Accueil Article 3301-chapitre-956

3301-chapitre-956

Chapitre 956 – Le Suiveur

 

Traducteur/Checker : Gray

Team : World Novel

 

Sunny se tenait sur le rivage de l’océan, frissonnant et se demandant s’il ne devrait pas s’écrouler et prendre un long repos relaxant dans l’eau froide. Ses réserves d’essence étaient complètement épuisées, et il en résultait un sentiment désagréable de fragilité et de faiblesse.

Les Éveillés subissaient une forme de contrecoup lorsqu’ils brûlaient toute leur essence, mais ce n’était qu’un petit peu nuisible. La faiblesse passerait, et il n’y aurait pas de préjudice à long terme… il devait juste faire face aux conséquences immédiates.

L’aspect le plus inquiétant de la situation était qu’il n’avait même pas assez d’essence pour invoquer une seule Mémoire. Baissant les yeux sur les lambeaux de sa combinaison noire autrefois immaculée, Sunny soupira.

Pour l’instant, c’était tout ce qui le séparait du froid mordant et des vents glacés de l’Antarctique.

Je dois rejoindre le convoi.

Essayant de faire fonctionner son esprit fatigué, Sunny hésita un instant.

…Mais d’abord, je dois aller voir Cauchemar.

L’étalon était introuvable, et il avait peur de ce qui était arrivé à sa monture. Les runes scintillaient toujours dans l’air devant Sunny, il reporta donc son attention sur elles.

…Charge Funeste : [0/1000.]

La charge du Vœu de Mort était complètement épuisée, mais elle avait fait son travail…

La Chaîne Immortelle avait disparu.

Se détournant de la liste de ses Mémoires avec un soupir, il regarda l’état de ses Ombres. Les runes décrivant Cauchemar brillaient comme toujours, le cheval noir n’avait donc pas été détruit.

Alors, où est-il ?

Sunny fronça les sourcils, puis se frappa doucement le front, se rappelant qu’il pouvait simplement vérifier sa connexion innée avec l’Ombre. Sans perdre de temps, il se dirigea vers son for intérieur et tenta de la sentir au sein de son âme.

Rapidement, Sunny sentit la présence de Cauchemar. La connexion n’était pas vraiment destinée à partager des informations, mais il put tout de même constater que le destrier noir était tout près, et en plein milieu d’une bataille… celle-ci ne semblait pourtant pas terrible ou dangereuse.

L’étalon s’occupait probablement des Créatures du Cauchemar errantes qui auraient pu attaquer Sunny alors qu’il était encore en train de guérir.

…Parfait, alors. Nous pourrons partir d’ici dès qu’il aura terminé.

Sunny se balança un peu, puis jeta un coup d’œil à ses quatre ombres, qui le fixaient toutes avec des expressions différentes. L’ombre joyeuse était hors d’elle… mais étrangement, les trois autres montraient également un certain degré de positivité inhabituelle. Même l’ombre lugubre semblait quelque peu soulagée.

Il sourit.

“Quoi, vous pensiez qu’un simple titan suffirait à me faire disparaître ? Vous rêvez…”

Ce disant, Sunny regarda vers le nord, se demandant combien de temps il lui faudrait pour rattraper le convoi, puis fit quelques pas en avant et se pencha pour ramasser le Péché de Réconfort.

Cette maudite chose…

Plus ses doigts s’approchaient de la poignée de jade, plus l’épée maudite semblait sourire de manière inquiétante.

“Derrière toi.”

Sunny se moqua.

“Comme si j’étais assez crédule pour…”

Au même moment, une forme rapide traversa les ténèbres et le percuta.

Une douleur déchirante transperça le flanc de Sunny, et il fut projeté dans l’eau. Il heurta la surface sombre avec un cri de douleur, s’écorcha les mains sur les pierres froides et roula, sautant sur ses pieds une fraction de seconde plus tard.

Une poignée de pierres pointues volèrent en direction de l’attaquant inconnu, dans le but de le ralentir. Cependant, la créature se tenait toujours à l’endroit où Sunny se trouvait il y a quelques instants, le fixant avec des yeux inhumains.

Sunny chancela.

Regardant brièvement vers le bas, il vit qu’un gros morceau de chair avait été arraché de son flanc. Le Tissage du Sang avait endigué l’hémorragie, mais la blessure était toujours aussi horrible.

Il jeta ensuite un coup d’œil vers le bâtard qui l’avait mordu.

La créature… lui était vaguement familière. Elle était petite, atteignant à peine l’abdomen de Sunny, avec une peau sombre et des plaques d’os couvrant son corps maigre comme une armure légère. Ce maudit gobelin n’avait pas l’air très redoutable, mais il avait une large bouche pleine de dents triangulaires et acérées.

…Il lui manquait également deux doigts à la main droite.

Sunny cligna des yeux plusieurs fois, se souvenant d’un petit diablotin qu’il n’avait pas réussi à achever. Le misérable avait beaucoup grandi depuis leur dernière rencontre… mais il était encore petit.

Levant les yeux, il remarqua un morceau de chair saignante dans la bouche de l’abomination. Son visage se contorsionna de colère.

Sunny serra les poings et ouvrit la bouche, mais avant qu’il ne puisse dire quoi que ce soit… le Charognard sembla sourire méchamment, puis avala le morceau de chair avec un regard de pure haine écrit sur son visage hideux.

Les yeux de Sunny s’écarquillèrent.

“Espèce… espèce de sale petite merde !”

Il avait laissé partir le diablotin une fois, mais ce salaud ne connaissait pas sa chance.

C’est super… Je vais le tuer maintenant !

Empli de fureur, Sunny fit un pas en avant, mais chancela. Le monde devint soudainement flou, et sa tête tourna.

Qu’est-ce que…

Son côté s’engourdissait et brûlait d’une douleur atroce. Son corps se sentait encore plus faible qu’avant.

Regardant lentement vers le bas, il vit un liquide noir étrangement familier s’écouler de l’horrible blessure. Non… c’était son sang, qui ne s’arrêtait pas, pour une raison inconnue. Le sang était simplement devenu noir.

Son visage pâlit.

…Le Venin Noir ?

Comment avait-il pu être empoisonné par le Venin Noir ?

Sunny se figea pendant une fraction de seconde.

Impossible…

L’abomination devant lui était un Charognard — un type de Créature du Cauchemar qui héritait des traits de ce qu’il consommait. S’était-il régalé de la chair des Langues Noires que le convoi avait laissé flotter dans le lac ?

…Ce petit bâtard avait-il suivi le convoi pendant tout ce temps, se gavant de tous les cadavres et carcasses qu’ils avaient laissés derrière eux ?

Il grandissait et attendait l’occasion de se venger de Sunny ?

Soudain, il eut envie de rire.

“Bâtard… tu as attendu tout ce temps, tout ça pour te livrer à moi…”

Sunny fit un nouveau pas en avant, ordonnant aux ombres de s’enrouler autour de son corps.

Mais avant qu’il ne puisse le faire…

Le Charognard s’élança soudain à toute vitesse, et un coup terrible s’abattit sur l’abdomen de Sunny. Le souffle coupé, il fut projeté en arrière et tomba sur le dos.

Une fraction de seconde plus tard, l’abomination était sur Sunny, deux mains d’une puissance inattendue s’enroulant autour de son cou, l’étranglant. Un grognement haineux et vicieux s’échappa des dents ensanglantées de la créature.

La tête de Sunny fut poussée sous la surface des vagues, et de l’eau glacée remplit instantanément sa bouche et son nez. Il essaya de repousser le Charognard, mais son corps était trop faible pour résister à ce furieux diablotin.

Attends… attends…

Avant que Sunny ne puisse formuler une seule pensée cohérente, sa conscience commença à s’estomper, et une dangereuse obscurité envahit son esprit.

…C’est alors qu’il se mit en colère.

error: Contenue protégé - World-Novel