant Sud vont aggraver les conditions de vie de tout le monde dans le monde réel. Il y aura également un afflux sans précédent d’Éveillés, ce qui ne manquera pas de changer la situation dans le Royaume des Rêves. Les Grands Clans semblent en pleine tourmente, et en plus… rien ne garantit qu’un événement comme la Chaîne des Cauchemars ne se reproduira pas. Je ne parle pas de l’avenir de la race humaine… Je parle de notre avenir à nous. Quel sera notre rôle dans ce monde ?”

Sunny resta un moment dans l’expectative.

“Je n’en ai pas la moindre idée.”

Kai soupira, puis jeta un coup d’œil à Nephis.

“Dame Nephis et Cassie deviendront probablement des Saintes avec le soutien du Clan Valor. Mais cette voie est fermée pour le reste d’entre nous… à moins de prêter allégeance à un clan d’Héritier. Sinon, nous pouvons rester au sein du gouvernement. Or, l’Antarctique a prouvé une chose, c’est que le gouvernement n’est pas assez fort pour protéger le monde réel avec ses seules forces. Alors à quoi bon…”

Sunny étudia son visage pendant quelques instants.

Kai, semblait-il, luttait contre son sens du devoir naïvement sincère.

Il demanda :

“Alors, quoi ? Tu envisages de devenir un Héritier ?”

Le bel archer le regarda avec une expression lourde.

“Pas toi ?”

Sunny esquissa un sourire du coin des lèvres, puis détourna le regard.

“…Non. Je préfère mourir, pour être honnête.”

Il n’y avait pas besoin d’ajouter cette dernière partie, vraiment, parce qu’il était toujours honnête.

Même si Sunny était destiné à rester à jamais un Maître, il ne rejoindrait pas des gens comme Valor et Song. La sainteté était un objectif séduisant, mais il ne valait pas la peine de se vendre comme esclave d’un Souverain.

Une chaîne, aussi douce soit-elle, était déjà suffisante.

Quant à l’avenir… il n’avait vraiment aucune idée de ce qui allait se passer une fois la campagne en Antarctique terminée. Les Grands Clans allaient s’affronter pour de bon, mais à ce moment-là, leurs batailles se déplaceraient probablement vers le Royaume des Rêves.

Sunny aurait aimé éviter d’être mêlé à ce conflit, mais il se doutait bien que ce serait presque impossible pour lui.

“…Ça ne sert à rien de penser à l’avenir non plus.”

Tous les quatre regardèrent Cassie avec surprise. Elle était restée silencieuse tout le long de la conversation, mais avait soudainement pris la parole à ce moment précis. Venant d’un oracle, cette déclaration semblait un peu inquiétante.

Sunny haussa les sourcils.

“Ah oui ? Pourquoi ?”

Contrôlant doucement le navire volant, Cassie resta silencieuse pendant quelques instants. Puis, un sourire triste apparut sur son visage.

“Il n’y avait pas de Sortilège il y a un siècle. Il n’y avait pas de Saints il y a quelques décennies. Il n’y avait pas de Chaîne des Cauchemars il y a quelques années. Que se passera-t-il à l’avenir ? Personne ne le sait. Il est donc inutile de faire des projets. Tout ce que nous pouvons faire, c’est nous préparer à affronter l’inconnu…”

error: Contenue protégé - World-Novel